16.11.05

Kelis - Milkshake (Série "candy" - part 1)

Kelis - Milshake (windows media)

Rouge Chaude Voiture going down right in this super-aaaa-a-a-a-iiiiiiii-i-i-itte.
En 2005 on écrit les mots en long, avec des syllabes détachées, à cause de Stay Fly.
Et on touche rewind sur son magnétoscope numérique.
Kelis possède la coupe de cheveux qui convient pour tourner un clip aux faux airs blaxpoitation, icone afro-américaine crédible dans ce jeu, elle a la langue sucrée qui colle au divertissement, et le cul adéquat pour se frotter au cut que lui ont concoté ses boss de label (Chad & Pharell les éternels).
Quitte à finir de glisser sur la pente des weezu weezu visuels, admettez que les photos promo de Tasty ont prouvé toute la sensualité de cette plantureuse grande soeur du ghetto, qu'on préfère forcément voir gourmande plutôt que moraliste. Il y a pas de mal à ça, qui niera la part de suggestion visuelle dans le charme de sa voix sur un morceau comme In Public, la pop c'est un tout, du son des images, les clips c'est important, the revolution won't be broadcasted mais on te promet de bons dimanches après-midi.
Le single Milshake, dont la Superette vous propose le clip, a peut-être moins buzzé que Trick Me. N'allons pas nous livrer à de vaines comparaisons en forme de disputage de podium, mais il faut seulement attirer l'attention sur la syncope caractéristique et cette combinaison flat bass - sample de sèche détuné. Minimal et efficace au possible : vous y êtes, tout repose sur le groove, zéro épate, total impact, voilà comment on droppe du hot shit en première place des charts - c'est pas Snoop qui ira contester. Au même moment, Timbaland produisait dans une veine assez similaire le Cop that shit de Missy Elliot, qu'on vous recommande aussi.

Bootylicious flava donc.

6 commentaires:

caissier a dit…

Et on dit "hello"

KS a dit…

Bootylicious flava à tous les étages, je me sens cerné.
Bon titre bon post soit dit. Voilà qui rique de me précipiter du côté obscur de la superette et de délaisser le charme discret de la frange pop.
Mais que font les beatles?

caissier a dit…

C'est le moment de la scène finale, sur le toi de l'immeuble, encore un pas en arrière et c'est le grand saut...

KS a dit…

...mais en pleine chute je suis récupéré de justesse par un mec en deltaplane armé d'une guitare acoustique, un mec qu'on a cru mort au milieu du film mais qui finit par sauver la pop...
Jeff Buckley?

caissier a dit…

ok j'ai updaté, je peux lire le asx,
et je n'avais jamais vu la video de milkshake. pretty hot.
Il faut que je revois le clip patinoire.

Anonyme a dit…

en taule les putes, en taule les poilus