22.11.05

Tom Vek - Nothing But Green Lights

Tom Vek - Nothing But Green Lights (Real Player)

En fait il va falloir que je me penche sur le cas Tom Vek. Disque qui m'est passé sous le nez, parce que je l'avais balayé d'un revers de la main. J'avais pourtant lu une chronique dans un mag qui commençait par "A quoi reconnaît-on un album majeur?" mais c'était le mois de Juillet, et en Juillet tout est magique, superbe, fantastique bonnes vacances. Et puis ça sentait le re-Badly Drawn Boy Sur-fan de Beck. Raté. De retour de vacances depuis des mois maintenant, on se remet à la page.
Oui entre temps je suis tombé sur de sympathiques morceaux.
Donc je récapitule...pour moi.
Tom Vek de Londres a 24 ans. Il a le look du branleur qui quadruple sa première année de socio à la fac, a sorti sur Go Beat il y a quelques mois son premier album We Have Sound album pop patins roulettes qui doit s'inscrire dans la durée, accents funk, rock, pop, électronique, garage. Manifestement tout sauf un pétard mouillé. Voici la dernière vidéo toute fraîche dans laquelle il s'affiche à l'image comme aux crédits, "Nothing But Green Lights" nouveau single disponible maintenant, avec toute la clique habituelle de remixes.

2 commentaires:

KS a dit…

J'étais sur le point de poster exactement le même type de billet, mais avec "C-C (you set the fire in me)" en vidéo.
Quelle complicité! La superette, c'est plus qu'une grande famille: c'est une école de blog collectif où on s'échange notre sang.
Tom Vek-Beck-scientologie-secte. Moui.

caissier a dit…

je suis super fan de ce morceau fait avec 4 bouts de ficelles toutes pourries.
De même le clip, j'en suis amateur:
Il a un côté ridicule à faire du patin à roulettes tout seul, à danser avec les bras seulement, à s'habiller de la sorte, et il y un côté ridicule à faire tout ça en même temps, superbe.