29.12.05

Le top 2005 d'un caissier













Stop.
Pause-clip.
Eh ouais les mecs! Comme vos socios du show-bizz qui donnent leur avis sur tout et n'importe quoi, je me permets à mon tour.
Voici venir ma putain de liste, mon top, une sorte de classement, sans hiérarchie, seulement 2005.
Pour toi.
Et pour toi aussi. Parce que mon opinion sur la question t'importe. Ils sont au nombre de 10.

En plus c'est un peu ma page (et celle de quelques types). Cet endroit si chaud. (Edit j'ai ajouté des commentaire
Isolée : C’est la classe, la délicatesse et la finesse ("My Hi-Matic"), et d’un autre côté cela sait être rugueux, vrombissant, et rugissant ("Face b"). Le premier album « rest » est une merveille, le second « we are monster » n’est pas en reste. M.I.A : Elle est superbe c’est tout, j’en peux plus moi. M.I.A a explosé comme une bombe bourrée de fraises tagada. Un flow imparable et un accent trop gnon, des sappes démentes, des basses électrisantes. Mr Oizo : Je pense mettre déjà suffisamment justifié, là par exemple. Suis vraiment content du retour de Oizo après ce long silence. Goon & Koyote : Leur street cd a accompagné la fin de mon été, donc forcément des moments exclusifs. C’est une truc en 7 dimensions, plus fort que toi, carburant à une vitesse que le commun des mortels même sur un vélo en descendant l’alpe d’huez n’atteindra jamais. Ces gars là fixent les règles booty en France et dans le monde. Three 6 Mafia : Découvert avec Stay Fly dans les DJ sets d’Orgasmic et dans ceux de Goon. Une tuerie hache hipé hache ohpé so 2005 ! Mais j’aurais pu aussi mettre D4L avec Laffy Taffy soit la deuxième tour de ce world trade center. En conclusion tout ce qui vient d’Atlanta, du sud des usa ou des environs pas loin, défonce et ça va pas s’arrêter maintenant, affaire à suivre… Ying Yang Twins : La vidéo, le son, le flow, les basses, les doigts qui claquent, le champagne, tout ça, moi je danse, mon popotin dont vous raffolez les filles fait des aller-retour gauche/droite. Atlanta rules. The mfa : TLLansssss. Dans chaque morceau des montées de dingue, tu sonnes à l'interphone ya marqué grower, bein c'est là, sonne vas-y. The difference it makes est un petit bijou tout en rondeur comme un coussin sauteur. Gwen Stefani : Sexy Sexy Sexy, mon épouse en raffole, j’en suis très fier. Gwen quand tu veux pour prendre le goûter à la maison. Kenavo Gwen. Modeselektor : Bah c’est Modeselektor. M 83 : L’album que j’ai le plus écouté au début de l’année, et qui m’a donné l’envie de replonger dans les deux précédents. Un bon concert au new morning en plus.


Voilà. Je trouve que c'est beau.

Album, EP,ou simple morceau, les trucs ci-dessus marquent mon année 2005. Remarquez plutôt: pas un album estampillé ROCK ne figure dans ma putain de liste (mon top, une sorte de classement, sans hiérarchie, seulement 2005) contrairement à ces pieds tendres d' Interprétations Diverses.


Et pour fêter tout ça, voici un clip:
Beyonce Knowles - Check On It ft Slim Thug & Bun (win)

Donc en Mars 2006 sortira au cinéma La Panthère Rose (The Pink Panther) réalisé par Shawn Levy, avec notamment Beyonce Knowles. Complètent ce formidable casting les Beckham, J. Reno,...Plus d'infos sur google. Et pour patienter: le premier extrait de la B.O du dit film.

Via UrbanVideoz.

27.12.05

Gorillaz - Dirty Harry

Gorillaz - Dirty Harry (asx)

Rien à rajouter sur Gorillaz. Voilà il y a eu un album en 2005, le second. Ca fait une belle promo, des clips bien foutus. Globalement les gens sont déçus, non?
Ah si! Oui en fait je peux dire qu'il est possible de prolonger votre plaisir après avoir visionné la vidéo de Dirty Harry qui se déroule dans le désert où de gros hummers sont mis en scène avec les membres de gorillaz. Oui c'est possible de passer de bons moments. Vous pouvez jouer au Dirty Harry Game.
Donc non, finalement rien à dire.

26.12.05

Tiga & Zyntherius - Sunglasses At Night

Tiga & Zyntherius - Sunglasses At Night (wvx)

Je vous en ai parlé il y a quelques jours déjà je vous disais qu'il s'agit surtout d'un avant goût de ce qui vous attend dans le Freak Show DVD sorti ce mois de Décembre 2005: soit le film de la véritable histoire de Gigolo d'après les Gigolettes, assimilé à un documentaire. A cela viennent s'ajouter toujours en sons et en images des clips (avec un bon paquet d'inédits ou de super rare genre la vidéo de Dopplereffekt “Scientist”) et des lives mémorables. La team et ses amis pratiquement au grand complet, on y retrouve en effet Fischerspooner, Tiga, Miss Kittin... Un bel objet en DVD dans la discothèque ou cinémathèque ou bibliothèque, c'est au choix.

(source: intro.de)

25.12.05

Test Icicles - What's Your Damage

Test Icicles - What's Your Damage (quick time)

Bon alors rock'n'roll quoi c'était 2005 pour beaucoup. Héhé je prédis une fin atroce, les caricatures se bousculent déjà aux portes batantes façon saloon, nous pendant ce temps on est tranquillement assis, on travaille le bois de la table avec notre lame. Dans 5 minutes le goudron et les plumes vont être livrés.
Test Icicles de chez Domino c'est officiellement du "Bloc Party on drugs and in detention" bref des mecs border line. Pas très éloignés des univers de Rancid, des Beastie Boys à leur début, The Stooges ou encore Pantera, sachez que ces types ne se fixent aucune barrière et écoutent tout ce qui se fait de mieux en metal, grime, hardcore, rock, hip hop, pop, des mecs extrême limite en quelques sortes.
Putain merde déjà Nowël.

24.12.05

DJ Hell Feat Alan Vega - Listen To The Hiss

DJ Hell Feat Alan Vega - Listen To The Hiss (wvx)

Sur Gigolo Germany le label de vous savez qui, ce petit extrait est gravement avalaible sur Juno par exemple avec d'autres.
Mais il s'agit surtout d'un avant goût de ce qui vous attend dans le Freak Show DVD sorti ce mois de Décembre 2005: soit le film de la véritable histoire de Gigolo d'après les Gigolettes, assimilé à un documentaire. A cela viennent s'ajouter toujours en sons et en images des clips (avec un bon paquet d'inédits ou de super rare genre la vidéo de Dopplereffekt “Scientist”) et des lives mémorables. La team et ses amis pratiquement au grand complet, on y retrouve en effet Fischerspooner, Tiga, Miss Kittin... Un bel objet en DVD dans la discothèque ou cinémathèque ou bibliothèque, c'est au choix.
(source: intro.de)

23.12.05

The White Stripes - The Denial Twist

The White Stripes - The Denial Twist (Quick Time)

Bilan de l'année, est-ce vraiment une bonne idée ? Est ce qu'on ne pourrait pas seulement dire "tiens les White Stripes ont encore sortie un super album cette année, je l'aime, prend ma main, allons danser dans les prés" au lieu de se prendre la tête sur les notes de Pitchfork ? Mon top 5 ressemble à un joyeux foutoir, car j'ai vraiment envie d'y incorporer le premier album de Canned Heat sorti en 1967 ! Mais j'y mets aussi "Get Behind Me Satan" avec option meilleur titre d'album et classe internationale pour Jack White.
Pour faire une transition juteuse, avouez qu'il porte la cane avec merveille dans ce clip signé Gondry. Il avait déjà fait le coup lors de Blue Orchid, son nouveau jouet fétiche explose la mode à la Robert Johnson.
Les White Stripes sont au sommet, même plus besoin de faire de promo et de sortir des artilleries de production. La simplicité, voilà ce qu'il manquait en cette explosive année 2005.

22.12.05

New Rhodes - From the beginning

New Rhodes - From the beginning (qt)

Et on finit par New Rhodes. Si en 2005 vous n'avez pas aimé Bloc Party, en 2006 vous n'aimerez pas New Rhodes. Même urgence, même rythmique, même Paul Epworth. C'est différent mais c'est pareil.
Cela dit ça fait un moment déjà qu'on parle de ce groupe. Depuis 2004 au moins. Seulement à force de tourner, New Rhodes a oublié de sortir un album. Ce devrait être chose faite en début d'année prochaine, et ce sera soutenu à bloc par le NME. Vous n'y échapperez pas. Alleluia.
Le groupe vient de Bristol et est signé chez Moshi moshi (Architecture in Helsinki, Hot chip... Bloc Party (fut un temps)...). La vidéo est bien.
En 2006 je garderai également un oeil sur The Noisettes, sur The Voom Blooms ou sur The Bridge Gang , mais pour les vidéos faudra attendre, vu qu'apparemment la priorité pour tout nouveau groupe qui se respecte c'est d'abord d'avoir une page myspace.

21.12.05

Captain - Frontline

Captain - Frontline (wm)

Poursuivons notre tour d'horizon des groupes pop à surveiller en 2006, en abordant aujourd'hui le problématique cas de Captain.
Captain est un groupe londonien hétéroclite. Entendez par là que Captain réunit cinq personnes qui ne partagent pas les mêmes goûts musicaux et qui, à priori, n'étaient pas faits pour se rencontrer. Après enquête, il s'avère d'ailleurs que cette association contre-nature, qui pourrait être intéressante en soi, naît d'une stricte exigence du leader de la bande. Métisser pour métisser, voilà peut être bien tout le problème de Captain.
A la première écoute, Frontline m'a plu. Et puis plus ça va et plus je me dis que non vraiment, Frontline sent l'arnaque. Trop calculé, trop mou, trop plat. Au final, ce morceau qui me coupait les pattes finit par me casser les couilles.
Dommage, l'histoire était bien partie. Je ne m'en fais pas pour Captain: chouchou des radios anglaises, le groupe vient de signer chez EMI. On en parlera donc en 2006, de gré ou de force. Moi je me méfie. A vous de voir.
Quant à la vidéo de Frontline, elle nous plonge dans l'univers fascinant des courses de lévrier. Et pour le coup c'est une vraie réussite.

20.12.05

Mystery jets - You can't fool me Dennis

Mystery Jets - You can't fool me Dennis (qt)

La voix du chanteur de Rumble Strips me fait drôlement penser à celle du chanteur de Mystery Jets.
Car oui, je vais reparler de Mystery Jets. Puisque j'en suis au chapitre des groupes à surveiller de près en 2006, je vois mal comment je pourrais ne pas parler de ce groupe ci.
Chez Mystery Jets, le chanteur/percussioniste est le fils du guitariste! Et ça ne finit pas de me surprendre. Chez Mystery Jets on fait de la musique avec des casseroles et des canettes. Et le groupe y gagne un son extraordinaire. Chez Mystery Jets on arrête pas de tourner, on enchaîne les concerts à outrance, mais apparemment l'envie, la ferveur est intacte.
Au fond si je ne devais surveiller qu'un groupe pour l'an prochain ce serait celui-là, ne serait ce que parce qu'il a écrit You can't fool me Dennis, l'une de mes chansons préférées de l'année, un morceau impérissable, un tube.
Vivement l'album.

19.12.05

Rumble Strips - Motorcycle

Rumble Strips - Motorcycle

2005 est fini, Sufjan Stevens et Internet ont gagné, n'en parlons plus.
2006 maintenant. L'année des Arctic Monkeys. L'année du nouvel album des Flaming Lips. L'année, peut être, du retour de Radiohead, enfin libéré du fardeau EMI.
2006 est surtout une année durant laquelle il faudra surveiller quelques groupes de pop de près. Le premier s'appelle Rumble Strips. L'occasion pour moi de saluer Bopperenlarme, mon rayon de soleil du lundi, qui se fendait il y a peu d'un post plein d'espoir sur cette belle année 2006 et nous proposait cette vidéo de Motorcycle, qui consiste en un joli plan-séquence en forme de travelling arrière circulaire.
Musicalement, Rumble Strips confirme une certaine tendance au retour du ska à l'anglaise (à ne pas confondre avec le ska à la con, qui fait le bonheur des festivals d'été pour jeunes glands) mais le groupe, au contraire des Dead 60's, semble avoir écouté autre chose que les Clash. C'est une bonne nouvelle.
Motorcycle, single qui sortira via Transgressive records en janvier, est un morceau de bravoure, une mise en bouche, et même si le chanteur en fait des tonnes, même si l'écriture est limite, même si... oui bon bref, surveillons ce groupe.

18.12.05

OK Go - A million ways

OK Go - A million ways (yt)

18 Décembre. Je me dis que le temps est peut être venu de proposer ici une sorte de vidéo de l'année, parce que les classements c'est hype.

Pourquoi cette vidéo plutôt qu'une autre? Parce qu'elle est marrante. Je n'aime pas spécialement OK Go, je n'ai pas aimé leur premier album, je n'ai pas cherché à écouter le dernier. Mais je dois reconnaître que ces quatre branleurs de Chicago ont un talent certain pour la vidéo. De la pause ping-pong sur Get over it au multi-caméras de Do what you want (réalisé par Olivier Gondry, le frère de), OK go n'a jamais manqué d'idées. Sur A million ways, le concept devait être de faire une vidéo sans budget. Et le résultat est trop génial: OK go y révèle un autre de ses talents, pour la danse cette fois, avec une chorégraphie sous acide. Alors on se repasse le clip, on adore, et au bout de la cinquième fois on ne se contente plus de regarder, on écoute aussi. Car telle est la prouesse d'OK Go: réussir à attirer l'attention sur un morceau limité qui finit par ne plus vous lâcher. Demain, à cause de cette vidéo, j'achèterai l'album. Chapeau.

Bon, plutôt que de poursuivre un classement de vidéos vues et revues, je vous renvoie directement à cette page, non sans vous conseiller quelques vidéos en particulier, à savoir celle-ci, celle-là, l'autre là, et puis celle-là tiens. Mon top 5 en soi.

14.12.05

Arctic Monkeys - I Bet You Look Good On The Dancefloor

Arctic Monkeys - I Bet You Look Good On The Dancefloor (Real Player)

Ok, beaucoup débarquent déjà sur ce site après avoir tappé "caissière nue" en google search. Puisse cette photo les aider à satisfaire en partie à leur demande.
La page des démos est tournée, on passe aux choses sérieuses, Arctic Monkeys arrivent fin janvier et c'est sur Domino avec Beneath The Boardwalk album produit par Jim Abyss.
Domino, label indé s'il en est, a le vent en poupe et semble signer à tour de bras depuis le succès des Franz Ferdinand. Ces derniers continuent de raffler la mise, les billets pleuvent chez les indés, ah la crise du disque.
Arctic Monkeys freluquets de 18-19 ans étaient au festival des inrocks, nul doute que ce groupe pêchu est désormais plébiscité par le nouvelle scène rock addict.
La vidéo est une version live à la maison, gLLLLoovy.

4.12.05

Percy X - Gain

Percy X - Gain (real player)

Soma, label de référence en matière de techno livre en 2005 son annuelle compilation. Pour signaler cette nouvelle parution, voici un clip de Percy X réalisé en 2002, le titre Gain est en fait un peu plus âgé (2000). Percy X et sa techno épurée continuent d'inspirer de nombreux acteurs de la dynamique scène techno allemande, dont une infime délégation de ses membres se trouve plus bas sur cette présente page. Après visionnage de la majeur partie des clips disponibles sur la page de Soma, un consat s'impose: l'exercice de la vidéo n'est pas le domaine de prédilection du label. Ca n' est pas grave.

Soma: Glasgow 1991, Glenn Gibbons, Jim Moutune, Dave Clarke et le duo Slam aux commandes ( première sortie pour Daft punk en 1995 avec Da Funk ).

3.12.05

Viva Voce - Alive we pleasure

Viva Voce - Alive we pleasure (qt)

Si je devais faire une liste des dix meilleurs vidéos 2005, je ne la ferais pas. Je regarderais plutôt le clip d'Alive we pleasure.
Un scénario en béton, une réalisation en titane, des acteurs champions du monde, des synthés en quasi-lévitation... Alive we pleasure est simplement génial.
Une sucrerie de qualité, rayon noël.

2.12.05

Pest - Chicken spit

Pest - Chicken Spit (real)

Et donc je n'ai pas particulièrement aimé le moindre album de musique électronique cette année.
La Superette étant un blog et moi un adolescent, je me permettrais de vous signaler que celà me torture. Pourquoi?!! Quelle étrange indifférence enfin! Je vous propose donc, après réflexion, quelques assertions sans fondement:

Le nouvel album de Pest par exemple, All Out Fall Out. Fonky à souhait, Pest c'est tellement chouette que si ça se trouve ce n'est même pas de l'électro.
Album sorti en septembre chez ninja tune (c'est moi ou on a peu entendu parler de ninja tune cette année?), découvert la semaine dernière seulement.
Mais que fait la police?

1.12.05

Green Velvet - La La Land

Green Velvet - La La Land (.mov)

Sortie en octobre dernier de l'album Walk In Love, dangereuse bombe techno de Chicago.
Green Velvet aka Cajmere en veut encore, il ne laissera jamais la place.
Toute la semaine marto-piqué par le frénétique "Overcome The Flesh" (ou "Come Green Velve") en écoute comme le reste du disque sur Juno (Site officiel également) j'en ai des migraines, vilaines, malsaines. Je vous prospose donc de prendre ma douleur.