15.2.06

Cosmo Vitelli - We don't need no smurf here (Série Touche ta france part 1)

Cosmo Vitelli - We don't need no smurf here (flashvideo)

Avant le retroglucose de son disque Clean, sir Cosmo Vitelli avait déployé son univers cinématographiquement référencé (son pseudonyme vient de Meurtre d'un bookmaker chinois, de Cassavettes) l'espace d'un mini album sur Solid recordings nommé Video. Tout de suite tu commences à comprendre la raison de sa présence sur cette page malgré sa décennie d'âge. Les intentions sont là, la musique iconoclaste aussi, sampling FOUTRAQUE, séquencing dans la cave, génériques synthétiques, traumatismes & Troma, séries A, B, Z et AB Productions, décodeur Canal + qui bugge, carré rouge et Videodrome, mutants funk (le smurf rejeté a forcément lieu sur le morceau electro-funk old school " Science Affliction") et cadavres qui gigotent sur un parquet bancal ("J'insiste"), surfs nazis, retour des zombies et réclames electroménagères. Tu t'attendais à quoi ? Bon, le clip c'est "We don't need no smurf here", l'homme mystère de la french touch, Mr Learn, y aurait activement participé, les images d'archives tremblent et se répondent et c'est très, très cohérent avec l'univers de Cosmo. Calme ta pulsion d'interactivité deux secondes, touche pas à la télécommande, matte plutôt.

REWIND

Ce post aurait pu être une citation de Cosmo Vitelli, vous avez gagné au change mais pour vous le faire remarquer et parce qu'on est sympas à la Superette, elle vous est offerte :

Belle histoire que celle de ce schtroumf qui a tenté d'infiltrer Eurodisney mais dont la tentative (filmée par une caméra amateur) a été réduite à néant par des vigiles alertes qui lui auraient signifié : "On n'a pas besoin de schtroumf ici" (d'ou le titre, et ouais !). Mais en réalité, la subversion au sens ou tout le monde l'entend, c'est du spectacle, ça n'existe pas. La vraie subversion, ce serait la disparition. S'excentrer, fuir les réseaux, les systèmes, s'exclure du marché (un peu comme Costes, le chanteur pas l'hôtel), ce qui reviendrait à accepter de vivre seul et sans doute de mourir à petit feu. Bref, j'ai encore pété l'ambiance.

5 commentaires:

0pto a dit…

juste pour info :
c'est pas du quicktime mais du flashvideo
pour télécharger ladite vidéo, utiliser ce piti lien : http://javimoya.com/blog/youtube_en.php

redhotcar a dit…

super pratique ton truc ! je vais modifier le link

caissier a dit…

formidable, mais ça se lit avec quel programme? parce que là je vois pas, je ne peux donc pas lire ce fichier.

sinon "youtube" je découvre c'est un peu la révolution ce truc, bientôt on trouvera jusqu'aux films?
A moins que ça ne disparaisse très vite.

heureusement la qualité est souvent médiocre, voilà une bonne raison de continuer à apprécier la superette, ses beaux clips en real player, et ses choix éditoriaux, et biensur les (seuls)commentaires de ses auteurs.

redhotcar a dit…

effectivement ça marchait pas, donc je l'ai remis en flashvid.

caissier a dit…

ah voilà c'est beaucoup mieux comme ça