2.6.06

Terry Poison - Buzz On The Bell

Terry Poison - Buzz on the bell (flash)

Ce post a été écrit et posté par Kevin Smith il y a plusieurs semaines. J'avais décidé de le suspendre à l'époque jugeant certains propos plutôt inconvenant, provocateurs et inadaptés, je l'avais ainsi invité à se ménager. Il a préféré me proposer d'aller me faire foutre et c'est tout à son honneur, puis il a effacé son billet. Seulement j'avais conservé une copie.
Donc, aujourd'hui sans son accord j'ai supprimé une partie du post original, celle du litige, et remplacé un mot, à la manière d'un administrateur despote. Je n'ai en revanche pas modifié l'opinion de son auteur. J'ai appris ce soir sur le forum d'institubes que les Terry Poison étaient à Paris récemment, cela justifie la publication de ce post, et puis ça fait une vidéo suplémentaire dans les rayons (plus de 200 clips).


Souvenez-vous. J'évoquais il y a peu une fumeuse enquête d'opinion concernant les clients de la Superette et leur goût prononcé pour la musique répétitive et les clips avec des hamsters. En fait il semblerait que les résultats de cette enquête aient été un peu mal interprétés et que les clients en question veulent juste voir plus de filles en rayon. Ca tombe plutôt bien du reste, je n'avais pas spécialement envie de poster des vidéos de Ratatat.
Des filles, des filles, toujours plus de filles donc, soit. Je vous présente Terry Poison. Je vous présente Louise Khan, Petite Maler et Gili Saar. Leur bio est terrifiante, on nous parle de Gwen Stefani sous acides, de Vanessa Paradis produite par les Neptunes, de pandémonium baroque de sexe et d'orgies sauvages... Mais peu importe, puisqu'une fois que vous aurez vu la vidéo de Buzz on the bell, la bio vous l'oublierez.[...]
Et plutôt que du Gwen Stefani sous acides, sur Buzz on the bell les Terry Poison nous serve du Vive La Fête sous viagra. Brrr.
MAIS, j'attire votre attention sur le morceau de la rédemption, "Comme ci Comme ca", descente aux enfers vénéneuse servie par un clip de haut niveau. A voir si, comme moi, vous vous prendrez soudain à croire que sous les fards putassiers se cachent peut être quelques diaboliques gagneuses plus pertinentes et complexes qu'elles n'y paraissent. Une chose est sûre: un groupe qui termine ses vidéos sur des images de filles qui tombent méritent mieux que de tapiner les jours de soldes.

Kevin Smith.

2 commentaires:

KS a dit…

C'est honteux.
Pour ma défense, je tiens à noter que

Ce commentaire a été censuré par l'administrateur.

Anonyme a dit…

Elle file un Mp3 sur behype.net
pas mal ça chante en français aussi un peu...la zic, moins bonne que comme ci comme ça. Bref, pas passionnant mais ça occupe