16.10.06

Sean Lennon - Dead Meat

Sean Lennon - Dead Meat (real)

On voudrait leur prêter la même aura que l' illustre prédécesseur, on souhaiterait les voir poursuivre l'oeuvre inachevée, venger le père, chasser les traîtres, briller et porter haut les couleurs de la famille. Ils doivent en principe incarner symboliquement l'immuabilité de la force du génie, l'immortalité du talent. Tant d'espérances qui reposent sur le fantasme d'une lignée génétique de luxe enjambant la mort, comme si la charge ou l'investiture prenait le pas sur la personne. Le Roi est mort, vive le Roi.
Qui ne rêve pas d'un Jordan Junior, d'un Zidane fiston, d'une Francès Cobain, d'un Kevin Poulidor ou d'un caissier JR.

Alors parfois le problème c'est qu'ils ont un cheveux sur la langue, des soucis avec la drogue, un surplus de poids, des ennuis avec la police. Parfois le problème c'est juste qu'ils naissent en parfaits idiots.
Mais certains réussissent.
Sean Lennon sort son second album Friendly Fire.
En 1998 "Into the Sun" constituait un premier essai, transformé.

La vidéo est réalisée par Michele Civetta. On y retrouve des gens connus parmi lesquels l'incontournable amie des stars j'ai nommé Asia Argento.

8 commentaires:

Champo a dit…

Sean Lennon est loin de pouvoir reprendre le flambeau. Il est issu d'un croisement entre Mylene Farmer et une photocopieuse, il est fade comme un sandwich au pain.

caissier a dit…

ok sean? champo il a dit c'est mort.

Champo a dit…

Ce n'est que mon avis, mais c'est vrai que j'aime pas du tout. Encore un "fils de" écrasé par le talent du père. Ca me rappelle ce qui est arrivé à Nick Cassavettes.

chocolat a dit…

nimporte quoi. moi je dis justement chapeau d'être le fils d'un des plus grand artiste que l'on est connu et de s'en sortir aussi bien. On sens l'âme du père et en même temps il a son style, un style particulier qui lui va très bien. Et peut-etre que c'est le fait de le mettre dans la catégorie "fils de" qui n'est pas juste. Il fais sa musique, et moi perso, j'adore. Apres tous chacun son avis mais bon, je trouve ca facile de comparer au père.

coffeecake a dit…

Je ne suis pas d'accord. Personnellement, je trouve cela injuste de condamner un artiste sous prétexte qu'il est fils de. Il faut juger l'artiste à sa valeur et cesser de le comparer à l'incomparable. Compare-t-on Madonna à Lennon? C'est plutôt courageux de se lancer dans une profession où la critique n'attend que de démolir avant même qu'il n'ait commencé. Un artiste a le droit d'évoluer. Il sera plus intéressant de juger l'artiste quant à ce qu'il peut apporter musicalement à la musique, sachant que les premiers tubes ne sont pas forcément les meilleurs. Obispo à ses débuts ne faisait pas l'unanimité. Maintenant sa réputation n'est plus à prouver. Dead Meat est une chanson prometteuse, la mélodie est là, les influences sont eclectiques... J'ai hâte d'écouter les autres titres de l'album. Affaire à suivre

Hk a dit…

Salut, moi j'l'ai décourvert par hasard à la télé ou il chantait en live et à vrai dire j'étais en train de zaper d'une chaine a l'autre et il m'a musicalement arreté dans mon zapping.Je suis resté sur cette chaine a l'ecouter chanter Dead Meat, j'ai trouvé ça vraiment bien.Voila.

steff a dit…

Un album bien plus sympa que le premier , petit plus pour le dvd fournit avec le cd , le film est très bien réalisé !!!

Terra Vecchia a dit…

un mec tres simple, avec beaucoup de classe et de talent, certe le fils de John, mais qui n'a pas eu un pere talentueux, c'est un mec a découvrir...