16.12.06

Top 5 Versus 2006

Je ne sais pas si vous vous souvenez de la rubrique "Versus", apparue en février dans les rayons de la superette. Son existence fut brève mais intense, tant et si bien que je la place en tête de mon Top 5 des bonnes idées de Caissier en 2006.
Si ma mémoire est bonne, et de toute façon j'ai la flemme de fouiner dans les archives, la superette ne vous a proposé que 5 versus. Il serait donc malhonnête d'en proposer un top 5. En revanche, mes brouillons de versus pour la superette sont eux légion (au moins 6), c'est pourquoi je vous propose finalement un "Top 5 des versus que je n'ai jamais posté":

1) Talking Heads vs New Order
VS
Talking Heads - Psycho Killer (youtube)
New Order - The Perfect Kiss (youtube)

Une spéciale Jonathan Demme au moment de la sortie de "Neil Young: Heart of Gold". J' y aurais parlé de Stop Making Sense et du versant vidéo de Substance. J'aurais utilisé des expressions telles que "monstres sacrés", "cinéaste progressiste", "musicaliser l'image" et j'en passe.
Un versus génial.
Pas posté par manque de temps.

2) Patrick Watson vs Tokyo Police Club
VS

Patrick Watson - Drifters (youtube)
Tokyo Police Club - Nature of the Experiment (mov)

Un versus plus récent sur deux des plus grosses révélations canadiennes de l'année. J'y aurais opposé la pop bien ficelée de Patrick Watson à l'urgence rock de Tokyo Police Club. J'aurais sans doute évoqué mon amour pour les gens de Pop Montréal, grâce auxquels j'ai découvert ces deux groupes, et aurais d'ailleurs écrit un truc du genre "car oui, Patrick Watson est un groupe".
Un versus révélateur.
Mais j'étais fatigué.

3) Josh Rouse vs M. Ward
VS

Josh Rouse - Quiet Town (mov)
M. Ward - Chinese Translation (wmv)

Un duel de songwriters. Josh Rouse et M. Ward ont tous deux sorti un album en 2006 et je les en félicitais mollement, d'autant qu'ils ont su "se mettre en danger. Josh Rouse et M. Ward se sont ainsi risqué sur des voies musicales assez différentes de celles explorées sur leurs albums précédents respectifs: accents latins sur le bien nommé "Subtitulo" de Rouse et simplicité touchante sur le très direct "Post War" de Ward". Ca m'aurait d'ailleurs bien fait marrer d'écrire un truc pareil: je n'ai jamais écouté le moindre album de M. Ward en dehors de Post War.
Un versus bucolique.
Que j'ai oublié de poster.

4) Mystery Jets vs Mystery Jets
VS

Mystery Jets - Zoo Time (rubrique Artistes/Mystery Jets/Vidéos puis en bas à droite)
Mystery Jets - Diamonds In The Dark (youtube)

"Chez Mystery Jets, le chanteur/percussioniste est le fils du guitariste!"
Après You can't fool me dennis, Alas Agnes et The boy who ran away, j'attirais cette fois votre attention sur les deux autres vidéos de mes chouchous Mystery Jets, dont le premier album est sorti en début d'année (mais n'est toujours pas distribué en France) (enfin à ma connaissance).
De toute façon, en 2006 comme en 2005, tout le monde s'en fout des Mystery Jets.
Un intra-versus.
Le problème c'est que je n'ai (toujours) pas trouvé la vidéo de Zoo Time ailleurs que sur le site de 679 recordings.

5) Emily Haines vs The Micronauts
VS
Emily Haines - Dr Blind (mov)
The Micronauts - The Jag (mov)

Deux vidéos de supermarché. Je trouvais que ça collait bien avec le thème de ce blog.
Ca m'aurait permis de parler de François Nemeta et de son supermarket 1.1, étrange court sans queue ni tête. A l'extrême, j'aurais même posté sa vidéo de Gris Métal pour Bertrand Burgalat.
C'eût été un chouette post.
Mais de toute façon redhotcar avait déjà posté le clip de The Micronauts en question. Et puis comme si je n'avais que ça à faire.

En tous les cas que ça ne vous empêche pas de jeter un oeil sur les différents clips proposés ici (notamment celui d'Emily Haines, une vraie réussite), tout en gardant à l'esprit que vous avez là peu de points communs et beaucoup d'oppositions. Normal, ce sont des versus.

2 commentaires:

pradoc a dit…

Il est bien ce François Nemeta, classe et doux dingue comme j'aime.

Habeas a dit…

Ouaou ! Superbes clips pour excellentes musiques !!

Burgalat c'est James Bond rencontre Eternal Sunshine of the spotless mind...
New Order est hallucinante, tant au niveau musical qu'au niveau réalisation.
Merci de m'avoir fait découvrir Josh Rouse et M. Ward !!

Trop de bonheur dans une seule note.