31.3.06

Ghislain Poirier - Don't Smile It's Post-Modern

Ghislain Poirier - Don't Smile It's Post-Modern (qt)

"[...] c’est mon premier vrai de vrai super vidéo. Rebondis." dixit Ghislain Poirier sur son site. Le monsieur nous vient de Montréal, faiseur de beats il s'est fait remarqué grâce à ses collaborations de luxe: TTC, Beans, DJ/rupture, Lotek Hi-Fi; et des remixes pour Lady Sovereign, Les Georges Leningrad et Pulseprogramming. En 2005 il sort son propre album Breakupdown sur Chocolate Industries. Enfin ses soirées "BOUNCE LE GROS" consacrent sa réputation sans faille d'entertainer .
J'entends ici et là que Ghislain Poirier serait plus ou moins connecté avec les mystérieux Omnikrom.
A venir: le Rebondir EP avec TTC, Radioinactive, Nik Myo.
Cette folle vidéo a été realisée par Notice Bureau.

Mogwai - Friend Of The Night

Mogwai - Friend Of The Night (qt)

Et de cinq. Nouvel album en ce mois de Mars 2006 pour les écossais de Mogwai, Mr Beast succède donc au cyniquement nommé Happy Songs For Happy People (2003). "Friend Of The Night" est extrait de ce Mr Beast (nom renvoyant à un gars et sa pancarte dans un aéroport...). Une édition limitée de l'album est actuellement en vente, celle-ci comprend évidemment l'album, ainsi qu'un dvd-documentaire qui retrace le making of de l'album. Si vous êtes fans, vous savez ce qu'il vous reste à faire. En tournée en France du 8 au 13 Avril. Allez sur le site de Mogwai.

30.3.06

Ms. John Soda - No. One

Ms. John Soda - No. One (html)

Allons allons, revenons à un format plus classique: Noir & blanc, électro-pop, mélancolie, pluie et dépression nerveuse. L'album Notes And The Likes (Morr Music 2006) de Ms. John Soda paraît ce mois-ci. "No. One"= guitare + voix non chalante + clavier triste + violoncelle, figurait déjà sur le While Talking (2003) de Stefanie Bohm et Micha Acher (Notwist, Lali Puna, vous situez?). La vidéo est realisée par Luis Briceno.

Une mini-tournée est prévue début avril avec un passage à Paris programmé le 06/04/06 au Mains d'oeuvres.

29.3.06

DJ Benny Benassi - Who's Your Daddy

DJ Benny Benassi - Who's Your Daddy (qt)

Ok, je sais ces derniers temps on fait ici dans le pompier, dans le vulgo-superetto chic (encore que). Ok.
Un blog à clip est tributaire de l'actualité clip. Et il est vrai que Benny Benassi est un gars qu'il faut surveiller depuis son "Satisfaction" et la sulfureuse vidéo qui allait avec. N'échappant pas à la règle, le clip de "Who's Your Daddy", ne fait pas dans la dentelle, ou plutôt si, il fait à fond dans la dentelle justement.
De plus il m'a été signifié que Benny Benassi cartonnait en France, voilà qui devrait affoler le superette-google.
Donc "Who's Your Daddy " du gros, du lourd, c'est disponible en maxi. Allez sur son site.
Sachez enfin qu'il s'agit là de la version soft du clip. Bon appétit messieurs.

28.3.06

DJ Shadow feat. Keak Da Sneak & Turf Talk - 3 Freaks

DJ Shadow feat. Keak Da Sneak & Turf Talk - 3 Freaks (qt)

Il y a quelques jours j'avais conclu un billet sur Keak Da Sneak et son "Super Hyphy" en ces termes: "on en reparle bientôt hein?" (ça y est je m'autocite), une conclusion pas tout à fait innocente, vous en convenez maintenant.

DJ Shadow signe son grand retour en 2006, près de 15 ans après ses débuts sur Hollywood Basic en 1991 -inutile de rappeler ce que DJ Shadow a apporté à la musique en général pendant cette grosse décennie.
Pour ce nouvel album Josh Davis annonce un changement radical. S'enfermer dans une boîte rigide équivaut selon lui à nier combien la vie est courte. La pression d'une partie de ses fans n'est plus pour lui une source d'inquiétude, son plaisir à faire ce qu'il aime prend le pas sur tout le reste, quitte à se faire haïr. Shadow s'en cogne comme de l'an 40. Louons cette philosophie mes enfants. Aujourd'hui la Bay Area lui tient à coeur, il ne manque pas de lui rendre hommage avec cette monstrueuse production sur "3 Freaks" (vidéo réalisée par Mickey Finnegan). Est-ce un révéla-tueur de la tonalité de l'album à paraître? Je parie au minimum sur l'esprit.
D’or et déjà une tournée est prévue à partir de fin Juin 2006, les dates vont être peu à peu publiées sur son site.
"On en reparle bientôt, hein?"

27.3.06

West Indian Girl - Hollywood

West Indian Girl - Hollywood (qt)

Merci d'éloigner les plus jeunes.

Vous êtes sur un blog à clips.
Nous sélectionnons des titres pour la musique, mais aussi pour les images, soit l'un ou l'autre ou au mieux les deux. Aujourd’hui, ça n'est ni l'un, ni les deux, c'est l'autre. Je m'explique: dans le cas précis de West Indian Girl, ma volonté de les voir figurer dans nos rayons a moins été motivée par la musique que par les images. Je ne suis pas spécialement fan de West Indian Girl, mais force est de constater que le clip de "Hollywood" n'a rien de banal. Réalisé par Cary Heckman le clip montre de jeunes gens à Hollywood plutôt blancs, qui aiment la blanche, qui ne se laissent pas de baiser, et qui affectionnent le check. Tout ce qu'il y a de plus banal me direz-vous. Oui mais non, car filmer des gens qui se tapent des lignes dans l'entre deux fesses de leur copine sur un air de musique pop, ça n'est pas banal. Est-ce à dire que l'indie rock tient là son "Smack my bitch up"? Non, vous n'allez pas me faire franchir ce pas.

En tout état de cause le groupe tient à la mise au point sur son blog:
"[...] So, to sum up, (mom and dad) we are not coke addicts nor do we sit around snorting cocaine or advocate it's use - this is a video so relax and enjoy it for the clever story, great cinematography, and fun song. We would love to hear what you think of the video so please feel free to chime in with your comments below. So without further adieu here is our video. Thanks Cary, we appreciate all your hard work."
Plus d'infos sur leur site ainsi que sur celui de leur label Astralwerks.

Attention: soyez patient, le chargement de la vidéo prend un peu plus de temps qu'à l'accoutumée.

26.3.06

Etienne De Crécy - Someone Like You (Fast Track vocal mix)

Etienne De Crecy - Someone Like You (Fast Track vocal mix) (qt)

Etienne De Crécy mériterait plus qu'une tête de gondole à la Superette, mais on n'a pas mieux à lui proposer, en fait.
"Someone Like You (Fast Track vocal mix)" tube énorme est un édit de la version qui figure sur Super Discount 2 (2004), avec la voix notamment de Camille et une bass line sur-vitaminée. C'est sorti en maxi pendant l'été 2005, des remixes de Munk et Benny Benassi complètent l'addition. Quant à la vidéo, elle est tout bonnement superbe et a été réalisée par Marie De Crécy.
Maintenant je réclame un successeur à Tempovision.

25.3.06

M83 - Teen Angst

M83 - Teen Angst (html)

C'est un scandale. Les français sont vraiment ingrats. Trop rock, trop électronique, trop ceci, pas assez cela, c'était mieux avant, blablabla.
Voilà encore un groupe qui cartonne -spécialement à l'étranger, dont pratiquement personne ne parle en France. Formidable, Continuons à bouder le succès des autres. Ahhhh si l'équipe de France de football pouvait sortir dès le premier tour en Allemagne. Je sais pas je la sens moribonde un peu cette équipe non? Moribonde comme la maison de M83, Gooom qui paraît-il se conjugue au passé. C'est regrettable, ce label était sympathique. Et que devient l'ex M83 Nicolas Fromageau? Fait-il toujours de la musique? Encadre-t-il les jeunes de l' A.S Antibes? Peut-être il serait intéressant de le voir signer son retour avec un disque en solo, on mesurait alors pleinement quelle touche il apportait à M83.

Le clip de "Teen Angst": comme une suite en quelque sorte donnée à la vidéo de "Don't Save Us From The Flames", les deux étant réalisées par Mathew Frost. Là c'est l'histoire de la blonde qui dans le premier épisode se faisait vaguement piquée son mec par une jeune brune manifestement accroc à toutes sortes de drogues. Je ne suis pas certain que ce second clip est fait l'unanimité. Supputation. C'est juste qu'on est samedi, que je me sens comme groggy, et que je n'ai rien à raconter. Je vais m'arrêter sur ce constat.

24.3.06

Dave Clarke ft. Chicks On Speed - What Was Her Name

Dave Clarke ft. Chicks On Speed - What Was Her Name (qt your life)

"What was Her Name" avec Chicks On Speed en featuring est sorti sur Skint en 2004, vous avez pu l'entendre dans divers mixes. L'electroclash est mort? Vive l'electroclash.
Les compilations World Service, Vol. 1 et World Service, Vol. 2 de Dave Clarke restent d'actualité et constituent un très bon achat.
La (trop courte) vidéo est réalisée par Alex & Liane, vous pouvez visionner le reste de leurs productions sur colonelblimp.

23.3.06

33 Hz - Hot Flashes

33 Hz - Hot Flashes (qt)

Tentative de buzz autour de ces new-yorkais. La superette sait être suiviste.
33 Hz ou selon la bio officielle la fréquence de son idéale pour provoquer l'orgasme féminin, oui quelques notes chaudes sur une basse qui groove et la température est à son comble (Kevin Smith est rassuré). Et dire que des gens prennent encore la peine de se déshabiller pour faire l'amour. 33 Hz c'est de la pop music comme on l'aime: sunlights, tubes Phoenix-like, guitare-synthé, multi influences, et relent d'early 80's discovery.
Regardez la vidéo de "Hot Flashes"!

Le 30 Mars ils seront à Paris au Triptyque, rendez-vous est pris. Plus d'infos sur le site de leur label Outlook Music et bien entendu sur leur Myspace.

Belle and Sebastian - Funny little frog

Belle and Sebastian - Funny little frog (wmp)

Une vidéo de Belle and Sebastian? Encore une provocation popiste? Non, juste une façon d'annoncer la venue du groupe cet été au Fort de Saint père à l'occasion de la Route du Rock.
Je n'ai pas eu le temps d'écouter le dernier album en date, The Life Pursuit, mais il semblerait que celui-ci suive la rupture amorcée avec Dear Catastrophe Waitress, bel effort précédent. Les critiques sont plutôt bonnes, de quoi convaincre peut être les derniers sceptiques (dont je fais partie) quant à l'intérêt réel de cette bande de coquets écossais.
Début avril sortira un nouveau single, "The blues are still blue", qui s'accompagne d'une nouvelle vidéo dont vous ne trouverez malheureusement qu'un court extrait sur le site du groupe. Tant pis, contentons nous donc de Crazy Little Frog, chanson charmante au demeurant. Quelqu'un a des nouvelles de Neil Hannon?

Radiohead quant à lui jouera fin août à rock en seine, sinistre festival sans âme et sans idée, qui signe avec les artistes des contrats d'exclusivité. On ne verra donc pas le groupe à Saint Malo cet été (et My Bloody Valentine ne sort aucun album cette année, côté arlésiennes 2006 est un bon cru). Je ne sais pas exactement qui est en charge de rock en seine, si c'est un homme, une asso ou une hyène. Si c'est un homme, je l'embrasse. Profondément.

22.3.06

Figurines - I remember

Figurines - I remember (qt rules)

Consterné. Je suis consterné. Je m'attarde en salle de pause à peine une minute (pour draguer Nathalie) (de la compta) (à ce soir bichette) et je retrouve la superette sans dessus dessous. Du daft punk Eco+ en tête de gondole, des rappeurs avec des voix de chien, du clip de Jamie Lidell qui se la raconte... C'est consternant. Les fournisseurs nous livrent n'importe quoi, les bons de livraison sont signés n'importe comment, on se retrouve avec du real media plein les rayons. Chapeau les intérimaires. Et encore, je passe sur les images en 40*40.
Bref, il est temps que ça cesse. De l'ordre, de la rigueur et de la chasteté, voilà ce dont a besoin la superette. Donc finis les blip-blip, à mort les booty-sluts, sus à l'apocalypse électro, et place aux guitares chiantes et aux voix nasillardes.
Figurines c'est un peu comme les Starlight Mints, mais sans violons: trois accords, un refrain, un rythme mou du genou... Plus indie-pop, tu meurs. Alors hop, laissons nous poussons les cheveux sur les yeux, achetons des polos Fred Perry, optons pour la moustache ou les rouflaquettes, portons des lunettes 60's, trouons nos jeans de façon classe mais négligée et avec un peu de chance une pute à frange viendra nous demander où nous avons acheter nos converses. Alors, tout en la baisant, nous pourrons entonner l'inusable refrain de ce "I remember". Merci la pop.

Les Figurines ont trois points communs avec les Superheroes (tiens d'ailleurs j'ai retrouvé la trace de Thomas Troelsen):
  • ils sont jeunes
  • ils sont danois
  • ils sont cools
Par conséquent, Figurines c'est bien (mais pas aussi bien que Superheroes, le meilleur groupe de tout l'univers). Des questions?

21.3.06

The Go!Team - Ladyflash (2006)

The Go!Team - LadyFlash (2006) (quick time)

En attendant que mon collègue daigne bien user de ses petits doigts de sorcier pour vous proposer des vidéos dont lui seul a le secret, et ce afin que votre dévoué serviteur puisse prendre un repos bien mérité, revenons une fois n'est pas coutume sur un groupe remarqué de cette bonne vieille année 2005. En effet The Go!Team et la réédition de leur album Thunder, lightning, strike (Memphis Industries) constitue une des sorties les plus réjouissantes de l'année écoulée, pour son cocktail rafraîchissant mêlant rock, funk, electro et samplings. D'aucun les compare souvent à The Avalanches rapport à leur goût plus que prononcé pour le bouillon de culture, ça n'est pas faux ceci étant pour être exhaustif on dira: ouais mais c'est mieux. Une nouvelle version du clip de "LadyFlash" est maintenant disponible. Regardez-la!

Attention c'est la fête:
The Go!Team - Kcrw session live (real)

Il ne s'agit plus là de la nouvelle vidéo cheap du très bon "LadyFlash" que vous avez sûrement déjà vu (notamment ci-dessus), mais d'une session vidéo-radio live de 40 minutes disponible sur l'excellent site de KCRW. On parle donc d'un live sans public, enregistré tôt le matin, ne vous attendez ni à les voir sauter dans tous les sens ni à jeter de l'eau ou des tee-shirts sur personne, c'est plutôt ambiance "je me gratte le coin de l'oeil, c'est le matin, et le matin ça me gratte". Ainsi s'enchaînent pendant 40 minutes environ les plus gros hits de leur album + une partie interview avec l'animateur de mornings become eclectic où Sonic Youth est cité deux fois. Vous remarquerez au passage, le nombre conséquent de membres qui composent ce groupe et il ne devrait pas vous échapper combien la parité est de mise au sein de cette bouillonnante formation. Tout ça fleure bon les festivals d'été, oui l'été la saison qui nous rappelle qu'il peut faire chaud en France.

Pour terminer, quelques infos supplémentaires: A savoir que Kevin Shields de My Bloody Valentine remixant The Go!Team et de même un Simian Mobile Disco Mix mimant The Go!Team, tout cela est réalité dans un maxi paru fin janvier 2006. A savoir également qu'un mini film vous attend sur le site du groupe dans la section "Super 8".

19.3.06

Keak da Sneak - Super Hyphy

Keak da Sneak - Super Hyphy (quick time)

Hy-phy: being in a state of hyper activity.

Hyperactif, Keak da Sneak l'est. Fer de lance de la Bay Area avec E-40, il a signé son 5ème album That's My Word l'an passé. Si on était en 2002 et que je m'appelais "415 Playa" je dirais quelque chose comme: La Bay Area c'est un peu the next Big Thing.
Voilà il se passe aussi pleins de trucs dans le hip hop us du côté de la Bay de San Francisco depuis quelques années, alors pourquoi en parle-t-on maintenant? Parce qu'une tripotée de sons pétés sortent ici et là, parce que c'est le cycle de la nouveauté/ on passe à autre chose/ ok et après?/on en reparle bientôt hein?

Sur "Super Hyphy" Keak da Sneak nous donne la leçon sur une prod bien épurée comme il se doit, fidèle à lui-même avec son flow canin qui ferait passer Busta Rhymes pour un castra. Cette vidéo est réalisée par Mickey Finnegan.

17.3.06

Jamie Lidell - You got me up

Jamie Lidell - You got me up (qcktm)

La dernière vidéo de Jamie Lidell par les astucieux quoique méconnus anglais de Konx-om-pax, c'est un homme à grands traits, un chat, et puis c'est tout. Un dépouillement rare dans le monde par définition spectaculaire du videoclip, et comme souvent l'occasion d'expérimenter une technique d'animation.

Tout cela histoire de ne pas oublier que dès les premières chaleurs, Jamie est là pour toi au quotidien, que tu peux ressortir l'album Multiply -surtout au réveil, enfin on va pas t'apprendre la soul, juste, on te la transmet en petite conserve de vidéo.

16.3.06

Bubba Sparxxx - Miss New Booty

Bubba Sparxxx - Miss New Booty (real player)

Alors notre sympathique Bubba Sparxxx nous vient évidemment du Sud des Etats-unis. Vieil ami et collaborateur de Timbaland, il a eu le droit lui aussi à ses petits soucis dans le biz, guè-guerre de labels, conflits d'influence, problèmes d'ego, des après-midi douloureuses chez le tatoueur de La Grange dans l' Etat de Georgie, des vidéos polémiques... Bref pas facile tous les jours.

Aujourd'hui la chance a tourné, l'album The Charm sort le 4 Avril sur Purple Ribbon Records. Il se dit à juste titre que ce disque serait plaisant, ça n'est pas le clip "Miss New Booty" qui nous dira le contraire. Ce morceau est calibré spécialement pour les strip clubs, avec sensiblement le même beat et la même recette utilisés pour "Wait (The Whisper Song)". Pas étonnant "Miss New Booty" est produit par Mr. Collipark, et on y retrouve justement les Ying Yang Twins.
Ce que raconte le clip? Avec pédagogie nous sont vantés les mérites d'une fantastique invention. En haut, en bas, à gauche, à droite...

15.3.06

Daft Punk – Prime Time Of Your Life

Daft PunkPrime Time Of Your Life (real player)

Fresh, Hot, vous avez bien fait de choisir la superette: le dernier clip de Daft Punk « Prime Time Of Your Life » titre extrait du 3ème album Human After All vous le voyez ici pour la première fois.

Une vidéo réussie, pas vraiment sexy, qui nous compte la triste vie d’une adolescente, seule, mal dans sa peau, qui ne se reconnaît pas au travers de ses semblables. Clip cauchemard.
Nul doute que vont germer toutes sortes d’interprétations rocambolesques quant au double sens à donner aux images de ce clip, les fans ne vont pas s’en priver débordant d'imagination qu'ils sont.
Une vidéo réalisée par les Daft Punk.

A paraître : un Best of, un Human After All album remix
A écouter : le formidable remix hommage de Para One sur sa page.
A voir : Daft punk en live partout dans le monde ces prochains mois après de longues années d’abstinence. Peut-être même dans un festival près de chez vous. (edit: les eurockéennes).

14.3.06

Missy Elliott - We Run This

Missy Elliott - We Run This (Quick time)

Nouvelle vidéo de Missy Elliott "We Run This" réalisée par Dave Meyers, morceau extrait de The Cookbook le dernier album en date (2005). Pourquoi un nouveau clip de Missy Elliott? Question.

Réponse. "We Run This" est en même temps le premier single de la B.O du film Stick It avec Jeff Bridges bientôt sur vos écrans. Un film attendu, sorte de mélange entre J'aime la Gym sur La 5 dans les 90's et Police Academy sur une VHS dans le magnétoscope. Ca ne promet pas autant que le nouveau fluokids, mais presque.
Ce clip est très beau comme tous ceux réalisés pour la sortie de The Cookbook. A bientôt.

11.3.06

The Tornados vs The Seebach Band

Pas de versus la semaine dernière parce que bon, bof, mais on se rattrape ce week-end avec deux vidéos qui risquent d'illuminer durablement vos existences. Car autant vous avertir d'entrée: sur ce coup là la superette atteint des sommets.


On commence par The Tornados, groupe formé en 1962 sous la houlette du fascinant Joe Meek, qui obtiendra cette année là son plus grand succès commercial ("Telstar", morceau resté cinq semaines en tête des charts anglais). Moins vendeur, "The Robot" porte pourtant la marque des Tornados, avec sa mélodie élémentaire et son synthé très en avant (attention, une écoute prolongée de "The Robot" peut sans doute provoquer l'épilepsie). Mais ne nous attardons pas sur le morceau, puisque c'est bel et bien la vidéo, dénichée sur ce site, qui importe ici : en gros, les membres du groupe y embrassent des filles autour d'un feu de camp en forêt, quand soudain les gendarmes arrivent, et puis voilà, fin, c'est pas bien solide mais de toute façon pour écrire le scénario on n'avait plus que des post-it. Le jeu des acteurs quant à lui est époustouflant, d'ailleurs j'ai rarement vu autant de visages inexpressifs réunis devant une même caméra. Un an plus tard, le bassiste a quitté le groupe, j'espère de tout coeur qu'il s'est lancé dans la comédie.


Alors en face forcément il fallait du lourd, donc tant qu'à faire j'ai choisi du très lourd. Du très très lourd. Clairement, vous avez là ma vidéo préférée de tous les temps. Alors certes on la connaît déjà, mais enfin quel plaisir! Comment en effet se lasser de ce playback atrocement mal géré, de ce tipi en plastique fauché à la foir'fouille, de ce jeu de genoux du guitariste au sourire benêt, de ce sosie de René des Musclés derrière la batterie? Et puis comment ne pas vouloir voir, revoir, et rerevoir jusqu'à ce que mort s'en suive Tommy Seebach en pleine action, alternant poses hystériques et regards lubriques derrière son synthé, le tout avec une moustache? Alors ne boudons pas notre plaisir et tant qu'on y est, rappelons que ce morceau est une reprise d'un titre des Shadows maintes fois samplé, pompé et reprisé (par The Ventures notamment), et que Tommy Seebach a terminé sixième du concours de l'Eurovision en 1979. Peu de temps avant sa mort en 2001, Tommy portait encore fièrement le jogging multicolore et la cravate piano, comme quoi vraiment, le monde a perdu un homme de goût.

Deux vidéos qui sentent donc bon l'amour libre et les paradis artificiels, mais c'est là leur seul point commun puisqu'au fond tout les oppose. Normal, c'est un versus.

10.3.06

The Brian Jacket Letdown - Piratas

The Brian Jacket Letdown - Piratas (qt)

A une époque, jadis, un nouveau groupe devenait un espoir à la sortie de son premier album, puis une confirmation avec le second, mais passait parfois mal le cap du troisième album, tiraillé entre évoluer ou mourir. Aujourd'hui tout est différent: un nouveau groupe est un espoir tant qu'il ne joue que dans son garage, puis devient une confirmation dès son premier single et se casse parfois la gueule sur le si problématique premier album, attendu au tournant par tous les tenants de la hype. NME un jour, RMI le lendemain, difficile dans ce contexte d'évaluer correctement la valeur de jeunes premiers sensés être le futur du rock'n'roll et projetés chaque semaine par pelletées entières sur le devant de la scène.
Aujourd'hui, The Brian Jacket Letdown, donc. Premier concert en juillet 2005 et signature sur le très inégal label Genepool dès le début de l'année 2006. Tout va bien.
"The Brian Jacket Letdown are peddlers of melodic farmyard rock with kitchen melodies". Certes. Un groupe dont les membres viennent d'Angleterre, du Brésil et de Pologne, et sont basés à Londres. Un groupe avec des guitares, des percussions, un banjo, de l'harmonica, du kazoo et sans doute un peu de melodica. Un chanteur qui imite Pete Doherty (ou Bryan Adams, au choix) et un sens du second degré qui rappelle assez les premiers efforts de The Coral. Un groupe sympathique en somme, gentillement bordélique, avec un morceau qui tient la route, au fond The Brian Jacket Letdown on leur pardonnerait presque d'être tiède, d'être chiant, d'être différent tout en étant pareil. On leur pardonnerait presque d'être juste un groupe de plus. Presque.
Le clip est drôle, il y a des pirates et tout, c'est encore mieux que la kermesse de l'école.

9.3.06

Sébastien Tellier - Broadway

Sébastien Tellier - Broadway (quick time)

Sessions, nouvel album du faiseur de ballades pop grandiloquentes, est une re-dite de Politics (2004) dans une autre langue, les morceaux étant revisités par le biais de nouveaux arrangements et autres délicatesses qu'il vous appartient de découvrir. Le "Broadway" de Sessions est une version bien différente de celle qui vous est proposée ci-dessus, je m'excuse de ne pouvoir vous la soumettre. Qu'à cela ne tienne la vidéo de Matthieu Mantovani dispo sur Lucky Number Music est somptueuse. "La Ritournelle" ne laissait pas de marbre, "Broadway" est du même acabit en moins pompeux.

Au micro de la caisse centrale section closer/voici de la superette, je rappelle que Sébastien Tellier officie toujours sur le label Record Makers, ce dernier a été mystérieusement déserté par les membres du groupe Air (cofondateur du label). Les rumeurs les plus folles circulent, je me garderai bien de les colporter, pas le genre de la maison.

8.3.06

Space Cowboy - Across The Sky

Space Cowboy - Across The Sky (quick time)

Alimentons la superette. Rechargeons les batteries.

"Across The Sky" c'est la chanson qui lorsque vous la passez sans crier gare, fait dire à vos convives "putain mais c'est quoi cette merde" ce à quoi vous répondez laconiquement "moi j'aime bien". "Across The Sky"= une bonne vieille daube = l'air attendrissant d'un ami de il y a seulement un jour. Un ami qui encombre. Merci à institubes, dédicace à Muteen. Space Cowboy c'était la troisième meilleure vente d'album dance au Japon en 2004, vous l'auriez parié. Le dernier album en date Big City Nights (2005) aura un successeur cette année.
N'avez-vous pas déjà vu ce clip sur M6 tard dans la nuit? Vous l'aimez secrètement. Avouez.

How to make a music video:
1-Record the song
2-Think of an idea
3-Shoot the video
Sexy girls can help sell records
4-Edit the footage
5-It's finished!

7.3.06

Isolée - Beau Mot Plage

Isolée - Beau Mot Plage (quick time)

Après Rest et son fantastique "Beau Mot Plage" en 2000, l'allemand Rajko Muller de Isolée nous gratifiait l'an passé d'un superbe album, classe, élégant à souhait: We Are Monster surPlayhouse. Il prolongeait cette fois son goût prononcé pour les phases électroniques et électriques pleines d'amplitudes, minimales en vague, mais pas en barres, des plages vrombissantes avec au beau milieu une place de choix réservée aux harmonies, et sonorités discordantes, de la pop sans mots oui monsieur.
L'actualité de Isolée aujourd'hui: cet album compilation Western Store (février 2006) qui regroupe différents maxis, y figure notamment une version plus longue de l'inusable "beau mot plage"et surtout de jolies raretés.
L'occasion est trop belle pour visionner le clip de l'hymne réalisée par O.Husain en 2000.

6.3.06

Daedelus - Sundown

Daedelus - Sundown (quick time)

Nouvel album de Daedelus à paraître sur Ninja Tune: Denies the Days Demise disponible vraisemblablement le 2 Mai. "Sundown" en est extrait. Un disque de plus à ranger dans sa discographie remarquable, mais plutôt inégale.
Daedelus est un producteur qui s'affranchit des modes, des codes, et du temps, privilégiant les découpages et les recollages, superposant des couches apriori contre nature. L'effet résultant de ces associations compliquées suppose d'apprécier au préalable le genre pour être correctement assimilé.
En définitive, Daedelus s'inscrit dans la droite lignée de l'esprit Ninja Tune tel qu'il avait été défini à ses débuts: Mélangez, mélangez-moi. Si vous avez lâché l'affaire avec Ninja Tune (ce qui est plus ou moins mon cas), je ne suis malheureusement pas persuadé que la musique de Daedelus vous convaincra de changer votre opinion sur la question excepté si les percussions brésiliennes sont désormais votre nouveau dada (Mauvaise blague) mais tentez votre chance ça en vaut la peine, "Sundown" est un superbe morceau. Quant aux fans pas de doute ils seront ravis.
Ceci étant dit reconnaissons lui un talent considérable qui conforte mr Darling dans son statut d'artiste totalement à part, dont les sorties de disques sont guettées.
La vidéo de "Sundown" est réalisée par Clay Lipsky.

Ce qu'on peut également dire de lui: il porte des favoris.

5.3.06

Serge Gainsbourg - Hôtel Particulier

Serge Gainsbourg - Hôtel Particulier (qt)

Le post hommage que le monde attendait, ou pas. Coincé entre la grippe aviaire et le meurtre d'Ilan Halimi, l'anniversaire des 15 ans de la mort de Serge Gainsbourg c'est un peu comme le réexamen du projet de loi DADVSI en pleine vague de manifestations contre le CPE, à la différence près que Régine, morue logorrhéique dont le teint blafard est à lui seul une excellente campagne contre les ravages de l'alcool, n'a pas été interviewée par Libération au sujet de la DADVSI. Dommage, elle nous aurait bien raconté que ce projet lui fait "désirer la chanson comme on désire un homme".
Bref, rien d'original à raconter sur Gainsbourg donc, si ce n'est que je vous autorise à acheter la compilation "Monsieur Gainsbourg revisited" (qui sort demain), ne serait que pour le morceau de The Rakes (disponible par là-bas), et à attendre fébrilement la sortie de "Les manuscrits de Serge Gainsbourg" (qui sort dans une vingtaine de jours), recueil de documents, aphorismes, partitions etc. Et tant que vous attendez, pensez également à attendre la sortie de l'album de Charlotte Gainsbourg produit par Air, avec un peu de chance vous ne serez pas déçus.
Pas avare en bonnes idées du temps de son vivant (mais nettement moins prolifique aujourd'hui il faut bien l'avouer), l'Homme à la tête de chou avait réalisé une vidéo pour chacun des sept titres de Melody Nelson. Une jolie paire de sites nous a retrouvé celui d'Hôtel Particulier. Pour les plus impatients qui voudraient atteindre l'orgasme tout de suite, La Ballade de Melody Nelson est disponible sur youtube. Et puis Comic Strip tiens, c'est cadeau. A dans cinq ans.

3.3.06

Telex - On The Road Again

Telex - On The Road Again (flash)

Eh tu te souviens de Telex?
Moi pas.
Mais je suis curieux. Et honnête aussi.
Alors je me suis renseigné, j'ai fais comme n'importe quel nerd, je me suis tapé leur bio, juste comme ça. Et j'ai passé un agréable moment.

En gros ce sont des Belges, situez leurs début à la fin des années 70, puis pour tout le reste les années 80: Expérimentations électroniques, remixes, canulars en tout genre, séparation, "humains après tout" (pour leur côté nous préférons garder l' anonymat, leur côté Virgin), des Krafwerk avec un slip sur la tête, de vrais faux happenings (témoin leur retentissante participation à l'eurovision en 1980 où ils interprètent une chanson débile intitulée "eurovision")

Et qu'est-ce qu'une phrase plus ou moins grammaticalement incorrecte avec beaucoup de parenthèses? Réponse:
un groupe culte qui a inspiré pas mal de gens.

Après un remix pour Depeche Mode l'an passé, ils publient ces jours-ci How Do You Dance? Pas pour révolutionner la musique électronique, juste pour remettre les pendules à l'heure. Tout au moins la mienne.
Maintenant vous connaissez Telex, personne ne vous oblige à regarder cette vidéo.

2.3.06

The Spinto Band - Mountains

The Spinto Band - Mountains (real player)

D'autres en parlaient déjà il y a quelques mois, c'était le cas par exemple de i was there qui nous confessait son penchant pour le premier titre accrocheur "Oh Mandy" de The Spinto Band, extrait de leur album Nice & Nicely Done.
Ils sont très jeunes, ils sont sept et nous viennent des Etats-Unis. Le groupe ne sortirait pas de nulle part puisqu'il aurait à son actif pas moins de sept albums autoproduits, comme pour vous prévenir qu'ils sont apriori là pour durer, protégés du syndrome Test Icicles. On leur reconnaît à juste titre une parenté avec leurs compatriotes de Pavement et de The Flaming Lips (voire plus au nord avec les Arcade Fire). C'est de la pop type outre-atlantique dans la pure tradition racée "rock indé" qu'il faut digérer. A l'écoute de "Mountains" les amateurs des groupes précités devraient y trouver leur compte. Cet album vous tend les bras, ne demandant qu'à être écouté, ce qui est faisable puisqu'il est disponible depuis le 27 février (merde encore un"7", bizarre). Nul doute que Nice & Nicely Done de The Spinto Band conviendra idéalement pour vos pick-nik romantiques du mois de mai en compagnie de votre douce ou de votre mignon avec la nappe vichy et tout le tralala.

1.3.06

Phoenix - 4 tubes

Phoenix - Everything is Everything (real)

Phoenix - Run Run Run (real)

Phoenix - Too Young (real)

Phoenix - If I Ever Feel Better (real)

La première fois qu'on a pu voir Phoenix c'était lors du baptême de Air en direct sur une télévision française, cela se déroulait sur le plateau de canal+ dans NPA Live. Phoenix totalement inconnu du grand public les accompagnaient pour ce mini set en interprétant "Sexy Boy". A l'écran et c'était très frappant se dégageait le plaisir naïf et innocent qui est celui de se retrouver là en anonymes devant des centaines de milliers de téléspectateurs la gueule ouverte, un large sourire en travers, enchaînant le riff que vous connaissez. Ils avaient déjà une bonne attitude. Quelques années plus tard, le temps d'une apparition sur une compile source, en pleine apogée de la French Touch, à l'heure où le "Lady" des Modjo était joué en boucle sur MTV, à l'heure où les Daft Punk devaient "tuer" la vague avec Discovery (selon les dires de Zdar), je tombais sur le clip de "Too Young". Là des dockers au féminin exécutaient une chorégraphie improbable sur un rythme plein de pêche et de groove, au beau milieu de bacs remplis de poissons. La mémoire faisant son travail, aucun doute ces trognes m'étaient familières, je savais de qui il s'agissait avant même d'en avoir la confirmation sur le bandeau de l'image à la fin de la vidéo. "Too Young" clip réalisé par Steve Hanft, premier single de United.

Pourquoi parler de Phoenix? Pour plaire à ces dames? Nan pas seulement, plutôt parce qu'ils sont de retour en Mai 2006 avec un 3ème album It's Never Been Like That, enregistré à Berlin. Il est pour le moment décrit par ses auteurs comme étant "very autobiographical" et "almost romantic!". Une bonne nouvelle n'est ce pas. Cela constitue un bon prétexte pour visonner à nouveau quatre de leurs tubes réalisés par les Alex & Martin, Mathieu Tonetti, et autre Roman Coppola. Au passage existe-t-il un équivalent en France, je veux dire un groupe à guitares capable de rivaliser en terme de tubes pop successful imparables à dimension internationale? ... Rien ne me vient là tout de suite. Parce que cet équivalent n'existe pas.
Il est encore temps d'en prendre conscience.