31.12.06

Les Shades - Electrique

Les Shades - Electrique (Youtube Scene)

Il pleut des clips de la scène "rock" parisienne en ce mois de décembre, comme il pleut des spams sur le Viagra dans ma boite au lettre.

Première constatation, le Viagra est aussi inutile qu'un clip chiant.
Deuxième constatation, si t'as pas de moyen, abstiens toi.

Les Shades ont quelques atouts, que certains pourraient leur envier, de bons morceaux, une bonne attitude et une certaine cohérence. Récemment signés sur le label de Burgalat : Tricatel, ils sortent un maxi en début d'année 2007. On passera à côté de la production burgalesque plus que douteuse (et pas du tout classe, genre Television, Brian Eno… arretez vos conneries à R&F), pour retenir qu'au moins des groupes ont des titres à vendre. (les Plastiscines sortent un album en février, les Naast en janvier… on arrête pas le progrès)

Sortie… donc clip.

Mmmm

Des images de concerts, pas de fond blanc (trop cher au final), un peu de billard à l'arrache… et voilà encore un clip qui sert à rien. A la Superette, au rayon "jeune talent pas fluo" on aimerait bien proposer de la bonne came, des clips incroyables, mais non, voici venir les joies de la grande distribution, des prix au rabais, des clips sans âmes.

En espérant qu'ils vendent suffisamment pour passer au bling bling, nous on se mate un Simian Mobile Disco.

24.12.06

TTC - Téléphone

TTC - Téléphone (myspace friends)

Chose promise, chose due.
L'album 3615 TTC sort le 26 Décembre.

Edit du 26 décembre: "Ça se passe dans un appartement au papier peint tres joli, qui pourrait être la maison de ton oncle. Les 3 rappeurs de TTC rappent leurs couplets et tout ce qu'ils disent se materialise plus ou moins a l'écran sous forme de travelling. Des personnages apparaissent, l'air stoïque pendant que les rappeurs s'excitent, il y a notamment un dinosaure, DJ Orgasmic, des vieux, et bien entendu des bonnes meufs. C'est un clip très simple, beau et efficace, à l'image de notre musique."-Teki Latex sur la Superette le 19 décembre 2006, retrouvez l'intégralité de l'interview en cliquant ici ou .


21.12.06

BB Brunes - Le Gang

BB Brunes - Le Gang (myspace kids)

Alors, bon le gang quoi… Si tu fais pas partie du gang, ouais c’est ca…


Dès le départ les BB Brunes sentaient la défaite, peu de concerts, trop de morceaux, un label de star (dombale, …), des compos pour producteur véreux. Un subtil cocktail, qui fait descendre la mousse par litre au bar en rallant, en attendant que le prochain groupe passe. Véridique, prouvé et testé par deux fois, de trop.

Voilà le clip, de leur méga tube trop bien pour les teenagers qui forment un gang genre caillera pour bollos, ca s’appelle « le gang » et le but de cette chronique est de placer le mot gang le plus de fois possible, sans faire de jeu de mot avec gang bang et partir dans des idées salaces, beaucoup plus intéressante qu’un fond blanc. Le fond blanc, comment faire un clip avec peu de moyen, ca rappel les 60s en moderne, mais sans directeur de la photo qui va prendre 10 000 euros la journée (en coke, bien sur… soit dit en passant, dans leur texte ils disent « prendre le dernier rail », c’est fou, de la drogue quoi… merde, subversif, Pete Doherty, le gang, ok je me la ferme). J’ai perdu le fil là…

Ah ui on était à « gang », on fait du bruit dans le métro, on est à la pointe de l’arrogance avec nos chaussures pointus, mais on reste quand même un mauvais produit surmarketté sans moyen. Les Naast à côté, je recommande leur clip qui est pourtant une honte. On est au degré zéro du clip, merde Kinito ils avaient les moyens de défoncer une R5 fluo avec une bitch. Ou sont les bitch ici ? Pas de bitch, pas de bonne chronique ici.

Gang…

Bang…

Désolé…

Klaxons - Golden Skans

Klaxons - Golden Skans (dailymotion)

C'est le nouveau single des Klaxons, dans les bacs le 22 janvier, et ça donne juste envie de pleurer. Parce qu'on espérait beaucoup de l'énergie "nu-rave" et qu'on se retrouve face à un groupe manifestement en pleine Berezina médiatique. Et par extension, musicale. Ambiance "nous on fait juste des tubes pop dans notre garage et on vous le prouve". Pop on veut bien, tube c'est mal parti.

Le clip est donc à l'image de la confusion générale. On y retrouve pêle-mêle une imagerie cosmique, assortie d'une sorte de message vaguement ésotérique qui ressemble fort à du galvaudage de SF des années 70, des effets spéciaux à la truelle, du glitter pour la forme, etc, etc. A noter que pour la première fois, l'accent est mis sur la corporéité des garçons (via une mise en scène qui frise le ridicule). C'en est bien fini du manifeste foutraque d'Atlantis, de la révolution day-glo, du clip torturé voire malsain à la Magick. On se trouve déconcerté face à cette vidéo pour minettes qui déclenche l'hystérie sur le forum.

Un membre a tout de même avancé une analyse de la vidéo, l'effort mérite d'être salué et retranscrit :
"first it shows birth right and they're all like naked. then like fire. the first man made light thingy. then they get ribbons, fabric, clothing next stage for man. then they start to discover shapes another stage of human life showing like progression. Then when they get masks they've become gods...and then it shows the proper electric lights like futuristically styled simbollizing latest sorta technology and the world. then they being gods destroy it ending the world leaving nothing like there will be in the end of time"
On lui a gentiment rétorqué qu'il allait vraiment trop loin et que le clip était juste génial... Ah bon ?

19.12.06

Interview Teki

TELEPHONE!!!

A l'occasion de la sortie imminente du clip Téléphone et quelques jours avant le très attendu 3615 TTC, Teki Latex de TTC se livre à chaud à la Superette et inaugure par la même occasion notre nouveau rayon ITW. Il reconnaît qu'il aurait bien aimé quelques millions d'euros de plus pour le réaliser, et pose les termes d'un débat passionnant sur l'évolution du format clip.

Alors ce clip ?
Ça se passe dans un appartement au papier peint tres joli, qui pourrait être la maison de ton oncle. Les 3 rappeurs de TTC rappent leurs couplets et tout ce qu'ils disent se materialise plus ou moins a l'écran sous forme de travelling. Des personnages apparaissent, l'air stoïque pendant que les rappeurs s'excitent, il y a notamment un dinosaure, DJ Orgasmic, des vieux, et bien entendu des bonnes meufs. C'est un clip très simple, beau et efficace, à l'image de notre musique.

Qui l'a réalisé ?
C'est Romain "Out One" Bailly (ndlr: auteur du clip de Para One) qui a réalisé le clip sur la base de discussions entre lui et moi. BAC films a bien voulu le produire, il a été tourné en une journée. Puis une quinzaine de jours de post-production.

Les clips, c'est important pour TTC ?
Si cela ne tenait qu'a nous, on déploierait une energie beaucoup plus conséquente pour faire de beaux clips. Malheureusement la réalité du marché de la musique ressemble a un gigantesque complot visant à exterminer coûte que coûte le concept de clip video tel que je l'ai connu dans mon enfance. Plus aucune chaine de télévision hertzienne ne passe de clip.
Il y a quelques mois encore pour voir des clips a la télé tu avais L'Alternative sur M6, dans ce créneau TELLEMENT VENDEUR qu'est la plage horaire située ente 3h15 et 4h07 du matin. Aujourd'hui ça a été remplacé par une meuf qui fait des blagues un peu nazes avec un jeu-concours pitoyable pour tenter de faire appeller des gens à un standard qui coute une fortune. Et au milieu, accessoirement, il y a non plus des clips mais des extraits de clips. Ça veut dire que concrètement il n'y aura plus de clips diffusés "en entier" sur aucune grosse chaine de télévision.

Le format clip serait donc en péril?
Pour quelqu'un comme moi qui a vécu les grandes heures du clip vidéo, c'est tout de même grave. Ça, plus la fragmentation thématique de toutes les chaines musicales du câble qui fait qu'il n'y a presque plus que des émissions "spé", ça fait que les maisons de disques, mineures ou majeures, ont l'impression qu'investir dans un clip aujourd'hui ne sert absolument a rien. Ils te disent "allez faire un clip avec vos potes et une DV, et mettez le sur YouTube" en esperant que tu seras le nouveau Kamini... Alors que moi je veux être Duran Duran et faire un clip avec des explosions, des cascades, des hélicopteres. Mais ce genre de budgets, à moins d'etre déjà un artiste surmédiatisé, de sortir de la télé-réalité ou d'avoir vraiment ton titre playlisté sur toutes les radios, il ne faut pas y compter. Les gens nous disent vraiment : "Vous voulez un clip? Mais non ça sert plus à rien les clips, faites plutôt un site web".
En même temps en parallèle à ça, tu vois tous les groupes amateurs qui font leur propre clip avec leurs potes et qui le diffusent de maniere confidentielle ou via YouTube... C'est bien beau, mais le côté "film de vacances" me frustre un peu. Même si Romain a fait mon clip pour Disco dance with you dans ces conditions là, parce qu'on avait pas vraiment le choix, disons que c'est cool quand c'est considéré comme une sorte de EPK, mais c'est pas pour la télé.
Les clips qui m'ont marqué ne sont pas fait a la DV, je veux croire encore qu'il y a un espoir pour voir des trucs à la télévision qui ressemblent à des superproductions du temps de Genesis, Michael Jackson, Madonna, Dire Straits ou Peter Gabriel. Je regrette vraiment l'époque où ils passaient le clip de Thriller en exclusivité dans Champs-Elysées. Où le clip video était encore synonyme de rêve et de magie, et un terrain de jeu et d'experimentation incroyable pour les nouveaux réalisateurs.

Y a des clips qui t'ont marqué cette année ?
Récemment, Leslie avec A l'envers de la terre... les deux clips de Cassie, les vidéos de Para One et de Justice... celui de Mehdi... le clip de My Love vite fait... ah oui j'ai bien aimé le Tom Snare en cell shading, bien pute... le clip de Lordi, les gagnants de l'Eurovision. Concretement j'ai pas vu énormément de clips cette année en dehors de ceux de mes potes, pour des raisons citées plus haut.

Et dans l'absolu ?
Tous les clips de Duran Duran, Peter Gabriel, Madonna, Michael Jackson, pratiquement tous les clips des Daft Punk, Mylène Farmer, P. Diddy, Guns & Roses, Meat Loaf, R.Kelly. Et puis les gens habituels, Hype Williams (ce qui fait un bon 90% de la production de clips de rap entre 1995 et 2001 environ), Gondry, Spike Jonze.

Myspace TTC

T.I. - What You Know

T.I. - What You Know (YouTube)

2006 est fini. On verse une larme et on regarde dans le rétro.

C'était bien quand même. Y avait plein de MP3 dans nos iPods. Y avait des clips sur la Superette. Y avait des jolies filles sur Fluokids. Y avait moins de voitures qui brûlaient.

Mais l'homme de l'année, c'est pas toi, comme le dit Time. C'est T.I.

En featuring sur le My Love de Justin Timberlake.
Et en solo sur le gargantuesque What You Know que la Superette, fournisseur officiel des fêtes, vous offre aujourd'hui.

18.12.06

Bumblebeez - Black Dirt

Bumblebeez - Black Dirt (youtube)

Dans la partie "Influences" de son myspace, Chris Colonna, le malade mental qui se cache derrière Bumblebeez, a mis: "coca-cola".
Voilà.

Découvert grâce à I was there (merci aussi pour The Little Ones).

17.12.06

Socalled - (These are) The good old days

Socalled - (These are) The good old days (youtube)

Petit Josh Dolgin n'écoutait que du hip-hop. Un jour il a découvert la musique yiddish et ça l'a rendu maboul: il s'est mis en tête de téléscoper des beats old-school avec des sonorités traditionnelles juives. Trois kilos de crack plus tard, Josh Dolgin, aka Socalled, était devenu le prince du hip-hop yiddish.
"Hip-hop yiddish" ça sonne encore plus faux que "zoulk", ça sent la bonne blague de festivaliers genre "ouais, John Peel en a mixé juste avant de mourir". C'est pas sérieux et pourtant ça fonctionne, sans doute parce que Josh Dolgin a un certain talent pour le bidouillage à peu de frais et une science du rythme à rendre jaloux plus d'un producteur en vogue. Ou alors il a des pouvoirs magiques, ce qui expliquerait comment il a réussi à convaincre Killah Priest, du Wu-Tang, à venir rapper sur un verset de l'Ancien Testament. Ou alors Socalled a six bras et la mirifique vidéo de The good old days n'est absolument pas un habile montage à base d'effets spéciaux hollywoodiens.
Enfin bref.
Après avoir fait une grosse impression au festival Pop Montreal en octobre, Socalled était de passage en France début décembre aux côtés de son ami David Krakauer, à l'occasion des Transmusicales. J'espère que vous ne l'avez pas manqué.

16.12.06

Top 5 Versus 2006

Je ne sais pas si vous vous souvenez de la rubrique "Versus", apparue en février dans les rayons de la superette. Son existence fut brève mais intense, tant et si bien que je la place en tête de mon Top 5 des bonnes idées de Caissier en 2006.
Si ma mémoire est bonne, et de toute façon j'ai la flemme de fouiner dans les archives, la superette ne vous a proposé que 5 versus. Il serait donc malhonnête d'en proposer un top 5. En revanche, mes brouillons de versus pour la superette sont eux légion (au moins 6), c'est pourquoi je vous propose finalement un "Top 5 des versus que je n'ai jamais posté":

1) Talking Heads vs New Order
VS
Talking Heads - Psycho Killer (youtube)
New Order - The Perfect Kiss (youtube)

Une spéciale Jonathan Demme au moment de la sortie de "Neil Young: Heart of Gold". J' y aurais parlé de Stop Making Sense et du versant vidéo de Substance. J'aurais utilisé des expressions telles que "monstres sacrés", "cinéaste progressiste", "musicaliser l'image" et j'en passe.
Un versus génial.
Pas posté par manque de temps.

2) Patrick Watson vs Tokyo Police Club
VS

Patrick Watson - Drifters (youtube)
Tokyo Police Club - Nature of the Experiment (mov)

Un versus plus récent sur deux des plus grosses révélations canadiennes de l'année. J'y aurais opposé la pop bien ficelée de Patrick Watson à l'urgence rock de Tokyo Police Club. J'aurais sans doute évoqué mon amour pour les gens de Pop Montréal, grâce auxquels j'ai découvert ces deux groupes, et aurais d'ailleurs écrit un truc du genre "car oui, Patrick Watson est un groupe".
Un versus révélateur.
Mais j'étais fatigué.

3) Josh Rouse vs M. Ward
VS

Josh Rouse - Quiet Town (mov)
M. Ward - Chinese Translation (wmv)

Un duel de songwriters. Josh Rouse et M. Ward ont tous deux sorti un album en 2006 et je les en félicitais mollement, d'autant qu'ils ont su "se mettre en danger. Josh Rouse et M. Ward se sont ainsi risqué sur des voies musicales assez différentes de celles explorées sur leurs albums précédents respectifs: accents latins sur le bien nommé "Subtitulo" de Rouse et simplicité touchante sur le très direct "Post War" de Ward". Ca m'aurait d'ailleurs bien fait marrer d'écrire un truc pareil: je n'ai jamais écouté le moindre album de M. Ward en dehors de Post War.
Un versus bucolique.
Que j'ai oublié de poster.

4) Mystery Jets vs Mystery Jets
VS

Mystery Jets - Zoo Time (rubrique Artistes/Mystery Jets/Vidéos puis en bas à droite)
Mystery Jets - Diamonds In The Dark (youtube)

"Chez Mystery Jets, le chanteur/percussioniste est le fils du guitariste!"
Après You can't fool me dennis, Alas Agnes et The boy who ran away, j'attirais cette fois votre attention sur les deux autres vidéos de mes chouchous Mystery Jets, dont le premier album est sorti en début d'année (mais n'est toujours pas distribué en France) (enfin à ma connaissance).
De toute façon, en 2006 comme en 2005, tout le monde s'en fout des Mystery Jets.
Un intra-versus.
Le problème c'est que je n'ai (toujours) pas trouvé la vidéo de Zoo Time ailleurs que sur le site de 679 recordings.

5) Emily Haines vs The Micronauts
VS
Emily Haines - Dr Blind (mov)
The Micronauts - The Jag (mov)

Deux vidéos de supermarché. Je trouvais que ça collait bien avec le thème de ce blog.
Ca m'aurait permis de parler de François Nemeta et de son supermarket 1.1, étrange court sans queue ni tête. A l'extrême, j'aurais même posté sa vidéo de Gris Métal pour Bertrand Burgalat.
C'eût été un chouette post.
Mais de toute façon redhotcar avait déjà posté le clip de The Micronauts en question. Et puis comme si je n'avais que ça à faire.

En tous les cas que ça ne vous empêche pas de jeter un oeil sur les différents clips proposés ici (notamment celui d'Emily Haines, une vraie réussite), tout en gardant à l'esprit que vous avez là peu de points communs et beaucoup d'oppositions. Normal, ce sont des versus.

Holden - Ce que je suis

Holden - Ce que je suis (Dailymotion)

La bonne pop en France, c'est comme le bon flamenco en Nouvelle-Zélande, c'est pas commun. Alors autant ne pas le rater.

Holden, c'est un peu l'élégance à la française, le dernier chic de vos réveils difficiles.

Armelle Pioline chante comme Françoise Hardy jeune. La production, signée Uwe Schmidt (alias Señor Coconut), est tout aussi hardie.

Le clip est simple et gracieux. Une jeune fille, un nuage : l'automne en pente douce.

15.12.06

Trash Fashion - It's a rave dave

Trash Fashion - It's a rave dave (Youtube)

Parfois, dans les dîners en ville, il y a des débats. Et parfois, ça part en couille. C'est qu'il y a des sujets qu'il ne vaut mieux pas aborder.

Du genre : fluo or not ?

Les Trash Fashion s'en balancent. Ils ont tranché la question depuis longtemps et y répondent par un clip encore plus fluoesque que la crémaillère d'un membre des Klaxons.

A ce niveau de colorisation, on est presque tenté de poursuivre en justice leur dealer d'ecstasy pour entorse au bon goût.

Pour le reste, on est séduit par cet hymne du vendredi soir, aussi joyeux que caverneux.

12.12.06

O.Lamm - Aerialist

O.Lamm - Aerialist (quicktime)

Pour un disque parfois la route est longue, parfois plus que celle qui sépare l'appartement du kebab le plus proche, c'est comme ça.

Environ deux mois après sa sortie sur Active Suspension, l'album Monolith se retrouve sur Audiodregs aux Etats-Unis. A cette occasion, l'impressionant Mumbleboy capte la dynamique des collages d'O.Lamm dans un petit tourbillon ludique et coloré.

Il synthètise tout un tas de figures, et fait s'engendrer les unes les autres les couleurs dans un objet clipesque moderne et à côté des clichés de l'animation. La tendresse s'expose à distance, les signes font illusion d'optique, stimulent et hypnotisent la vision. Inattendu et attrayant.

11.12.06

TOP 5 2006

EVENEMENT

La fin de l'année approche, cela ne vous a pas échappé. Ainsi, puisque je ne suis jamais à court d'idées extraordinaires je vous propose d'élaborer VOTRE TOP 5 des meilleures vidéos de l'année "postées" sur la superette. Pour participer c'est très simple, il vous suffit de sélectionner vos 5 clips préférés parmi les 200-250 parus sur la superette durant toute l'année 2006, et de publier votre quinté gagnant dans les commentaires.
Allez vous pouvez même aussi ajouter des vidéos non dispo ici, si cela vous chante. Et votre top 5 peut également être argumenté.
Participez, il en va de la survie de ce site.
Pour nos lecteurs du reste du monde: Give us your 5 best videos of the year!

8.12.06

Goose - British Mode

Goose - British Mode (mov)

Top Gun sidekick

"It's also a sound that's completely in tune with 2006, where indie kids wave glowsticks and clubbers dance to powerchords, where producers and DJs like Justice, Paul Epworth, Simian Mobile Disco and Goose's fellow Belgians Soulwax can unite musical factions with electronic music you can mosh to and guitar records with a groove. Fans of Daft Punk and AC/DC alike, it's a moment in music that's perfect for Goose." Skint Records
ok.
Via Intro.de
+
Le Chat Machine clip: Black Gloves (mov), même page, bas de page.

3.12.06

Digitalism - Zdarlight

Digitalism - Zdarlight (youtube lol)

Salut je n'ai pas reçu ça aujourd'hui dans ma boîte mail, encore moins hier. Pourtant ça aurait pu être envoyé il y a deux mois par une attachée ou une chargée qui fait du vélo. Pour lui faire plaisir j'aurais suivi ses conseils et partagé ce clip. Vous en auriez fait ce que vous vouliez comme d'habitude.
Alors peut-être elle m'aurait dit que c'était la nouvelle vidéo de Digitalism et qu'elle était A-W-E-S-O-M-E!! cette vidéo. Pour être complète elle aurait probablement ajoutée que le clip retranscrivait A light speed travel from Paris to Copenhagen via Hamburg ensuite elle aurait à coup sur dit ceci "Check it out on YouTube!"
Dans son mail j'en aurais peut-être appris davantage sur une compilation à paraître.

Autant vous le dire tout de suite le clip est décevant même si l'idée est bonne. Je ne lui prédis pas une longévité à toute épreuve. Et il arrive un peu tardivement, "Zdarlight" c'est 2005 il me semble, c'est mieux que rien.
Au revoir.