28.1.07

Cassie - Long way to go


Retrospectivement ce clip est le meilleur de 2006, et dans une parfaite vache qui rit dans la vache qui rit j'ai tendance à le regarder sur un écran de portable entre deux cours, semi-obsessionnellement. Je sais qu'il n'est pas besoin de démonstration en cinq points pour vous convaincre que l'objet mérite ce titre :

- par l'absolue supériorité de Cassie sur tous les corps femelles de la grande surprise partie du rnb,

- le montage au tempo parfait, juste le temps d'être fasciné & frustré,

- le myspace pimpin en fil rouge comme le boitier du laptop, thème totem

- le petit chien qui représente un spectateur docile devant des images qui amènent le ghetto sitcom fabuleux à un degré de simplicité et de perfection essentielle exemplaire, et puis Cassie qui se met un peu à notre place en regardant ses copines par le judas, des détails qui comptent tout comme

- les inserts sur le dégainage de téléphones, l'écran dans l'écran comme une nouvelle dimension chorégraphique

- et puis je parle même pas de la chanson, son beat subtil clicks & claps réhaussés de synthés qui font sonner chaque refrain comme la fin d'une histoire d'amour, et puis le break dialogué aka "the magic trick" dans la lignée de Promiscuous Girl. Jusqu'à la symétrie finale RIEN N'EST LAISSE AU HASARD.

SHARE.

3 commentaires:

Vincent a dit…

Wooooh quel titre !
Moi, je croyais que Cassie, c'était Me&U et un point, c'est tout. Erreur.

Et ça vaut le coup le reste de l'album ?

caissier a dit…

n'est ce pas..

merci redhot c'était parfait pour mon dimanche midi

Vincent a dit…

Je suis comme toi, je fixe et je fixe sur ce clip.