22.1.07

Hey Hey My My - Too Much Space

Hey Hey My My - Too Much Space (flash)

La superette vous invite à prendre le thé dans l'arrière boutique avec les deux Julien du groupe français Hey Hey My My à l'occasion de la sortie de leur EP 5 titres et de l'arrivée de l'hiver. Ils nous dévoilent les coulisses de la réalisation du clip complètement folk de "Too Much Space": Ils ont eu chaud et froid mais restent fidèles à leur approche dite de l' amateurisme éclairé.

INTERVIEW

Commençons par le début, qui a réalisé le clip?
Didier kerbrat le boss de VENUS prod, il a réalisé des clips pour Kat Onoma ou des groupes de Variété Française. On s'est entendu avec lui pour qu'il réalise le clip à partir de l'idée qu'il en avait et qui nous convenait.

Comment s'est passé le tournage?
On a tourné ça en une journée en hiver (en décembre, ON A EU TRES FROID, j'ai pas trop senti le réchauffement climatique ce jour là croyez-moi). Les gens de VENUS prod sont allés super vite, sous des abords assez simples il y avait quand même pas mal de choses à mettre en place. Je sais que ça se voit difficilement sous Youtube mais le clip a été tourné sur pellicule en super 16 avec un très bon chef op (Thierry Pouget).
On voulait une belle image c'était pour le réalisateur une des contraintes principales. Gérer les chevaux en était une toute autre : les trouver et les faire tenir en place (celui de Julien Garnier était moyennement motivé pour rester tranquille pendant quelques heures).

"Too Much Space" est votre premier clip, quel en est le fil directeur?
C'est de reprendre la pochette de notre EP, d'intégrer le côté mystérieux et "second degré" de celle-ci. Didier souhaitait insérer dans les différents travelling des éléments surréalistes, notamment issus des références du groupe (vous pourrez remarquer par exemple une sorte de "Sergent Pepper", un bûcheron canadien, des aristos peut-être anglais qui prennent le thé etc...). Au spectateur de faire le tri, y'a des liens réels.
Le but c'était de ne pas faire un truc qui rentre dedans direct (avec UNE seule idée directrice innovante comme beaucoup de clips, étonnant mais lassant) mais plutôt hypnotique à partir d'une simple idée de travelling. Quelque chose qui interpelle à défaut d'arriver avec la grosse artillerie "concept machin visuel vazy comment qu'ça tape" (et puis soyons clairs on avait pas beaucoup de moyens financiers aussi...)

A l'image ça donne une impression de boucle assez proche de la structure du morceau finalement, non?
Oui, et en même temps on n’avait pas envie de faire du didactique et de reprendre le thème et les paroles de "too much space".
Mais en effet les différents passages du titre et son côté répétitif sont illustrés dans le clip. Enfin en y réfléchissant le côté "retour au point de départ"/ "quelque chose qui tourne en rond" est peut-être un des seul lien avec le thème abordé dans les paroles.

Quel importance accordez-vous aux clips?
Avant de faire un clip (enfin... de participer à sa réalisation) j'étais persuadé qu'on allait trouver facilement une idée géniale et super liée au groupe. En fait, ça n'est pas si facile. Pour nous c'est important mais c'est quand même juste une prolongation de la musique. C'est assez dur de projeter son univers sonore en images. Mais bon on a procédé avec le clip comme on l'a fait pour notre musique: tout en amateurisme éclairé ;)

Des clips qui vous ont marqués?
Récemment le dernier de Bonnie Prince Billy (dans la forêt lui aussi!). Les clips 80's de Mickael Jackson. Sabotage des Beastie Boys, Window Licker (Aphex Twin, Cunningham). Bon c'est un peu tarte à la crème comme réponse (mais autant que donner les Beatles comme référence musicale hein!! Et pourtant c'est vrai!)

Niveau actualité ça dit quoi?
Notre EP 5 titres est sorti le 22 janvier (dispo chez vos disquaires, fnac virgin, et sur itunes) chez Sober and Gentle/Discograph. On compte sortir l'album courant 2007 (au printemps probablement). Toutes nos dates de tournées sont sur www.myspace.com/heyheymymyband.

Aucun commentaire: