17.2.07

Loney, Dear - I am John

Loney, Dear - I am John


Andreas Nilsson est peut-être bien le meilleur réalisateur de clips au monde, le Michel Gondry du nouvel ordre mondial imposé par YouTube, où il faut être cool et créatif pour retenir les kids devant leur écran. La révélation est venue avec Heartbeats de The Knife, un clip comme on n'en fait plus ou plutôt comme personne n'avait jamais osé n'en faire. Résultat : le prix de la meilleure vidéo en Suède, mais, c'est vrai, le reste de l'Europe s'en fout.

Pour le folkeux suédois Loney, Dear, Andreas Nilsson sort une de ses meilleures vidéos. La chanson est belle et triste. Le pitch du clip fut simple à définir : beau et triste.C'est de l'animation comme on l'aime. Le trait du dessin tremble et c'est tout qui tremble d'un coup, la chanson, youtube, toi, moi. Et puis représenter un meurtre par un vol affollé de hibous, c'est simplement renversant.

1 commentaire:

Elise a dit…

Période régressive ? Besoin d'un Nounours ?