21.3.07

Joakim - Lonely Hearts


Le clip de "Lonely Hearts" réalisé par Camille Henrot rend hommage au mariage, une excellente occasion de faire un petit point sur la question.

En France pendant des siècles le mariage est un contrat informel ne nécessitant pas la présence d'un prêtre mais à partir du Concile de Trente en 1563, pas de curé, pas de mariage, même pas à Las Vegas, on jette alors l'opprobre sur le concubinage. As-tu une concubine? Un concubin? Vous êtes-vous déclarés comme tel auprès des A.P.L? Il n'empêche c'est du pain bénis pour les historiens, car qui dit contrats de mariage, dit registres de mariage, et hop archives. En plus ces registres sont super bien tenus par les clercs, qui ont beaucoup de temps pour eux tu m'étonnes, à condition que ces précieux documents ne brûlent pas pendant la Révolution.
Justement à partir de la Révolution (qui voit naître le mariage comme rite civil), commence la formidable histoire du divorce. Oui parce que dans le clip de Joakim on ne voit que joie, bonheur, jouissance et pourtant aujourd'hui et ce depuis une grosse décénie, le nombre de divorces représentent tout de même le tiers de celui des mariages.
Et le divorce je ne vous apprend rien, est un phénomène très récent. Une loi de 1792 l'autorise, rapport à l'euphorie des Lumières, mais c'est pas trop la mode en fait, de toutes façons la loi Bonald y met un terme en 1816, bah ouais c'est la Restauration, terminé de faire les malins, couper des têtes de roi tout ça. Il faudra attendre 1884 avec la loi Naquet, pour pouvoir s'affranchir d'un mari alcoolique qui traîne ses guenilles dans les bars du canal de l'ourcq, mais c'est peine perdue puisque pour qu'il y ait divorce il faut qu'une faute soit reconnue, or chauffer le zinc dans les cafés ça ne constitue en rien une faute. Bref c'est seulement en 1975 qu'une loi créé le divorce par consentement mutuel. C'est chaud.
Ce post séminaire de mémoire-like est dédicacé à all that we want.
A part ça Joakim a sorti un nouvel album Monsters & Silly Songs, il a plutôt bonne presse, je ne l'ai pas encore écouté mais j'ai vu le clip de Lonely Hearts, pas vous?

12 commentaires:

Vincent a dit…

wikipedia est en toi

Vincent a dit…

et au fait c'est bien joakim ? j'ai tendance à en douter vu que technikart le défend franchement.

caissier a dit…

nan wikipédia n'existait pas à mon époque, c'est pas encore un reflexe, mais tu as raison je n'ai pas cité mes sources:

Ouvrages généraux:
-philippe Ariès pour l'ancien régime, 1973
-La Documentation Française

Ouvrages spécialisés:
-Louis Roussel, "La famille Incertaine", 1998

Remerciements:
-particulièrement Régine de la biblio St Geneviève pour sa patience surtout quand moi j'en manquais
-photocop 2000
-mes proches, et la superette

Vincent a dit…

Eh ben dis donc. T'as pas été étudiant en histoire dans ton enfance ?

KS a dit…

Allons Vincent, tout le monde connait Aries, l'homme de "la mort apprivoisée".
C'est fou quand même, les jeunes.

KS a dit…

D'ailleurs au passage je trouve ça trop marrant de parler de registres BMS sans évoquer l'ordonnance de Villers-Côtterets.

hianta a dit…

hmmm et sinon, l'album de joakim est super je t'envoie des emails <3 tu pourra les transférer si tu veux.

Vincent a dit…

la superette toujours plus ouverte sur son lectorat : 8 commentaires, 7 caissiers, une apparentée, bravo.

Gonzo a dit…

Autokiffe, t'as vu.

la verification des mots était complexe pour ce post : lkwqwxmi

cosmopoof a dit…

Moi j'aime joakim (enfin son album quoi).

Fabien a dit…

Merci bien pour cette dédicasse, jeune caissier

Anonyme a dit…

L´album de Joakim est tres bon (un Francais).
C´est un DJ accompagné d´un groupe de rock (batterie, basse, batterie). Il fait un tres bon melange de techno, krautrock, indus et pop. Je l´ai vu samedi soir (par surprise) en concert avec son groupe dans une boite à Copenhague. C´était redoutable d´efficacité et de fureur.
Francois