15.5.07

Apostle Of Hustle - National Anthem Of Nowhere


"Hola Gabachos!"
"Pépé! Pépé!" Pépé était de retour.

Tout a commencé début avril, un soir où le patron nous avait tous convoqué dans son bureau en formica. Il était en nages. Il nous raconta qu'il avait passé la journée au Monoprix de la ZAC Sud, "pour trouver l'inspiration". "J'ai faim d'innovations, de nouvelles stratégies" nous lança-t-il, "je veux repousser les frontières de la communication évènementielle, les pulvériser à coups de promos catalogues". La sueur avait déjà légèrement bruni les contours de sa chemise blanche à manches courtes devenue transparente, et sous laquelle on devinait maintenant un marcel beige, en coton. "J'ai eu une idée" (merde, encore) "Mes cocos, on va faire une journée espagnole". Blanc, stupeur. Le patron n'était pas peu fier de son effet, il a repris la parole en nous expliquant que les clients raffolaient de ce genre de trucs, qu'après une bonne journée de travail rien de tel qu'une initiation au flamenco, entre le rayon textile et le rayon pâtés. D'ailleurs toutes les grandes surfaces faisaient ça. "Patron, vous avez du jaune, là", lui dis-je tout en désignant les commissures de mes lèvres. "Ouais, la paëlla du Monoprix était pas dégueu" répondit-il, "Et pour la peine tiens, c'est toi qui t'y colle".

Croyez-moi, ce ne fut pas facile à mettre en place. Il a fallu acheter des fanions et des castagnettes rouges et jaunes, pour donner un air de fête et mettre un peu de fantaisie dans les rayons, et puis surtout il a fallu trouver un clip. Celui de Mendetz s'est vite imposé, mais restait à trouver un fournisseur, or le patron ne voulait pas traiter avec des distributeurs hexagonaux, il voulait qu'on se fasse livrer directement d'Espagne, pour faire plus authentique. Mais évidemment, personne là-bas n'acceptait de faire le déplacement pour une seule vidéo. Aujourd'hui encore, je me demande comment le patron a fait pour convaincre cette boîte, à Cordoue, de se taper 1600 kilomètres pour nous livrer. "Patron, vous avez du blanc, là". "Oh ta gueule".

Enfin voilà, c'est comme ça qu'on a fait la connaissance de Pépé. En arrivant il faisait un peu la tête mais on s'y attendait, alors pour le mettre à l'aise on s'était tous habillés en toreros. On lui a offert une petite tour eiffel et une boule à neige de Paris, et puis après on a piccolé et c'est comme ça qu'on est devenu copains.

En repartant, Pépé nous avait laissé de la réclame, pour le Primavera Sound. On a regardé la liste des groupes, l'oeil embué et brillant, c'était magique, on a signé tout se suite. Le temps que Pépé rentre à Cordoue, troque sa Seat Ibiza contre un 5 tonnes rouge et blanc rempli de vidéos, et il était déjà de retour.
En l'aidant à décharger, tandis que j'empilais les clips des artistes du dimanche, Malajube, Of Montreal, je suis tombé sur le National Anthem Of Nowhere, d'Apostle Of Hustle. J'ai fondu en larmes. "Pépé, c'est trop beau. Emmène moi avec toi, dans ton pays de lumière". J'ai entrevu une petite moue sous sa moustache, il m'a dit "Vale, te venderé a gitanos" et j'ai compris qu'il acceptait.

Enfin voilà, c'est comme ça que cette année, la superette se retrouve au Primavera Sound de Barcelone. Pour fêter ça, on inaugure un nouveau magasin dans la galerie commerciale qui sera entièrement consacré au festival, avec des clips des artistes présents, des infos sur la programmation, des compte-rendus de concerts ainsi que des surprises (c'est pratique d'annoncer des surprises, ça n'engage strictement à rien).
Pendant les trois semaines à venir, rendez-vous ici, donc.

Ah y este documento es un video-clip para la cancion "National Anthem Of Nowhere" del grupo Apostle Of Hustle, sacada de su disco "National Anthem Of Nowhere".
En este documento se desprende un ambiente de miedo. Los directores, Jeffrey St. Jules y Adrienne Amato, hacen resaltar la falta de comunicacion en nuestra sociedad valiendose de una mezcla de imagines animadas y de secuencias reales.
Es una cancion muy bonita, tanto como el disco que acaba de salir a la venta.
A modo de conclusion, podemos decir que la escena tiene lugar en un barco.
Hojala saque un 20!

4 commentaires:

bob l'éponge a dit…

amusez vous bien bande de salauds

hianta a dit…

vendus.

(c'est de plus en plus t'as raison)

KS a dit…

jalouse.

(je ne sais pas de quoi tu parles mais oui, j'ai raison)

sonny venice a dit…

A mi me suena que te has tragado tus clases de espanol sin comprenderlas...