24.11.07

Pulp - This Is Hardcore

J'éprouve quelques difficultés à me remettre dans les rédac' de posts, je ne vous le cache pas. C'est que, au vu de ces liasses de billets, le constat est implacable: j'en ai épuisé des flèches et des artifices.

Hier au bureau un collègue m'a dit: "J'ai rêvé de veaux cette nuit ils avaient l'air gentils. Parce qu'en règle général c'est un peu farouche un veau". Oui sans doute. le problème c'est que raconter ses rêves cela ne se fait pas. Les répercutions sur votre relation peuvent s'avérer d'ailleurs désastreuses. On est comme mal à l'aise: "un veau qui porte un sac à dos et qui fait du cerceau dans le studio d'enregistrement de oncle Jessie. Bref tout ça est Hardcore". Les conséquences sont irréversibles. Ne racontez jamais vos rêves. Les garder pour vous c'est respecter un minimum les règles de bienséance.

"This is Hardcore" de Pulp est réalisé en 1998 par Doug Nichol qui est l'auteur de quelques clips techniquement remarquables sans doute, mais définitivement insupportables. Par exemple "Pink" d'Aerosmith c'est lui et c'est horrible. J'ai vu qu'il avait réalisé aussi un clip pour Etienne Daho, "Ideal", il a l'air beau mais le morceau est nul. Donc avec Doug Nichol il y a toujours un truc qui cloche, à l'image d'un post de superette. Une critique vindicative a posteriori qui ne lui enlêvera pas ses quelques awards jadis remportés. Mais il est venu le temps pour moi de signifier au lectorat de la superette que j'ai pas peur de dire c'que j'pense. oui.


C'est un peu compliqué de poster "This is Hardcore" après une telle présentation. Peut-être que This is Hardcore est complètement ringard aujourd'hui. C'est vrai cette ambiance Dick Tracy à l'heure du tout 80 c'est anachronique -si je puis permettre, et que dire de Pulp à l'heure du tout Jarvis Cocker.
Non. Non. Et non.
Seulement dans This is Hardcore il y a cette scène finale, "The end of the story". Et le clip ne déroge pas à la règle dite "règle du bouquet final". C'est comme dans une chanson, si la fin est magique, plus rien ne compte et l'intro peut bien être une note tenue sur 3 min avec des meuglements de veaux: cela n'a pas d'importance, cela n'a plus d'importance.

2 commentaires:

Julien, like Julian Casablancas a dit…

Fort bien.

sylvain a dit…

Qu'importe le clip, j'adore ce morceau !