31.1.07

Slam - Lifetimes (rave anthems #3)

Slam - Lifetimes (yt)


Ne pas se fier aux deux premières notes je n'ai pas l'audace de poster ici le clip de Sefyu, non, un "lifetime" je crois que c'est dont il s'agit fondamentalement.

Le label Soma, dont Slam sont les boss, s'était vraiment fait la maison d'un certain genre d'hymnes odyssées techno plus ou moins vocales (cf le prochain épisode) qu'on ne retrouve plus que rarement aujourd'hui (Love Attack de Skatebaard ?), ou alors sous la nouvelle forme progressive-narrative et gentiment sophistiquée des voyages voyages de Border Community & Kompakt. S'il te plait, retour vers le futur.

30.1.07

The Pipettes - Pull Shapes (ice version)

The Pipettes - Pull Shapes (ice version) (YouTube)

- Attention, ceci n'est pas un clip -

Les Pipettes, c'est comme les Mousquetaires : elles ne sont pas trois mais quatre. La quatrième, c'est Valentina Marchei, une délicieuse patineuse italienne encore plus girly que Brian Joubert. Pour faire la belle lors d'un gala, Valentina a eu la folle idée de patiner sur Pull Shapes, l'hymne à la danse des Pipettes.

Son show débute par une séquence culte où la musique monte alors qu'elle se recoiffe en bord de glace, un miroir à la main. Quelques secondes plus tard, l'entrée de Valentina dans l'arène est digne de l'arrivée de Johnny en hélicoptère au Stade de France sauf que, faute de moyens, elle se contente de réajuster sa robe pailletée, ses seins et ses cheveux en un même geste. Après ça, on ne peut déjà plus respirer. Il reste encore trois minutes de chanson.

Et là je me dis que les Pipettes feraient bien de virer le logo de la télé italienne en bas à droite et d'en faire leur clip officiel. Une patineuse, c'est quand même une meilleure idée que de filmer un bal du vendredi soir.

Forward, Russia! - Eighteen

Forward, Russia! - Eighteen (You, Tube!)


Je regarde ce clip et l'envie me prend subitement d'être dithyrambique à l'égard de ce groupe qui a tout compris à l'intérêt d'une bonne vidéo. Car le morceau, bien ficelé par ailleurs, s'étiole sur la longueur. Je sais, sur la Superette on a le droit de dire "Forward, Russia! au bout de 2 minutes c'est casse couilles". Voilà, c'est dit.

Mais là le clip intervient. Et il est tellement bien fichu qu'on a envie d'aller fourrer son nez dans les rouages pour voir comment ça marche. Le truc du vinyle à inscriptions changeantes calées sur les lyrics, c'est le genre d'idées qu'on rêve tous d'avoir tellement c'est simple et efficace. Mais là, maintenant, tout de suite, il faut que je vous parle des fenêtres vidéo insérées, celles avec les musiciens enveloppés d'un halo rouge et bleu.

Oui, rouge et bleu, comme les lunettes 3D qu'on était le premier à avoir à la récré de 10h sous le préau des CE1, celles qui étaient fluo avant le fluo car la Superette c'est aussi des gens qui étaient déjà hype à 8 ans, avec 10 ans d'avance sur la tendance. Et qui essayaient de voir les images d'animaux en voie de disparition en relief. Ca n'a d'ailleurs jamais marché.

(Note : la technique du bon clip ne fonctionne qu'avec un morceau écoutable. Quand on n'assure pas le minimum syndical sur la musique, il n'y a qu'une bretelle de sortie : on revend sa guitare pour acheter des annales, et on essaie de limiter les dégâts au baccalauréat.)

29.1.07

BB Brunes - Le Gang (2e essai)

BB Brunes - Le Gang (Myspace LoL)

Rappelez vous, début janvier, stupeur à la Superette. Les stats s'affolent, les comments pleuvent, les injures fusent. En cause, l'article sur l'ancien clip du "Gang" des BB Brunes, des mots hésitants mais rageurs pour décrire une honte sonore et visuelle. Une horde de jeunes ados compilent leur meilleurs bons mots en SMS afin de décrire l'article qu'ils n'ont pas lu. Le producteur M. Claude C. vexé qu'on s'en prenne à ses protégés, son honneur, son label, son chien, scrute le moindre comment, espionne Myspace, m'insulte et menace.

Puis, le soufflet retombe.

Alertés par le grand gourou Google, qui place en 2e position "Dès le départ les BB Brunes sentaient la défaite…" pour la requête du groupe, nos sympathiques camarades se calment.
Oui, les BB Brunes ne savent pas quand, ni où mais ils ont rendez-vous à Luna Rossa pour jouer dans la plus prestigieuses des salles, leur Gang. Pendant ce temps, des graphistes sont engagés pour finir le travail, pour un résultat bien plus satisfaisant. Voir carrément bien. Oui messieurs, votre nouveau clip est bien. Sauf que c'est toujours le même morceau…

Voilà donc le clip "officiel", car l'autre était soit disant "filmé avec un portable" et sûrement monté "sur un portable" avec des effets Avid "d'un portable". On apprécie le résultat, on vous remercie mais ne le niez pas, on a gagné.

Ouais, la Superette, tu peux pas test...

Groovezone - Iceberg (rave anthems #2)

Groovezone - Eisbär (yt)

Eisbär, la "vraie chanson" est sans doute plus populaire. Mais la version plus dance machine que rave à proprement parler de Groovezone mérite aussi le détour. Son clip met en scène les aventures secrètes d'une entreprise d'hommes et de femmes en blanc - et là on se souvient Puff Daddy "j'aime m'habiller en blanc parce qu'au fond de moi je suis un ange", qui opèrent sur le terrain de mon homeboy le Papa Pinguin, dans la timeline d'un beat midi progressif teubé.
Il y a des lundis au travail où on se réjouit de ne pas avoir économisé ses ALT+TAB.

28.1.07

Cassie - Long way to go


Retrospectivement ce clip est le meilleur de 2006, et dans une parfaite vache qui rit dans la vache qui rit j'ai tendance à le regarder sur un écran de portable entre deux cours, semi-obsessionnellement. Je sais qu'il n'est pas besoin de démonstration en cinq points pour vous convaincre que l'objet mérite ce titre :

- par l'absolue supériorité de Cassie sur tous les corps femelles de la grande surprise partie du rnb,

- le montage au tempo parfait, juste le temps d'être fasciné & frustré,

- le myspace pimpin en fil rouge comme le boitier du laptop, thème totem

- le petit chien qui représente un spectateur docile devant des images qui amènent le ghetto sitcom fabuleux à un degré de simplicité et de perfection essentielle exemplaire, et puis Cassie qui se met un peu à notre place en regardant ses copines par le judas, des détails qui comptent tout comme

- les inserts sur le dégainage de téléphones, l'écran dans l'écran comme une nouvelle dimension chorégraphique

- et puis je parle même pas de la chanson, son beat subtil clicks & claps réhaussés de synthés qui font sonner chaque refrain comme la fin d'une histoire d'amour, et puis le break dialogué aka "the magic trick" dans la lignée de Promiscuous Girl. Jusqu'à la symétrie finale RIEN N'EST LAISSE AU HASARD.

SHARE.

The Age Of Love - The Age Of Love (rave anthems #1)


Le délire new-rave est l'occasion de reparler de la rave à des indie guys nouvellement attentifs (ils bloquaient sur Nirvana à l'époque) et aux mecs qui volaient la compilation Dance Hits V.3 dans le bac juste avant toi, avec des coups de coudes et autres bourrades complices et gayish pour ceux-là, parce que ça va avec.
Eh mec, tu te souviens Age of love, la vie sans portables sur lequels en deux clics je mets ces clips ? Ok il s'agit de jouer avec la limite rave / dance en ciblant les stades, la transe, les images de synthèses bouffies qui trippent de l'ecstatic-fantasy.

Minilogue - Hitchhikers Choice


Un clip back to the roots (toujours pratique quand les moyens matériels ne nous ont jamais vraiment permis de les dépasser), les dessins bics sont dans l'air du temps, celui qui est frais oui celui-là, la musique de Minilogue encore plus, Crosstown Rebels, musique d'érudits puristes perchés, tout ça, pourquoi pas.

27.1.07

Plastiscines - Loser

Plastiscines - Loser (Myspace Star)

On les as tous chroniqués, on les a tous descendus depuis trois mois, la faute à leur clips sans intérêt (Les Naast, BB Brunes, Les Shades), on attendait donc avec impatience le clip des Plastiscines. La Superette en ébullition se réunie, propose de faire une double chronique où Vincent dirait du bien parce qu'il a besoin de tester ses capacités de séduction, et moi même où je dirai du mal, parce que faut pas deconner.

La chronique était déjà prête, j'allais m'enflammer sur le minois de Katty, dire que le morceau est nul mais que le clip le rattrape par son esthétisme sobre, un brin pervers. Je voyais déjà les quatre bouger dans un concept blanc nacré / allu brossé, me faisant oublier ce refrain terrible "tu n'es qu'un louuuuuuuuser", nous faisant oublier les paroles, le jeu, la vie. Puis…

Le Grand CEO me contacte par ces mots "prends garde à toi petit loser", le clip sort ! Je fonce sur Myspace et que vois-je ? UN QUATRIEME CLIP CHIANT. Quatre sur quatre. Carré d'as. Bravo.

Ou vont ils chercher tous ces super clips ? Qui dans une réunion peut sortir "ouais bon coco, là on va faire un truc complètement révolutionnaire, on va mettre les Plastiscines devant un fond blanc, mais genre on verra le fond blanc tu vois ? Snif… Puis bon genre on incruste des vidéos FILMES AVEC UN PORTABLE pendant les sessions d'enregistrement. Snif… Tu vois, tendance. Snif… On va cartonner".

Que se passe t il ? Ils ont jamais regardé MTV ? On se moque de voir un groupe jouer en bougeant la tête, nous on veut de l'amour, de la violence, des explosions, des effets Itunes drogués, des choses bien pour notre cerveau, pas le vide intersidérale d'un concept foireux.

Dommage les filles, on retourne à notre R'nB, à Clinic, aux boites de prod indés, à Headbangers, au vrai rock jeu, aux budgets fous et aux idées justes.

The Holloways - Generator

The Holloways - Generator (yt)

Vous ne savez plus quoi faire de votre clown sénile et dépressif ? Il persiste à vouloir entarter les autres vieux de la pension avec sa purée ? Une solution existe : The Holloways.

Pour votre vieux à vous, The Holloways se met en quatre. Un groupe jeune, vigoureux, capable de le faire danser jusqu'à ce qu'infarctus s'ensuive, de tondre le gazon de la maison de retraite en slim rouge et de chanter "I can get a record player, and a generator. Generate the music that makes you feel better" avec la meilleure foi du monde. Livrant à domicile des playmates suédoises.

Vous aussi, faites un geste pour la libido des vieux clowns et le retour à la perruque fluo dans les garden parties. Ecoutez The Holloways.

Et venez les voir. A la Flèche d'Or ce soir.

26.1.07

Clinic - Harvest

Clinic - Harvest (yt)

Et hop ! Encore une petite merveille signée Clinic. Après The Magician, hommage jubilatoire et psychédélique au générique du Flying Circus (qui a dit "plagiat" ?), les revoici dans un opus tout aussi décalé mais légèrement plus oppressant. Persistant dans le registre du clin d'oeil, ici moins premier degré, ils se livrent à une partie de campagne so British à laquelle sont conviés la Mort en faucheuse (extraordinaire performance dans le rôle de la biche traquée) et une sorte de trublion fluo qui nous rappelle que Liverpool finalement n'est pas si loin de Sheffield ou de Londres. Et que les nouvelles vont vite.

Vidéo qui convoque à la fois Magritte et Orange Mécanique sur fond d'univers bicolore régi par l'absurde, Harvest provoque un léger sentiment de malaise. La tension du chant d'Ade Blackburn, le jeu de roulement des tasses combiné à l'effet sonore de minuterie, les actions inversées et les masques blancs comme issus d'un sanatorium feutré version Thomas Mann déconcertent et égarent. Quiconque cherchant à y trouver un sens se trouverait désemparé. On est vite dépassé par ce tour de force anachronique qui excelle par le lieu même où il pèche : la citation d'un surréalisme certes galvaudé, mais ici magnifié par un montage subtil et une posture d'esthètes ironiques. Particulièrement jouissif.

25.1.07

The Lovely Feathers - Frantic

The Lovely Feathers - Frantic (yt)

Si tu as envie, parfois, tu peux faire des demandes à la Caisse Centrale.

Souvent, on reçoit des mails désespérés de ce genre : "Je suis triste. J'aime Frantic des Lovely Feathers. J'ai entendu ce titre sur la compil Kitsuné Maison 3. Depuis, je ne dors plus. Je cherche le clip. J'en rêve. Toujours. Encore. J'en perds les eaux".

Dont acte. On a appelé notre grossiste YouTube qui a mis les bouchées doubles pour nous fabriquer le produit à temps. Et voici donc le clip, livré à l'heure, juste avant les funérailles de l'Abbé Pierre comme prévu dans le cahier des charges.

C'est beau, c'est coloré. C'est frais comme de l'indie canadien, comme un gif bricolé sur Paint, comme l'été 73, comme l'hiver 2006. Moi aussi, maintenant, j'en rêve la nuit.

Les Lovely Feathers iront loin.

24.1.07

The Noisettes - Sister Rosetta

The Noisettes - Sister Rosetta (Youtube Love)

Sister Rosetta était une Mama électrique au cœur de gospel (je revends cette phrase sur le champ au Figaro Madame ou Télérama). C'était fou, bien plus que les Noisettes qui lui rendent hommage sur leur nouveau single. La chanteuse m'excite un peu, j'ai toujours aimé les hoquets rockabilly, et puis cette manière de mettre son doigt dans la bouche pour nous narguer à la toute fin du clip m'a convaincu d'en faire ma femme. Sa voix est moins lourde que celle de la chanteuse des Bellrays, qui reste toujours un bon groupe, mais la chanteuse est plus grosse.

Critère de qualité qui va me valoir :

- des commentaires incendiaires
- une augmentation des stats du aux mots clefs suivant : grosse femme doigt (sisi on a tous vos IP, vous recevrez une lettre avec accusé de reception dès demain pour tags google pervers)
- des féministes au cul, ce qui est un bon point au final. L'irritation mène à l'excitation, parles en à ta copine.

En attendant que cette chronique se finisse, j'écoute le morceau et le trouve toujours sans grand intérêt mais sympathique, comme boire un verre avec la chanteuse, qui est bassiste comme vous pouvez le remarquer. Elle marque donc un point pour son côté Betty Davis, qui n'était pas bassiste mais bien perverse. Les deux se rejoignent, j'en parlais hier à ta futur ex.

Entre deux verres, et des Noisettes, nos foyers grandissent. La puissance de l'amour dévale les pentes raides de la Superette. Tu étais venu pour du sensationnel, tu repars avec un bon clip.

Cadeau.

Of Montreal - Heimdalsgate Like A Promethean Curse

Of Montreal - Heimdalsgate Like A Promethean Curse (yt)

Les spectacles de fin d'année, c'est bien mais faut pas y aller bourré.

C'est la mésaventure qui est arrivée à David Barnes, le leader du groupe d'indie rock Of Montreal. C'était pourtant important pour lui. Avec tout son BTS Electro-tech de la fac d'Athens, Georgia, il donnait un grand spectacle pour tenter de faire oublier ses mauvaises notes.

Pourtant, c'est habillé comme un spermatozoïde travesti qu'il débarque au show. Rapidement, les choses dérapent. Un faux Robin des Bois surgi du public prend son arc et lui lance une flèche. Heureusement, avec courage, il la saisit au vol. Un gros ours en peluche coiffé d'une casquette de flic commence lui aussi à s'énerver. Les esprits s'échauffent. Mais à la fin, tout le monde est content et le public se lève pour applaudir.

Voilà enfin un message positif dans un clip.

23.1.07

Kate Nash - Caroline' s a Victim

Kate Nash - Caroline's a Victim (yt)

Kate Nash n'est pas tendre avec Caroline et c'est dans la chambre colorée de cette dernière qu'elle se pavane avec ses instruments. Caroline ne semble pas perturbée par cette ingérence, elle ne se lasse pas de tripoter ses accessoires, de vérifier son myspace pour y uploader la récente photo qu'elle a prise avec son pola. On ne s'ennuie pas dans sa chambre. Caroline est une victime, mais elle est l'héroïne de ce clip, un bon point déjà.

Kate Nash -comme la superette- déplore le fait que sa première vidéo perde de sa qualité, c'est la dure loi de la compression que voulez-vous, mais ça reste très correct.

Kate Nash n'a pas seulement ses 19 ans à vendre, elle a aussi un Ep Victim/birds dont la sortie est prévue pour le 5 février. Plus d'info sur le site de MoshiMoshi.

22.1.07

Hey Hey My My - Too Much Space

Hey Hey My My - Too Much Space (flash)

La superette vous invite à prendre le thé dans l'arrière boutique avec les deux Julien du groupe français Hey Hey My My à l'occasion de la sortie de leur EP 5 titres et de l'arrivée de l'hiver. Ils nous dévoilent les coulisses de la réalisation du clip complètement folk de "Too Much Space": Ils ont eu chaud et froid mais restent fidèles à leur approche dite de l' amateurisme éclairé.

INTERVIEW

Commençons par le début, qui a réalisé le clip?
Didier kerbrat le boss de VENUS prod, il a réalisé des clips pour Kat Onoma ou des groupes de Variété Française. On s'est entendu avec lui pour qu'il réalise le clip à partir de l'idée qu'il en avait et qui nous convenait.

Comment s'est passé le tournage?
On a tourné ça en une journée en hiver (en décembre, ON A EU TRES FROID, j'ai pas trop senti le réchauffement climatique ce jour là croyez-moi). Les gens de VENUS prod sont allés super vite, sous des abords assez simples il y avait quand même pas mal de choses à mettre en place. Je sais que ça se voit difficilement sous Youtube mais le clip a été tourné sur pellicule en super 16 avec un très bon chef op (Thierry Pouget).
On voulait une belle image c'était pour le réalisateur une des contraintes principales. Gérer les chevaux en était une toute autre : les trouver et les faire tenir en place (celui de Julien Garnier était moyennement motivé pour rester tranquille pendant quelques heures).

"Too Much Space" est votre premier clip, quel en est le fil directeur?
C'est de reprendre la pochette de notre EP, d'intégrer le côté mystérieux et "second degré" de celle-ci. Didier souhaitait insérer dans les différents travelling des éléments surréalistes, notamment issus des références du groupe (vous pourrez remarquer par exemple une sorte de "Sergent Pepper", un bûcheron canadien, des aristos peut-être anglais qui prennent le thé etc...). Au spectateur de faire le tri, y'a des liens réels.
Le but c'était de ne pas faire un truc qui rentre dedans direct (avec UNE seule idée directrice innovante comme beaucoup de clips, étonnant mais lassant) mais plutôt hypnotique à partir d'une simple idée de travelling. Quelque chose qui interpelle à défaut d'arriver avec la grosse artillerie "concept machin visuel vazy comment qu'ça tape" (et puis soyons clairs on avait pas beaucoup de moyens financiers aussi...)

A l'image ça donne une impression de boucle assez proche de la structure du morceau finalement, non?
Oui, et en même temps on n’avait pas envie de faire du didactique et de reprendre le thème et les paroles de "too much space".
Mais en effet les différents passages du titre et son côté répétitif sont illustrés dans le clip. Enfin en y réfléchissant le côté "retour au point de départ"/ "quelque chose qui tourne en rond" est peut-être un des seul lien avec le thème abordé dans les paroles.

Quel importance accordez-vous aux clips?
Avant de faire un clip (enfin... de participer à sa réalisation) j'étais persuadé qu'on allait trouver facilement une idée géniale et super liée au groupe. En fait, ça n'est pas si facile. Pour nous c'est important mais c'est quand même juste une prolongation de la musique. C'est assez dur de projeter son univers sonore en images. Mais bon on a procédé avec le clip comme on l'a fait pour notre musique: tout en amateurisme éclairé ;)

Des clips qui vous ont marqués?
Récemment le dernier de Bonnie Prince Billy (dans la forêt lui aussi!). Les clips 80's de Mickael Jackson. Sabotage des Beastie Boys, Window Licker (Aphex Twin, Cunningham). Bon c'est un peu tarte à la crème comme réponse (mais autant que donner les Beatles comme référence musicale hein!! Et pourtant c'est vrai!)

Niveau actualité ça dit quoi?
Notre EP 5 titres est sorti le 22 janvier (dispo chez vos disquaires, fnac virgin, et sur itunes) chez Sober and Gentle/Discograph. On compte sortir l'album courant 2007 (au printemps probablement). Toutes nos dates de tournées sont sur www.myspace.com/heyheymymyband.

21.1.07

The View - Wasted Little DJ's

The View - Wasted Little DJ's (YouTube shit)

Je m'adresse ici aux vingt personnes qui, quotidiennement, tombent sur la Superette en tapant "Naast" sur Google. Non, je n'aime pas les Naast et je ne comprends pas pourquoi mon vendeur de journaux est condamné à afficher leur photo dans sa devanture. Un mois ferme avec eux. Dûr.

Pour tenter d'oublier ça, introducing The View, un énième groupe anglais, un énième Libertines du pauvre, un énième tube immédiat. Après trois-quatre ans de ce petit manège, ça en devient presque magnifique que des mecs y croient encore, s'acharnent encore à trouver la mélodie parfaite et à soigner leurs mèches pour la une du NME.

Leur maison de disque, pas aussi suicidaire que Source avec les Naast, leur a dit: "Non, vous n'êtes pas les Klaxons, rêvez pas. Vous ferez votre clip avec vos pieds, vos potes et vos Coolpix". Résultat : le clip est naze. Comme celui des Naast, vous me direz. Oui, mais bon.

Via la Blogothèque.

The Pack - I'm Shinin

The Pack - I'm Shinin (yt)

Il y a quelques jours nous étions en 2006, et en 2006 une poignée de nerds aussi cool qu'un caissier du dimanche, une flopé de fans de rap du sud collectionnant des casquettes toutes plus folles les unes que les autres et une ribambelle d'auditeurs des radios West Coast un peu vénères ont récolté de belles fractures du pouce à force de snapper comme des malades sur "Vans" de The Pack. En arrière fond un 3-6 flip, au premier plan le clavier de Young L, le décor est planté, les rappeurs se gazaient t'as vu: "ouais je porte des vans, tes nike elles puent la défaite, ya quoi". Qu'à cela ne tienne le "Fuck Vans" ne s'est pas fait attendre, Drino Man l'a signé. La guerre des sneakers quoi.

Epilogue? "Vans" dont le clip a manqué de peu une place dans notre top 5 des meilleures vidéos 2006, n'a rien du One Shot et en 2007 les prods de Young L défoncent n'importe quel rayon de n'importe quelle superette de n'importe quelle composition (paille, bois ou briques), on remet ça avec "I'm Shinin" et on augmente le volume.
Bon dimanche, sous vos applaudissements.

20.1.07

so 90s: Whale - Hobo Humpin' Slobo Babe

Whale - Hobo Humpin' Slobo Babe (dailymotion)

Encore un nouveau rayon: Le clip des 90's. Pas question pour autant de sombrer dans la nostalgie béate seulement quand l'actualité clip est morose on est obligé de se diversifier. C'est pas vraiment un rayon en fait, voyez ça plus comme un stand entre le rayon fromage et celui des nouveaux clips. Ce stand où un animateur vous propose de goûter un produit du terroir, qui à de l'âge, qui vient de loin.

Whale était un groupe rock suédois. Un jour à la fin de la première moitié des années 90 ils ont sorti un morceau réussi, un bon clip, et Virgin les a signés pour un premier album.
Le succès juste sur un single n'est pas né en 2000 avec le mp3 et internet, non il existait déjà auparavant sous une autre forme grâce au combo: bon clip/ bon single/ rotation infernale sur MTV, Alternative Nation.

Le clip a été réalisé à l'époque par Mark Pellington. Ce dernier a débuté sa carrière sur MTV, puis a réalisé quelques clips essentiellement pendant la dernière décennie pour De La Soul, Crystal Waters, U2, Alice in Chains, silverchair, Pearl Jam, Bon Jovi, Nine Inch Nails, The Flaming Lips, Bruce Springsteen, Kings of Leon, Keane, Foo Fighters.
Il a aussi quelques films à son actif tels que "Going all the way", "Arlington Road" ou "La Prophétie des ombres".

Marl Pellington a une démarche intéressante qui tend à disparaître ces derniers mois: Faire preuve de patience et tout miser sur une idée. Ca paraît simple: "[En réalisant des clips on apprend] à ne pas être trop pressé. Dans certains clips, on tourne sur la base d'une idée ou d'un concept qui sert [...]. Dans d'autres, par contre, j'ai appris à tourner pour appuyer un élément précis. Et si quelque chose ne fonctionne pas, il faut pouvoir rapidement passer à la suite, trouver une solution de rechange et ne pas geler tout le processus, pour ne pas utiliser toute son énergie n'importe comment." (Mark Pelligton sur Cinopsis).

Dans "Hobo Humpin' Slobo Babe" il avait tout misé sur la sucette, l'appareil dentaire, les torses nus, et les zooms. C'est vrai que c'est simple.

18.1.07

Lo-Fi-Fnk - Steppin Out

Lo-Fi-Fnk - Steppin Out (yt)

Deuxième clip de Lo-Fi-Fnk dans nos rayons (revoir "Change Channel"), extrait de leur premier album Boylife. Le duo scandinave entamme une tournée, c'est une information.

Oh c'est un Clip animation, trois voire quatre couleurs en même temps sur certaines images, attention les yeux, mais surtout du noir et blanc. Si vous en voulez encore "Wake Up" a aussi été clipé.

J'ai fait le tour là.

The Late Greats - Destroy My Brain

The Late Greats - Destroy My Brain (yt)

Ok vous avez gagné c'était cool, mais calmez-vous un peu. J'ai l'âge, on est nombreux. Oui. Alors j'ai lu l'article, je reconnais que c'est intéressant, pas seulement cet article d'ailleurs. Et Vincent Glad bouscule nos étalages avec ses méthodes; la superette est boulversée ces derniers jours par la fougue, le racolage, passif pour moi, disons que j'adhère. Pour quelles raisons des hordes de minikids laissent des commentaires que eux-seuls comprennent? Manifestement je n'ai pas pris la peine d'aller sur dailymotion pour constater que ce clip était disponible dans un format de bien meilleure qualité. Vous êtes sur la superette, music video blog. Je ne sais rien de The Late Greats, je ne sais même pas comment ils ont atterri dans mes friends, je suis en revanche persuadé que ce clip ne figurera pas dans le top 2007 des meilleures vidéos. Mais je parie que toi au moins tu apprécies ce morceau, mais tu n'aimes pas "comment il chante", en même temps tu as dit "Tom de myspace? Il est pas mal". Ainsi The Late Greats c'est quoi? clique

15.1.07

Les plus bonnes meufs sont sur la Superette

Fluokids va se faire racheter par Nike, Nokia, Colette ou Sixpack. Peu importe. La Superette n'oublie pas ses fondamentaux : notre petite entreprise attire surtout les starts-ups du X qui rêvent de rentrer dans notre C.A.

Il faut dire que les plus jolies filles sont résolument sur la Superette. Google l'a bien remarqué et nous offre une belle place sur la stratégique requête "les plus bonnes meufs". Le genre de truc que tu tapes le dimanche matin, vénère d'avoir foiré ton week-end. N'oublie pas, la Superette et tous ses jolis mannequins très convoités sont là pour te consoler.

Pas besoin d'acheter des mots-clefs, on est placé partout. En première page de la requête "petite teenager", en premier sur "putes en clips", en sixième page sur "trash", en premier sur "gang bang paris bandés", en deuxième page sur "site de cul fait maison", bien placé sur "tout sur paris hilton la bitch", en sixième page sur "bite", en deuxième place sur "video strip tease pussycat dolls".

Pour fêter ça, un extrait d'une de nos meilleures captures d'écran. Pour voir la photo en entier, envoyez "Superette" au 36 006. Pour rencontrer la fille, suivez-nous en soirée.

14.1.07

Punk Bunny - Make It Big

Punk Bunny - Make It Big (flash ms)

Punk Bunny fait de la musique électronique. Punk bunny dépeint la pornographie et ses tics au travers d'une musique easy listening comme dans une pub TV nocturne pour une hot line X. Réalisée par Roddy von Seldeneck, la vidéo reprend les codes du genre en insistant sur le zoom.
Retrouvez Punk Bunny, qui est similaire à Slutt, sur son myspace.

Sans plus tarder voici les faits marquants de la dernière journée du championnat de football de l'élite, matches qui se déroulaient ce weekend entre samedi et dimanche sur des terrains en très bon état. Grâce au réchauffement climatique aucune annulation n'a été enregistrée, et les pelouses sont de qualité exceptionnelle. Un détail qui mérite d'être souligné.
Ce qu'il faut retenir: le leader a chuté, l'équipe de la capitale est en diffuclté, alors que le club le plus titré de l'hexagone jouait sa 2000 ème rencontre en Bretagne.

Bloc Party - The Prayer

Bloc Party - The Prayer (flash)

Nouveau single, nouvel album à paraître, nouvelle vidéo.

"The Prayer" préfigure donc le retour de Bloc Party, album intitulé A Weekend In The City. Des remixes de "The Prayer" sont déjà disponibles sur vos mp3 blogs préférés, en cherchant bien.

Un clip finalement assez décevant ou bien je n'ai pas saisi l'effet, c'est dommage: une boîte, un bar, de jeunes gens qui dansent... Bref un décor idéal. On a vu pire sur cette même page et on fera pas les difficiles.

"The Prayer" un morceau agréable, plutôt grave et solennel comme l'est une prière et qui a priori ne devrait pas affoler les dancefloors. Excepté en remix...
Pourtant plus je l'écoute, plus j'aime.
En vous remerciant

13.1.07

MU - Paris Hilton

MU - Paris Hilton (YT)

ahhh paris paris combien paris tout ce que tu veux. Dans la série Paris Hilton, nous avons aussi en import dans nos rayons ce clip de MU, daté d'Octobre 2005, toujours pas périmé, attention tout de même aux estomacs fragiles.

J'apprends au passage que le label hébergeur du second album de MU, à savoir Outputrecordings est mort depuis octobre 2006. J'aime pas apprendre que des labels meurent, c'est comme lorsque ton petit chat a traversé la route sans ton autorisation et qu'il a disparu loin très loin dans un nuage de poussière d'étoiles et de poils.

11.1.07

Paris Hilton - Stars Are Blind

Paris Hilton - Stars are Blind

Toi lecteur de la Superette tu penses qu'ici règnent la misogynie et le booty, et que c'est pas plus mal. Toi lectrice de la Superette, tu penses que la fille du lot elle va s'insurger contre ça. Oui. Mais plus tard . Parce que quand même. Paris quoi.
Bon, ce n'est pas tout neuf, même s'il fait toujours beau en Californie le clip a été tourné en mai 2006. Et voilà pourquoi toi, lecteur, tu vas l'aimer. Forcément.
Parce que Paris, mine de rien, c'est déjà une pro de la vidéo. Même si c'est d'un autre genre.
Parce que tu as beau dire, les bootylicious à la Beyoncé & co c'est sympa, mais les petits culs ça a son charme. Et moi je milite pour le petit cul, dont on sait que miss Hilton est la championne toutes catégories.
Parce que tu aimes CSS, tu kiffes Meeting Paris Hilton, et ce clip là ça pourrait être celui de ce morceau ci. "Do you like the beach, bitch ?"
Parce que Paris courant sur le sable, cheveux au vent, en noir & blanc, c'est aussi beau qu'un générique d'Alerte à Malibu et d'ailleurs c'est là bas qu'a été tournée cette merveille du 9ème art.
Parce qu'au début, avec son maillot Bardot à St Trop' soooooo 60ies, on sent que Paris fait tout ce qu'elle peut pour être classe. Et Paris, dans ces moments là, on l'aime. Pour le pathétique de ses efforts désespérés quand elle tente de sauver du naufrage sa cause la plus perdue : elle même.

To My Boy - The Grid

To My Boy - The Grid (youtube)

Une floppée de groupes new rave, nu rave, neue rave -ou affiliés- vous êtes ravis.
Powerpop/Electro.
A tomber par terre.
Des décors.
Des néons.
bipbipbipbipbip
MUSIC VIDEO BLOG

Junior Boys - In The Morning (Alex Smoke Remix)

Junior Boys - In The Morning (Alex Smoke Remix) (flash)

En 2006 l'homme de l'année c'est toi disait le Time. En 2007 le réalisateur du clip de l'année ce sera toi dis-je.

De plus en plus de labels, artistes, sites se lancent dans l'organisation de concours de remixes ou de réalisation de clips. DJ Shadow l'a fait récemment. Le fan est sollicité et donc flatté, le génie en herbe peut s'exprimer, et si le résultat est probant tout le monde est content puisqu'on économise quelques dollars.

Vous l'avez deviné, ce clip de Junior Boys (via antville) est fait maison. Un nerd en mode repeat comme son ipod, schizophrène,passionné et méthodique. Il jongle avec frénésie entre ses mp3, le NME, ses tees, Lily Allen, myspace, les concerts, les textos, sa peau et les photos.
C'est toi.

10.1.07

La Fouine - On S'en Bat les Couilles

La Fouine - On s'en Bat les Couilles

Fluokids nous a mis au courant, ils avaient raison, une fouine est en rotation. Plus de punchlines en un maxi, qu' un album de TTC. On sent qu'MTV devient la raison de vivre, Young Jock n'a pas fait le tube ambiance "fond du temps, basse pour le cul, pas de danse, +1 pour les filles" pour qu'il passe sur Zik TV, c'était bien pour les ambiances enfumés en stud, sub de 100 kg pour vomir son grec.

Il y a ceux qui frappent des mains, d'autres plus malins qui claquent des doigts, leurs enemies jouent le synthé cheap avec leur majeur, moi j'opte pour l'air moto, un coup de virtuel accélérateur puis cassage du bassin. La danse de "la moto vroom", façon coupé décalé pour petit blanc, désolé mais on fait ce qu'on peut pour être ghetto.

Pour le clip… mmmm accessoire, on aurait pu s'attendre à mieux, avec la qualité Youtube, ca jure un peu, mais on s'en bat les couilles, on fait parler les douilles, ici c'est comments de star, fight club de stats, charisme de tass.


A la Superette, on a nos pas de danses, viens nous voir au fond des clubs, on essuie la poussière sur nos épaules.

7.1.07

Thieves Like Us - Drugs In My Body

Thieves Like Us - Drugs In My Body (youtube baby!)

Thieves Like Us ont été bien inspirés de me friend requester cet après-midi. Ca nous change des groupes pourris à 40000 amis et sans clip. Thieves Like Us se sont rencontrés à Berlin en 2002. C'est un trio disco house pop aux 2 tiers suédois, le reste américain. La suite de la bio vous pouvez la lire sur leur myspace, vous apprendrez plein de choses sur ces jeunes gens qui font de la musique.

Le clip très cheap, qui n'en est pas un, nous fait le coup de la drogue dans le corps, à base de vertige, de mes yeux louchent, de je tourne sur moi-même les yeux bandés, ou alors de j'ai la drogue dans le corps.

Deichkind - Ich Betäube Mich

Deichkind - Ich Betäube Mich (MyspaceTV)

Les tops, les bilans, les classements, les best of, etc...ne servent strictement à rien.
FAUX.
Aigri.

Grâce aux antville Music Video Awards 2006, on ne passera pas à côté de ce clip de musique électronique allemande, lauréat dans la catégorie la vidéo la plus "fun".
Il y est question d'une jeune femme qui boit trop d'alcool à l'occasion d'une soirée, peut-être un anniversaire ou un ami qui fête l'obtention d'un CDI à Mannheim. Alors comme elle a abusé vous disais-je, chemin faisant pour regagner son domicile -une bouteille à la main- il se passe qu'elle est victime d'hallucinations éthyliques.

Ce clip on le doit au duo Alexandliane, celui-là même qui a réalisé la vidéo de Rinôçérôse - Cubicle.
Pour en terminer avec ces histoires de bilans, jetez un coup d'oeil du côté de Shots Ring Out.

5.1.07

Hot Chip - Arrest Yourself

Hot Chip - Arrest Yourself (real)

Avec Hot Chip et ses excellentes vidéos de "Over & Over" et "Boy From School", on a pris de bien mauvaises habitudes. Parce que dans "Arrest Yourself" nous avons nos repères, nos balises, et elles sont vertes. L'image se résume a un enchaînement de suites numériques ou binaires -je ne sais pas- qui évoquent vaguement le film préféré de votre grand frère, ce frère qui joue aux jeux de rôles le samedi soir et qui porte des imperméables même en été. OUI vous l'avez c'est Matrix.

J'aime assez "Arrest Yourself" drôle de mélange de basses synthétiques, de saxo joeletaxien, et autres drôleries hybrides dont seuls les Hot Chip ont le secret. Ce morceau devrait semble-t-il sortir en single.
Par contre aucune information relative à la réalisation de ce clip n'est disponible.

3.1.07

Meilleurs clips de l'année sur la Superette

Premier post de l'année 2007 et je ne vais pas vous souhaiter une bonne année. Non pas que je sois un gougat ou autre mufle, non, c'est juste que vous en avez déjà marre, je le sais. Pourtant certains le font jusqu'en février, c'est très pénible.

Revenons à notre superette. On avait donc organisé un vote pour désigner les cinq plus belles vidéos publiées dans nos rayons. L'impitoyable jury composé des meilleurs caissiers de la boutique et de nos plus fidèles lecteurs a finalement tranché. Un classement qui fait la part belle aux français ainsi que le soulignera Gonzo le caissier le plus controversé de la superette.
Je vous laisse découvrir le palmarès:


-1-Simian Mobile Disco - Hustler (youtube)


-2-DJ Mehdi - I Am Somebody (flash on myspace)


-3-Justice - We Are Your Friends (real)


-4a-Justin Timberlake - My Love (flash)


-4b-Vitalic - Birds (mov)


-5-Space Cowboy - My Egyptian Lover (myspace Lover)

Jay Z feat. Missy Elliott, Memphis Bleek & Twista - Is That Your Chick

Jay Z feat. Missy Elliott, Memphis Bleek & Twista - Is That Your Chick (Youtube Chick)

Timbaland tu me disais hier sur Myspace "Music Video of the Week". Ok Timbo, moi c'est Gonzo et Youtube me sort le 23/11, je sais pas de quel week end tu parles, mais un mois de retard c'est rien, surtout quand on a cinq ans dans le vent.

Alors Timbo, je continue à t'écrire, ici il ne fait pas trop froid, mamie a trop bu à noël, comme quand tes potes rappeurs bougent leurs bouteilles, c'est drôle. Ta prod est bonne, basses dans le gouffre et synthés d'amour, tu as ramené pleins de lutins autour de ton morceau, comme quand le père noël est en galère. Je vois que tu as gâté tes protégés de trop de styles, gloire à eux, merci pour nous, j'ai des gimmicks à revendre.

Papa dit que les chicks de ton clip sont que des petite putains et qu'elles sentent maman, je dois dire que ma chick n'a pas non plus de culotte, mais elle rap moins bien que Missy.

Papa dit aussi que tes morceaux sentent la drogue et que ça lui donne envie de prendre des trucs et s'en prendre à mes copines dans les clubs. Je ne comprends pas ce qu'il veut dire, peut-être que tu pourras m'éclaircir dans ta prochaine lettre, en attendant j'ai trouvé sa réserve de cognac et je rigole bien devant l'ordi.

Pour finir, je ne t'en veux pas d'être en retard dans tes bulletins Myspace, continue à produire comme un enfoiré.

Prends soin de toi.

Gonzo qui t'embrasse.