19.10.08

Pavement - Carrot Rope (1999)

Le carton est indispensable aux déménagements, il permet d'emballer un maximum d'objets dans des boites. Quel gain de temps! En terminant un déménagement rapidement grâce à ces cubes en pâtes à papier, le reste de la journée nous est offert. Ainsi on peut boire un café entre amis, ou aller nager.

On a fait les deux.
A propos du carton, sous la douche un ami professeur me confiait qu'un élève de sa classe de première L, en introduction de sa dissertation sur L'homme et les clips avait écrit que "Depuis la nuit des temps, l'homme n' a eu de cesse de réaliser des clips en carton, et ce bien avant l'invention de la guerre, de youtube, de la DV, et des tentures."


Le gamin avait raison, avant youtube il y avait Pavement, les cirées jaunes, et les bâches bleues.
Un bon café ensuite.

18.10.08

Vivian Girls - Tell The World

Bonsoir,
Le weekend dernier caissière m'a abandonné -je ne l'appelle pas caissière en réalité- -d'ailleurs personne ne m'appelle caissier, mise à part vicent et gonzo- alors je me suis acheté du coca, une pizza buitoni (dégueu), et des ferrero rochers chez ed et j'ai regardé des séries, un documentaire, j'ai passé quelques coups de fil, et j'ai vu un clip.



Le lundi matin elle était de retour, elle avait visité ses parents, je le savais, elle m'avait prévenu, je savais qu'elle reviendrait.

9.10.08

Keith - Up In the Clouds


Bastien Lattanzio est un chouette type dont les clips sont toujours traversés par un vent de fraîcheur adolescente et mutine. Autant dire, tout ce qu'on aime ici. Lorsque Bastien tourne, on dirait un peu qu'il peint, avec des tons surnaturels, des chairs vertes, des lumières crues, des vidéos superposées. Et c'est beau. Nous aurons tout de même un minuscule reproche à formuler, simple et pourtant touchant à l'essentiel : il faudrait mettre un peu plus de seins de taille moyenne dans tout cela. Histoire de public.

8.10.08

Data - Rapture


bon il faut des commentaires en + des clips, genre la superette (qui dois-je le rappeler est fermée) c'est bien, parce que on y trouve des commentaires sur les clips. lol. OK OK.

Donc ce midi, à la cantine, avec le stagiaire, on a pris des pizzas, parce que les autres plats étaient aussi tristes qu'un coup de fil avec l'assureur pour un dégât des eaux, et ils servaient encore du porc, en ce moment on se tape du porc sans arrêt, ils ont acheté un troupeau de porc en promo. Les porcs sont surement dans l'arrière cour, et les cuisiniers sont tendres avec eux.

Sinon parmi la tripotée de mails à la con qui pourrissent dans ma boite, ceux de clark m'indisposent particulièrement: oula nouvelle paire de alife en collaboration avec chai-pas-ki et ensuite le même mail en anglais, vazi compile tes sneakers compile des youporn, libelle tes lacets. Ensuite je lis Vice un peu l'article sur les étudiants et je trouve que ça va, je ris que tout le monde est gros con hihi.

et je dirais bien d'autres trucs aussi tu vois jusqu'à pousser des coup de geule mais après les gens ils vont dire ouais le mec "il-est-tro-aigri-c-paske-il-est-frusté-il-a-pa-d'meuf", mais tro pa! j'ai une meuf demande à ceux qui me connaissent si tu me crois pas. Je vais faire des tags sur les murs pour envoyer un message.

Il a neigé sur les lacs, sur la maison, sur la plaine, et le souvenir de toi me revient quand je dis je t'aime.

Attends je dis quoi sur DATA?

Voilà et plus tard, je regarde des clips par habitude et je me dis allez je les mets sur la superette mais sans commentaire, sauf si on me donne de l'argent. Mais le clip il est pas mal.

Ciara - Go Girl (feat. T-Pain)

Stoya - This Empty Love


tu sais mon petit, je ne sais pas si je peux te montrer ce clip, il est tout en haut de l'étagère, ça veut dire que Caissier ne veut pas que les enfants le regardent. On y retrouve la pornstar Stoya à l'inverse totale de ses rôles porno californiens, puisqu'ici elle est habillée, et elle jouit. Pas un truc pour mineur ça. Tu me diras qu'il y a des effets un peu cheap de zoom numérique, mais je te dirai que de toute façon je n'arrive pas à me servir de Final Cut Pro. Pas la patience. Un truc de jeunes. Et puis tu as vu le mur crade ? Et le mégot qui glorifie le tabac au début, bref. Si Elise nous gaule on est morts tu en es conscient ? En plus elle a déjà blogué la version française/romantique/je pleure au téléphone de ce dispositif cinématographique. Enfin le gros plan au flash dans le noir quoi.

Entre nous, Caissier est sorti là et m'a laissé à la caisse. "5 minutes qu'il a dit". Je t'en donne 3.48, après tu disparais."

Thibaut T

18.9.08

Omaha Bitch - Orgasmic Troopers

Maman m'a toujours dit de choisir des filles qui ont fait de la danse classique étant petites. Plutôt une bonne dizaine d'année, de 6 à 16 ans par exemple. Pour le maintien, pour le port de tête, épaules basses, regard lointain, abdominaux fermes. Je ne pense pas que Maman dise ça particulièrement pour la souplesse, ce serait trop borderline.

Le fait est que je préfère les chorégraphies d'Angelin Preljocaj ou Marie Chouinard à la danse en tutu, mais ce clip réconcilie mon penchant pour les jeunes filles à fort caractère avec les aspirations maternelles.

Bien sûr, on pense un peu à un sequel du clip de "Dudun Dun" de Para One, où on serait passé du dortoir à la salle de danse. Il paraît que les membres du groupe Omaha Bitch sont des publicitaires, on ne sera pas étonné d'éprouver un peu de déjà vu. Ceci dit, le clip fait son boulot, et rend la musique moins éprouvante, un peu comme leur précédent "Dancing Cyprine", qu'on s'est repris à écouter plus que de raison.


Le weekend prochain je descend en TGV chez Maman, je ne sais pas si je lui montrerai ce clip.

Thibaut T.

7.9.08

Sucer le sang d'Amy Winehouse

Amy Winehouse n'était donc pas à Rock en Seine, la Superette non plus.
Règle numéro un : ne jamais faire confiance à un junkie mais aussi ne jamais lui tourner le dos. Équation complexe, qui se termine par 18 euros remboursés. Soit une bonne semaine à traîner ici : un album de lil wayne en neuf, et celui des Teenagers sur ebay.

Caissier, lui a bien bossé pour la rentrée, il a eu toutes les médailles comme aux jeux paralympiques. Il est tellement sur les nerfs depuis cette photo d'Elise, qu'il a privatisé son facebook pour 24h, juste pour souiller exclusivement son clavier. Sale. Comme ce texto reçu à une heure tardive, parlant de sexe. Au moment même où Vincent zoukait avec Nadine Morano (suivre ses périples sur le site 20min). Chaud.

Le lecteur attentif aura remarqué que cette semaine, caissier, notre unique fonctionnaire était très porté rap/rnb. Il s'est même acheté un vocoder, pour faire rimer 2009 et meuf, à la cool. Chaine en or pour toi, notre ami du rayon court.

Enfin, la Superette, aimerait se pencher sur l'amertume de Guillaume de Fougerolle, qui on l'espère n'a pas joué dans le Collège des cœurs brisés mais qui en a gros sur la patate. En effet, pour lui, la génération Superette commence à sentir le sapin, à cause d'un vague complot de teens qui nous tournerait le dos. Non Guillaume ! Nous t'aideront ! Ne baisse pas les bras, rappelle-toi que Stoya a ton âge et que Laure Manaudou avait déjà son minou en photo sur toute la toile ! Bel avenir.
Tu deviens pour cette semaine, notre meilleur espoir sex tape.

3.9.08

The Teenagers - feeling better


Vous les fans, vous le charme
Vos sourires nous attirent nous désarment
Vous les anges, adorables
Et nous sommes nous les hommes pauvres diables

T-Pain feat Lil Wayne- Can't Believe it


Des questions?

Greg Laswell - How The Day Sounds


J'espère que ça va vous plaire, je ne savais pas quoi prendre. J'ai gardé le tiket si il y a un problème, c'est possible d'échanger (un mois je crois), faut pas hésiter.

How The Day sonne surtout comme une scène meuble d'une fin d'épisode dans une série teen (dimanche en milieu d'après-midi), comme une succession de plans qui font le bilan des sentiments de chacun des personnages, après on peut imaginer n'importe quoi (et je découvre sur son myspace "Greg's music has been placed in several TV shows including...", ok ça me va). En fait on s'en fout un peu à vrai dire.

C'est que l'intérêt réside plutôt dans le décor du clip: une sorte de superette. De plus les protagonistes sont subtiles et drôles il me semble. C'est un beau clip.

2.9.08

John Legend - Green Light (Feat Andre 3000) VS Pras feat ODB & Mya - Ghetto Superstar

Je ne suis ni pragmatique ni polyglotte. Soit tout l'opposé d'Eric Gerets. Mais je suis bien obligé de reconnaitre qu'un Andre 3000 dans un clip ça fait péter la cote à l'argus des clips d'occas.

Ca me rappelle ces jours où MTV passait en boucle ghetto superstar que vous trouverez à la suite de ce paragraphe. Au beau milieu des ODB, Pras et Mya, il y avait Wyclef Jean, un autre cousin d'Haïti super sympa. Le Andre des 90s. Et je me disais "mais merde ce Wyclef Jean c'est mieux que la jupette (la mesure d'aide (rapport à l'argus) pas la robe sans buste)".


Revenons au feu vert du clip d'occas (ci-dessous), qui est pas mal dans son genre -le solo d'andre 3000 façon (COMME dans le clip de pulp)- et remarquez les échanges de regard entre John Legend et la jeune fille timide du début. Edifiant n'est-ce pas. En fait pour la séduire il lui a sussuré à l'oreille un truc comme "girl you're so special" comme Lil Wayne dans le clip de Cassie, comme le skater dans le clip de Air "All I need".


Ok. Alors bien entendu John n'est pas polyglotte comme Gerets (dans le clip de Marseille?). Et heureusement. Parce que si il lui avait dit en français "chérie tu es spéciale", la jeune fille irritée par une telle indélicatesse lui aurait mis un feu rouge direct.

Cassie - Official Girl

Je voulais manger du cassoulet. Ma copine était moyen pour. Elle avait pas faim. J'ai l'impression qu'elle aime pas ma cuisine. C'est vexant. je me donne du mal. Son truc c'est les carottes. ça va j'aime bien aussi mais ça fait pas un repas. Où je veux en venir? au clip de Cassie. nan nan.

Mais si.

LoL. je vous ai eus.

Il est marrant le clip de Teisserre (j'aimais bien Cassie quand j'étais petit). Déjà dès le début, t'as compris que t'es au cinoche: le clip commence par la fin! Et rewind en plus sivouplé.


Cassie était dans le bureau de son chef afin de permettre à celui-ci d'assurer la continuité de son service, et lui savoir gré de bien vouloir recevoir dans les meilleurs délais le dossier relatif à un truc. Et en fait dedans vous verrez à la fin du clip, ya plein de photo de Cassie. Ces photos font référence à la période d'avant son nouveau taf où elle était mannequin représentante en lingerie. A l'époque, elle se rendait en fin de journée au domicile des clients, et défilait au milieu des poufs et autres fauteuils. ça a pas mal rapporté et puis au bout d'un moment elle en a eu marre, et ça se comprend. Sans compter que thierry (qui est un de ses potes) lui avait démontré par a + b qu'elle augmentait les risques d'attraper un cancer (parce qu'elle était pieds nus sur le carrelage et que c'est mauvais, thierry l'avait lu dans un courrier international). Enfin bref Thierry qui tenait un blog photo, collectionnait les jpeg de Cassie. Et voilà ce sont les photos dans le dossier à la fin. Du début.

31.8.08

Fin de stock

KS, mon amour. KS, la vie. KS, ton nom résonne dans la douceur de cette fin d'été comme l'odeur de la crèpe saucisse enroulé. Pour ceux qui l'auraient oublié, KS (meilleur espoir masculin, depuis 259 posts), le plus grand reporter de sa ville sur la RDR. La bas, les gens parlent de lui comme celui "qui y était en 99" ; autant dire une légende. Au café des sports, si vous passez (à côté de la Poste, pratique), demandez l'indie, un long drink à sa ténacité. La mixture est un secret de Marcel, ce bon vieux tenancier. Merci à lui.

La Superette aimerait également mettre le doigt (ou plus) sur le pied gauche d'Elise, un monument pour fétichiste (visible sur son facebook, pour ses amis coquins). Un pied d'un érotisme trouble, qui nous réconcilierait avec Devendra, qu'on croyait être juste un hippie mais qui est egalement poilu.
Elise aime donc le poil, ce qui l'éloigne tous les jours un peu plus de Vincent, qui lui aime le bonbon rose de Stoya (qui est au porno ce qu'est la glace pillé dans le Black Russian).
Malheuresement cette dernière semblerait plus ouverte à poster sur tube8.com qu'ici. Caissier dit qu'une camera HD n'est pas à l'ordre du jour, on a juste "du lub et du talent". Mon cul, à part se filmer entrain de remixer l'actualité pour bolos de daylimotion, on va pas aller loin. Petite superette, tes ambitions sont bien modestes.

Que deviens tu Superette ? Qu'as tu fais de tes vacances ? As tu vu ta famille à la Baule ? Aimes tu le nouveau Madonna ? Nous te faisons tous de gros bisous, en espérant te voir en grande forme. Big Kiss.

Les jours d'août passent et se ressemblent, les posts se font rare comme les commerçants et les idées germent. Les invités aiment toucher le pied d'élise. De source sur, 5 orteils sur le gauche, autant de petits pays à (re)concquérir. Cette semaine, la Superette proclame Elise : notre Géorgie.

26.8.08

Devendra Banhart - Carmensita


Aucun n'osera l'avouer, mais chaque mâle a éprouvé un jour le désir d'être Devendra Banhart. C'est bien simple, Devendra fait tout ce que les hommes veulent faire sans jamais y parvenir/ l'oser/ sauver leur couple. Soit dans le désordre : se laisser pousser la moustache puis la barbe/sortir avec Natalie Portman/assumer son côté gay et se faire écrire un rôle sur-mesure dans une comédie bollywoodienne. Tout cela pourrait être franchement pathétique. Et pourtant, avec ce clip doré sur tranche, le Ravi Shankar californien nous convertirait presque au pagne, à la macarena et au sexe tantrique. Certes le morceau ne restera pas dans les annales, mais il est de très bonne compagnie pour la lecture des sous-titres, délicieusement BombayTV.

17.8.08

Service après vente: le bilan de la route du rock 2008 + The Notwist - Boneless


Mes vacances à Saint-Malo.


Avant-hier, vers 18h00, je m'évertuais tranquillement à pulvériser le concept même d'hygiène corporelle au camping de la route du rock, l'aisselle suante et la dent jaune, quand au détour d'un long blanc Baltahzar s'est piqué de me lancer sur la houleuse question du bilan de la rdr pour la superette. Tu comptes raconter quoi? m'a-t-il ainsi demandé. Une fois encaissé le choc olfactif que provoqua chez moi son haleine chargée, je commençai par lui répondre qu'il aurait tout aussi bien fait de ne pas mettre autant d'ail et d'oignon dans sa salade de pâtes, puis entamai avec lui une conversation de fond que l'on pourrait résumer de la sorte: les bilans de festival, c'est souvent nul. En gros. Donc autant faire court.


Pour ce soir je me contenterai donc de signaler que malgré des concerts globalement peu emballants la rdr est sauvée (16000 festivaliers sur les 3 jours, soit 2000 de plus que le seuil de solvabilité) et reviendra l'année prochaine. Tout est bien qui finit bien.


Oh et puis allez tiens, puisqu'on est un video-blog et qu'on aime pas spécialement lire ici ou là que ça parle beaucoup pour pas beaucoup de clips à la superette, voici une excellente vidéo des non moins excellents Notwist, groupe responsable de mon meilleur concert de ces trois jours.

16.8.08

Natalie Portman's Shaved Head - Sophisticated Side Ponytail

J'étais parti en vacances, là je suis revenu, je vais regarder des clips et j'ai des trucs à faire. et je repars lundi. C'était galère sur la route, j'avais prêté le GPS.



tiens superette

nous avons faites un autre clip et il est né sur l'internet aujord'hui!

quicktime: http://www.that-go.net/ponytail/
vimeo: http://www.vimeo.com/1507417

si vous l'aimez alors donnez nous un autre gros shout out sur votre super blog

bisouxxx :)

noel & stefan


L'eau était froide, mais je me suis baigné, il suffit de rentrer dedans directement. (sauf juste après manger bien entendu).

13.8.08

Offre spéciale: Why?

Lundi matin, en salle de pause, autour d'un gobelet de poudre de calcaire diluée dans de l'eau chaude (numéro 25, "macchiato") et au terme d'un long débat avec moi-même, j'ai voté pour que Why? soit l'artiste mis à l'honneur dans l'allée centrale aménagée pour la route du rock.


Donc vous allez en bouffer jusqu'à ce que passion s'en suive.



"Song of the sad assassin"


"Rubber Traits"


"Afterschool America"


"Gemini (Birthday Song)"


Et si ces clips puis le concert de samedi (20h35) ne vous suffisent pas, rassurez-vous: le groupe revient en France en octobre/novembre pour une douzaine de dates, dont une le 6 novembre au centre culturel de Massy. Ouais, le centre culturel de Massy ouais. Sachant que la veille ils n'ont pas de concert de prévu, en insistant bien on peut imaginer que vous pourrez les faire venir jouer chez vous sans trop de problèmes.


D'ailleurs vous ne le regretteriez pas. Récemment, au festival des 3 Eléphants, Why? est quand même parvenu à donner un excellent concert (le meilleur du week-end, à l'aise), et ce SANS JOUER LE MOINDRE MORCEAU DU SANDDOLARS EP. Chapeau.


A ma connaissance, Yoni Wolf n'a jamais composé de morceau faible. Toutes ses compositions sont construites autour de suffisamment d'évidence et de contre-pieds pour maintenir un parfait équilibre entre classique instantané et digressions expérimentales. Et alors en fait ce midi je me suis dit tout ça en faisant du vélo vous voyez, et ce truc du classique instantané machin a très vite commencé à m'obséder, je me suis demandé 1)comment j'en venais à inventer des phrases aussi vides de sens 2)ce que je voulais dire, et puis soudain, juste avant la déchetterie, j'ai pensé à Radiohead , ah ouais tiens Radiohead ça fait longtemps que j'ai pas pensé à vous les gars, je me demande bien ce que vous faites là maintenant, tandis que je me fais doublé par un ptit con en BMX, et alors je me suis raclé la gorge et j'ai commencé à dire "Why? sonne un peu comme un Radiohead époque Kid A / Amnesiac qui aurait écouté De La Soul plutôt qu'Autechre".
Le tout d'une voix qui n'était pas la mienne.
Un peu comme dans l'exorciste.
Un peu les boules, genre.

Cela dit j'ai assez vite repris le contrôle, je me suis mis en danseuse et j'ai chanté Spaceman, de Babylon Zoo, jusqu'à chez moi (soit 4 kilomètres de Spaceman)(en danseuse). Arrivé à la maison j'en ai conclu que "Why? n'avait pas grand chose à voir avec Babylon Zoo" avec ma vraie voix et ça allait beaucoup mieux. Et la France a gagné en lutte gréco-romaine, quel beau début d'après-midi.

Par contre après je me suis cassé le cul à m'habiller correctement pour visiter un appartement, j'ai mis vingt minutes à choisir ma chemise, VINGT PUTAIN DE MINUTES, et tout ça pour qu'au final je me retrouve avec une agent immobilier moche maquillée comme une voiture volée, ET QUI AVAIT DU ROUGE A LEVRES SUR LES DENTS. Non mais franchement quel scandale.


Why?, vite.

12.8.08

Catalogue: Tindersticks - Dying Slowly + No Age - Eraser + Poni Hoax - Antibodies

Deux jours avant le début de la Route du Rock, la Superette vous propose un catalogue promotionnel de ses coups de coeur pour cette édition, afin de signaler quelques clips d'artistes placés en évidence en têtes de gondole à grands coups de caractères gras.


Un catalogue promotionnel est en effet plus que jamais d'actualité: c'est bientôt la rentrée scolaire, l'occasion pour les mecs de la répro de tenter des typos sympas et des couvertures exotiques à base d'imitation de feuille seyes 21*29.7 grands carreaux. Et puis il faut à tout prix qu'on vous le vende ce festival, parce que "La Route du Rock est en danger".


Et ouais.


Cela dit, autant l'avouer, on s'en doutait: jusque là l'heure était plutôt à l'optimisme, la guerre en Géorgie nous passait complètement au dessus du crâne et François Floret, directeur de la rdr, apparaissait simple et funky dans une superbe interview chez les rennais de Nerds Can Dance. Mais en vrai on y croyait pas. La Route du Rock est en danger tous les ans. TOUS LES ANS. J'y vais depuis 99 et pas une seule année la rumeur de sa disparition ou pire de sa délocalisation n'a épargné des festivaliers transis d'effroi et de mauvais vin. C'est la plus belle running private-joke du festival, ça va de pair avec le scandale de la bière coupée à la flotte et la houleuse question du camping dans les douves. Le reste de l'année cette rumeur doit vivre à Saint-Lô. Alors voilà, on a passé le mois de juillet complètement glabres et insouciants, à rêver d'une médaille française en haltérophilie, mais maintenant les mecs c'est la guerre et cet article de Ouest France illustré d'une photo de François Floret tenant des tulipes en plastoc (et dont la mine un peu déconfite n'est pas sans rappeler Morrissey période Kill Uncle) nous remet un peu les pieds sur terre, genre youhou les gars arrêtez les conneries, cette fois ci c'est la dernière, LA DERNIERE, on a tellement rogné le budget qu'on a même plus de quoi s'acheter des vraies tulipes et on va faire moins de 14000 festivaliers et on ne rentrera pas dans nos frais et ce sera la fin du monde. Par contre pour la médaille en haltérophilie c'est bon.


Alors autant je n'ai jamais bougé un poil de cul pour sauver les pandas, autant là un catalogue s'impose.


Le jeudi la journée commence avec "Foot is not dead", où on espère revoir M. Crédit Patates, notre chouchou de l'an dernier. D'un point de vue sportif cette année peu de suspense, une des équipes s'appelle "Someone still love you Stéphane Guivarch", avec un nom pareil je vois mal qui pourrait la battre. Cela étant dit le tournoi a lieu à 13h, c'est tôt, d'autant que The Dodos jouent dès 16h au palais.



Le soir au fort des groupes pas mal, pas un d'ailleurs qui ne sorte vraiment du lot si ce n'est peut être les Tindersticks, son quintet à cordes et sa section de cuivre, qui raviront les mous du genou dont je fais partie. En plus c'est une bonne occasion de poster le clip de Dying Slowly, à un moment j'ai cru que je ne parviendrais jamais à le caser en rayon. Trop les boules. En revanche on se méfiera de Foals et des poses de son leader, une vraie belle tête à claques (avec une mèche). A part ça on risque d'entendre des "David Bowie!!!" (qui ont depuis longtemps remplacé les "Rock'n'roll! François!") lors de tous les concerts. Ne cherchez pas à comprendre, c'est une coutume locale, celle là elle va de pair avec le pélerinage chez Captain' Saucisse, qui cherche chaque année des ptits cons qui veulent l'enculer.



Le lendemain on fera la gueule parce qu'il fait pas beau. ou alors il fait un peu beau "mais pas aussi beau qu'en 2001". Et puis "le camping 3 jours c'était mieux quand c'était dans les douves". Si vraiment on a passé une nuit de merde, on grognera aussi contre les horaires de passage des groupes, parce que No Age joue à l'heure de l'apéro et que ça oblige à faire des choix cruels, et de toute façon c'est toujours pareil, les horaires c'est n'importe quoi, "l'année dernière fallait mettre Turzi en ouverture, pas juste avant Sonic Youth". "ET Y A ENCORE LA QUEUE AUX CHIOTTES ET ÇA PUE". On tentera quand même de se consoler en jouant à deviner quel groupe annulera à la dernière minute. Bon courage. Cette année en effet, pas de candidats évidents à l'annulation du calibre de Primal Scream ou des Television Personalities. Sigur Ros, annulé en 2002 (remplacé par Suède) (sombre année 2002) (genre Murat en tête d'affiche), et les Tindersticks, plus ou moins annoncés en 2004, ont déjà grillé leur joker. Micah P. Hinson n'est actuellement pas en dépression. Le plus sûr est donc de remiser sur une panne de courant aux Etats-Unis comme en 2003. Buck 65 a réservé une chambre d'hôtel à Cancale, au cas où.



Sur le catalogue également une photo de Christophe Brault, caution scientifique dont la conférence sur les musiques électroniques est désormais bien rodée. Au fort, l'affiche du dernier soir laisse un peu dubitatif: le public rennais, dont font d'ailleurs partie les programmateurs de la rdr, a déjà croisé cette année French Cowboys et les Ting Tings aux Trans, Menomena et Poni Hoax à l'Ubu, et Girls in Hawai à l'Aire Libre. Midnight Juggernauts était récemment à l'affiche des 3 Elephants, à Laval. J'imagine donc que ces groupes ont déjà pas mal tourné en France, c'est un peu surprenant quand on sait que la rdr programme généralement des artistes rarement vus ailleurs. On se réjouit cependant de retrouver Poni Hoax, meilleur groupe français actuel. Et on maudit d'avance Girls in Hawai (déjà présents en 2004), que je soupçonne de drainer toute une milice de lourds qui vont encore se plaindre que les festivaliers de la route du rock ont pas du tout l'esprit festival. On commence à bien les connaître, ils nous avaient dèjà pourri le concert d'Avalanches en 2001. JE SUIS SÛR QU'ILS VONT ENCORE RECLAMER MUSE. Je les toiserai avec mépris, en gigotant dans tous les sens (je hocherai la tâte de haut en bas) et en applaudissant du bout des doigts.


Demain un catalogue spécial pour Why?, puis départ pour Saint Malo, où je serai par ailleurs accompagné de l'ami Balthazar, qui se fendra lui aussi d'un compte rendu des évènements qu'il écrira peut être en sanskrit pour faire son intéressant. Balthazar a l'alcool terriblement mauvais, l'année dernière il est revenu de la rdr avec 3 côtes cassées, j'ai vraiment hâte de le lire.

6.8.08

La route du rock is not dead

Depuis l'été dernier, je suis intérimaire chez Abera, établissements spécialistes en abattage, découpage et élaboration de viande de porc (depuis 1928). Ce que j'y fais n'a pas grand chose à voir avec ce que j'avais coutume de faire à la superette, et j'avoue qu'au début j'ai eu un peu de mal à m'y faire. Les première semaines j'ai bien proposé à mon patron d'ouvrir une unité de découpe de clips, mais il a refusé: lui ce qui l'intéresse vraiment ce sont les saucisses. Alors j'ai vite laissé tomber, et je me suis laissé gagner par le trip. Et aujourd'hui on peut dire que je suis quelqu'un de vraiment viande.




Tout a commencé au début de l'été, quand j'ai croisé Caissier au buffet des thermes de la Bourboule. Il était en train de choisir une crème aux œufs, je n'en étais qu'aux entrées. "Le patron, toujours un temps d'avance..." pensais-je. Et c'est tout ce que j'eus le temps de penser ce jour là: je venais à peine de saisir le dernier ramequin de crudités (les friands à la viande n'avaient pas l'air fameux) lorsque je sentis un violent coup de louche en mauvais inox s'abattre sur ma nuque.

A mon réveil je me trouvais ligoté à la tête de gondole du rayon biscuits de la superette. Instinctivement, j'entrepris de défaire mes liens avec un pépito, avant d'abandonner et de me résoudre à me goinfrer de gaufrettes. Quand je relevai la tête, le patron se tenait devant moi, caressant ses épais favoris tout en minaudant. "Décidément, les gaufrettes auront toujours été ta kriptonyte" me lança-t-il alors que je peinais à ouvrir mon cinquième paquet, mes doigts trop boudinés pour saisir le fil en plastique rouge de l'ouverture facile. Puis il y eut un blanc. "Ah ah ah!" éclata-t-il d'un rire sardonique, pour meubler.


Et donc bref, la Route du Rock, j'y arrive.


Quelques jours plus tard (bonjour l'ellipse), alors qu'affamé je m'étais résolu à entamer les paquets de biscuits de reims, le patron m'autorisa à lui poser une question. Une seule. "Et rien sur ma vie privée" précisa-t-il, tandis que je m'apprêtais à lui demander où il avait appris à minauder de la sorte (le patron minaude comme une vedette).
"Où est Anne-So?". "Bordel" ajoutais-je, pour donner plus de vigueur à ma question.
"Elle est partie chasser le dahut aux eurockéennes de Belfort".
Silence.
"Ah ah ah!".


Le puzzle s'éclaircissait: le patron devait être en cure à la Bourboule car il avait certainement contracté une alergie à l'air marin qui l'empêchait d'être présent cette année à la route du rock. Incapable de couvrir l'évènement pour la superette, il ne pouvait non plus compter sur Anne-So, qui charmée par la "dolce vita" belfortaise avait du rameuter tous les autres employés du magasin, dont je connaissais par ailleurs le désir de se rapprocher de Mulhouse, la mecque du video-clip. Désemparé, le patron (comme il m'était cruel d'imaginer le patron désemparé) avait sans nul doute cherché à recruter une vedette de la blogosphère pour faire le boulot, mais tous avaient du refuser sa proposition en minaudant. C'est alors qu'il s'était rabattu sur moi, et avait échafaudé tout ce plan à base de friand à la viande pour me cueillir par surprise et me forcer à chroniquer la rdr.


"La route du rock c'est dans moins de 10 jours mecton. Alors affute tes feutres et dessine moi un beau comte-rendu compris?" Oui patron, compris. "Et prends donc une douche, tu pues les abats".


Pour la troisième année consécutive la Superette, véritable Merlene Ottey des video-blog, sera donc présente à Saint-Malo du 14 au 16 août. Si vous voulez la rencontrer, vous la trouverez en train de jouer les arrivistes à la plage. Ou au palais. Ou au Fort de Saint-Père. Gourgandine, elle se délectera d'une programmation réunissant notamment The Breeders, Cold War Kids, Tindersticks, The Notwist, Sigur Ros, Poni Hoax...




Et puisque ce post parle pas mal de nourriture, dégustons donc ce "Rotten Hell" par Menomena (en ouverture au fort le samedi 16) pour nous mettre en appétit.

4.8.08

The Chemical Brothers - Midnight Madness


Bien plus drôle, fourbe et coquin que des Yamakasi: un clip pour le nouveau vieux single des Chemical Brothers

M83 - Kim & Jessie


Kim & Jessie ont leur monde secret, le patin à roulette. Il constitue pour elles un loisir, un moyen de déplacement et une activité sportive.

Lorsqu'elles patinent toute les deux en salle, elles sont très heureuses, et rien ne peut troubler leur félicité. Pas même l'intrusion d'étrangères, même si c'est gênant au départ.

Finalement rien de tel qu'une bonne ballade en speed roller pour rejoindre la rampe. Là-bas, des français d'un autre temps en débardeur blanc et avec des queues de cheval les attendent pour les séduire.

29.7.08

Chromeo - Momma's Boy


J'ai un cousin qui dessine vraiment bien, par exemple pour ma communion il avait dessiné le Château fort de la ville, on l'avait mis sous cadre. Quel rendu dans la salle à manger.
Je ne sais pas du tout si Stéphane Manel sait dessiner des châteaux forts. Peu importe il est meilleur il faut bien l'avouer.

28.7.08

Gnarls Barkley - Who's Gonna Save My Soul?


...une discussion à bâtons rompus et à cœur ouvert, entre deux âmes perdues, autour d'un bon vieil hamburger.

17.7.08

DJ Mujava -Township Funk


Ce matin, un mec de chez Warp quelque part en Angleterre:
"Tiens je vais passer l'aspirateur, mais avant je vais envoyer une mail à tous les blogs pour leur indiquer que "Township Funk" de DJ MUJAVA de Pretoria (South Africa) va sortir en maxi sur Warp courant Septembre, et après je passe à la banque. Il faut que j'appelle Flesh aussi. Putain mais quel connard mon chef. Ce soir je vais racheter ces pâtes de fruits elles sont succulentes. J'irai bien à Barcelone"

16.7.08

Midnight Juggernauts - Into the Galaxy


Deuxième version clipée de "Into the Galaxy", la première est sans doute quelque part dans les rayons de la superette.

La moto cross c'est excitant, quelle sensation de liberté, les filles trouvent cela très sexy. La campagne et la montagne c'est reposant, sauf si on fait des randonnée, mais alors attention aux ampoules. Ca fait mal. Quant aux feux d'artifice, wow c'est vraiment époustouflant ça fait beaucoup de bruit et ça donne envie de prendre des photo avec ses yeux pour ne rien oublier.

Kanye West tremble à la vue de ce clip.
Que ça va j'aime bien

14.7.08

Late Of The Pier - Heartbeat


Néanmoins, en ce jour de fête nationale, j'attire votre attention sur le nouveau clip de Late Of The Pier. Remarquable.

Late of The Pier c'est ce groupe cliché pour qui on a de la sympathie, comme les jack russel, ils sont trop trop mignons, on en veut tous un, mais ça fait vraiment accessoire pour créa trentenaire du canal en 3 pièces (basket, slim, cuir/anorak). Et c'est débile ça saute partout un jack, il parait même que certains ouvrent les portes tout seul.

Bah Late of The Pier c'est pareil, c'est trop gros quoi, c'est trop accessoire anglais 2008 merde, j'aime bien ça va. Ouvrez la porte, allez.

Vous, vous êtes fan depuis au moins le mois de janvier. Et vous adorez aussi Daniel Brereton, vous l'aviez trouvé bon avec Metronomy.

12.7.08

Geneva Jacuzzi - Love Caboose


Hébergée par le label HumanEar Music, Geneva Jacuzzi (aka Geneva Garvin) (aka aussi Pregnant, Hot Pajamas, Sex Carpet, Bubonic Plague) pousse la chansonnette populaire mélodramatique et son clip est un carrefour entre les meilleurs moments de la une est à vous, les bienfaits de l'hydromassage et le plus grand jet d'eau du monde.

Beck - Gamma Ray


L'autre jour dans le métro, il y avait deux types qui se racontaient leurs eurockéennes, je sais pas bien de quel artiste ils parlaient parce que quand je suis monté à Invalides ça avait déjà commencé: "TU SAIS JE CROIS QUE C ETAIT EN EFFET ENORME, MAIS ALORS A LA CIGALE, C ETAIT LE MEILLEUR MOMENT DE MA VIE...en concert, ELLE A UNE TELLE GENEROSITE ET CET ECHANGE AVEC LE PUBLIC..." Ca avait l'air très intéressant, j'aurais aimé en savoir plus. Mais l'autre s'en foutait un peu de la générosité, alors il a coupé court aux dithyrambes, pour orienter le débat sur le nouvel album de Beck.

Qui s'appelle "Modern Guilt", et qui si j'en crois le rock press club de la ligne 8, serait une réussite. Je ne peux que m'en réjouir. Beck, héros de mon enfance, puis déchu comme une vielle paire de converse devenue ringarde, se visite dans le clip de "Gamma Ray", les mains en croix dans le dos, comme une exposition d'art contemporain du samedi après-midi qui ressemble à de l'art moderne.

Beck est apprécié à la superette pour ses clips de haute volée, dont je vous prépare une compilation dans un prochain edit de ce présent post. Bien à vous.
Sinon j'ai jamais reçu Volume, c'est plus la peine de m'envoyer vos trucs.

N.E.R.D feat. Santogold & Julian Casablancas - My Drive Thru


Trois niveaux de lecture pour ce clip:
- c'est une pub, pour Converse, les chaussures cool puis cool puis ringarde puis cool puis ringarde puis cool;
- cette vidéo est mignonne et n'a pas dû bouleverser l'emploi du temps de vos vedettes. Chacun chez soi, le montage s'occupe du reste;
-Non deux seulement.

Vampire Weekend - Oxford Comma


Filmé dans un cadre idéal, au cœur d'une campagne anglaise dépressive mais pleine d'espérance, le clip de Vampire Weekend plante son décor. Les artistes du groupe de Vampire Weekend arborent de superbes vêtements de ville très chic, comme un pied de nez vilotin à tous ces cul terreux qui n'ont sans doute aucune considération pour la soie.

Le blanc immaculé tranche avec la verdure approximative d'un champ enrhumé par les pesticides. Dans "Oxford Comma", les musiciens de Vampire Weekend ont la bougeotte, à l'image de leur leader charismatique de chanteur guitariste.

Dans ce ridicule bocage qui n'en est même pas un, où tout est piteusement figé comme les murs en carton du club de théâtre, c'est bien les membres de Vampire Weekend qui imprime le rythme et redonne de l'entrain à toute cette jeunesse qui sent bon la bouse et le lait, et qui va soudain plus vite que les mouvements d'argent et le trafic de drogue cumulés.

6.7.08

Eurockéennes : Sextasien Tellier

Now you may think that my first posts are a tad harsh, that I am a spoilt whining cow with a press pass who is spitting on every artist that dares strum a false note. Well if thats what you think then you are absolutely right. I have no pity whatsoever this weekend. I have camped for three days in rudimentary conditions just to be able to sit at the back of rubbish concerts, listening to pseudo- political despressed artists such as Ben Harper and Camille, so when I actually go and see a concert of an artist who I really do admire, I only expect the best.

"The best" was unsuprisingly coined by Tellier himself. As the sun sank and the mosquitos started to fizz around my ear, I awaited my cave man with anticipation to appear, and did he make an appearance or what. Dressed in a pink shirt, a bottle of vino in his hand and his 40th Gitane cigarette of the day delicately dangling out of his mouth, he gave us a full fourty minute sensation of what it was like to have your first orgasm. As he lustfully sang "Roche", I imagine that, apart from the drunken fools, most of the people there where dreaming about the first time they got popped and how life was so much easier back then when they were 14 years old secretly fondling the holiday neighbours son or daughter.

Even when Tellier made several crude jokes about his fat mother working at the festival chip counter and the state of the portable loos, he didn't manage " malgré lui" too break the ambiance that his concert had set, an ambiance of sex after the kebab, sex against a tree in the dark, sex in the tent, and humid sex at sunrise. Call me cheesy but few singers at a beer guzzlers festival are liable of procuring a sexual urge that usually only a litre of Vodka and an ecstacy pill can provide, Merci Chabal.

Eurockéennes : Sébastien Tellier, lol


Que penser de Sébastien Tellier ? Franchement, sur la Superette, on ne sait plus trop. Du dandy décadent, poète magnifique, au sosie de Chabal à la sauce Gainsbourg qui hante les plateaux télé, difficile de voir une grande cohérence. Et on se dit qu'il en faudrait peu pour que le live bascule dans la plus sinistre bouffonerie.

Ca part franchement mal : Tellier est chaudement accueilli par le public au son de "Chabaaal" et "A poil !!!". Mais le bonhomme calme son monde et débute le concert dans une nappe de synthés dégoulinante qui cache pratiquement sa voix. Le héros de l'Eurovision réduit au rang de simple instrument, assez surprenant.

Mais sa bouteille de vin (visible sur cette photo de la conf' de presse) se vide doucement et le naturel revient au galop. Sébastien Tellier bascule d'un coup en mode "invité chez Fogiel", provoquant l'hilarité générale à chaque fois qu'il ouvre la bouche. "Vous connaissez ma mère ? C'est une femme adorable, mais tellement grosse. Elle bosse dans la baraque à frite à côté". Les propos s'enchaînent dans une cohérence toute narcotique.

On a tout juste le temps de remarquer que le mixage, ce soir, est vraiment foireux sur la Scène de la Plage et que ça ne rend pas franchement service à la grandeur décadente des chansons de son deuxième album. Mais qui s'en souciera ? C'était trop mdr.

(photo : Flickr officiel des Eurockéennes)

5.7.08

Eurockeennes : Santogold weekend



After having sweat myself dry to Girl Talk, after having swallowed what may have been a kebab, after having sat through a painful hour of Beth Ditto, who, after a standing ovation from the crowd decided that instead of giving us one extra song just to shut us up, gave us 45 minutes of wailing ooohs and ahhhsss packed in what looked like a porno Jane Fonda sponsored jump suit, I decided to head off to the camp site to get over the emotion that had just been triggered off by such a small, fat feminist ( yes Beth Ditto sang " je suiisss une feminist"). Needless to say that the heat, the mosquitos, the rubbing from the synthetic sleeping bag and the drunk travellers in the next door tent playing medieval music left me in a state of despair, longing for the next day to arrive. Well it did, and with it came hope again into my small festival life. Not only was I blessed with the presence of Vampire Weekend, a bunch of intellectual NYC students making african inspired pop rock music, but I was also given the privilige of witnessing from close up, during an interview, their sexy potential future "golden boy" look which gave you the glimpse of hope that they may invite you to go sailing around Kape cod whilst reciting Keats poetry on deck, before ripping off your Ralph Lauren t-shirt in the bathroom of a trendy aftershow party.

Heading away from their concert like a horny 15 year old who had just received Petes Doherty's sweaty t-shirt in her face, as a gift from God, I was driven to an almost trance by Santogold who reminded me that, yes, there still are people out there ( No Beth Ditto you aren't one of them) who can still look good in Fluo spandex and gold hoop earings and make great music. Thank you Santogold, you were definatly worth my twenty minute trek through paralytic slip knot fans, empty kebab boxes, and random Vomit patches. I can now die in peace from the heat in my tent.

(photo : Flickr officiel des Eurockéennes)

Eurockéennes : (big) Girl Talk


On se réveille, on a la tête démise, et pourtant il faut bien essayer de se souvenir d'hier soir. Des éclairs nous reviennent : des tétons gros comme des melons, du gras, du gras, les maigres restes d'un concert de Gossip musicalement chiant mais scéniquement magnifique. Si tenté qu'un cabinet des horreurs puisse être magnifique.


Peu avant, on avait quand même eu le droit au meilleur concert de la journée, si ce n'est du festival : Girl Talk. Le DJ (un sosie de de Bjorn Borg ou de Jéus-Christ, on ne sait pas trop) a livré un show incroyable tout seul sur son malheureux laptop entouré sur scène d'une trentaine de teenagers surexcités.

Avec Girl Talk, le concept d'oeuvre s'écroule, seul reste le gimmick, la performance de 20 secondes. A quoi bon se taper une intro chiante lorsqu'on peut juste envoyer un refrain détonant de N*E*R*D enchaîné avec un riff astronomique de Nirvana ? Girl Talk, c'est la vérité de la musique en 2008 : à l'heure du MP3, à l'heure des 10 Go de MP3 stockés sur disque dur, à l'heure de l'iPod, à l'heure de l'Ipod qui tourne en boucle sur le mode shuffle, à quoi bon considérer encore le droit d'auteur ?

Le droit d'auteur est laminé par la simple vérité du dancefloor : la SACEM peut aller se rabiller, la jeunesse danse frénétiquement et renvoit Massive Attack (qui joue sur une autre scène en même temps) à l'hospice.

(photos : Flickr officiel des Eurockéennes et Nicolas Dormont)

4.7.08

Eurockéennes : Ruiz DMC



hehehehehehe After having tipped half of the contents of my clandestino bottle of poliakov down my throat, I finally felt courageous enough to face the concert of " la bande originale" a band composed of b lister french singers, who decided that it would be a revelation to take up the great classics of the second half of the 20th century, notably Olivia Ruiz a reject of the french star academy, who ponced around on stage in a pimkie inspired pink dress. This, i believe, is due to the fact that after having flicked through the gossip magazine " Closer", sadly facing reality that, yes she was indeed another forgotten star academy celebrity, stumbled across their less than reputable fashion page and thought that if she dressed herself in Yelle style Fluo, whilst doing a couple of fancy dance moves, she might distract attention from her complete lack of talent.

This could have worked had she not decided to sing a duo with some absurd REM lookalike french singer wearing what looked like 1996 kangol beenie hat ( i can't even be arsed to give you his name), a duo which consisted of doing a white mans version of Run Dmc's " Tricky". Let me just say that the defunt Jam Master Jay would have turned over in his grave had he heard this rather "exotic indiana café chain restaurant version" of his master piece.

In honor of Jam's memory I decided to turn my heels, get a sandwich and, after some consideration of Olivia's performance in spanish, made a point of going to a tapas bar when i returned to Paris where i would probabally find better entertainment value...In the end who said that french singers didn't inspire me?

(photo : Flickr officiel des Eurockéennes)

Eurockéennes : let the sunburning and beer drinking begin



Indeed, here we are at the Eurokéenes, don't pretend that you brits don't know all about it, I saw at least twenty caravans filled up to the brim with horny, hairy, sunburnt kent boys, panting like dogs the minute anything remotely ressembling a girl walked by.

Although the day has been kicked off with a mediocre line up, all hope is not lost, I await to see Calvin Harris take me back to the eighties, and i was pleasantly surprised to find out that i would be swinging, in a little blue dress, with a pint of Frost cider in my hands, to the Ting Tings who are making a last minute appearance to fill in for Kasaï All Stars, who are stuck at the aeroport due to Visa problems.

Given my alcohol intake on the campsite (which i might add was a stroke of luck,given that our tent is located fairly far off from rasta drunkards,overzealous sixteen year olds, and slimy y front wearing 40 year olds and no huge marquee tents that scream "Apéro" the frenchs alcoholic tea time) I have decided to go and wear it off by dragging my partner in crime Vincent to show me his latest rap moves to Keny Arkana, rising french rap singer.

(photo : Flickr officiel des Eurockéennes)

Eurockéennes 2008 : c'est parti !



Salut les amis,

Il parait que vous n'y êtes pas, nous, en tout cas, on y est.
Superette déploie un dispositif exceptionnel pour ces Eurockéennes 2008 avec pas moins de 2 correspondants en mode live-blogging bourré jusqu'au bout de la nuit : moi-même, accompagné de la charmante Anne-Sophie qui bloggera en anglais, comme ça pour faire chier le monde.

Pour l'instant, soyons tout à fait francs, il ne se passe rien. Sinon une sombre histoire de gobelets. Dorénavant, ces derniers sont soumis à la consigne : les jeter à terre, c'est perdre un euro. Fini donc les gobelets en plastique (avec un fond de bière) balancés dans la foule humide.

On peut d'ores et déjà imaginer que des festivaliers vont se lancer à la chasse de ces gobelets devenus une vraie mine d'or. Deux gobelets trouvés par terre, c'est une bière gratuite. 60 gobelets, c'est une centaine d'actions Eurotunnel. 100 gobelets, et voilà que le festival est remboursé.

Ca me rappelle mes vacances au Danemark, où la consigne sur les bouteilles d'alcool est devenue un moyen habile de répartition des richesses. Là-bas, les SDF ne mendient pas des pièces mais des bouteilles que leur lâchent gracieusement les passants. Tout ça m'inquiète beaucoup pour notre Sébastien Tellier national qui doit jouer ce week-end à Belfort. Et qui risque de devoir bien se laver les cheveux pour ne pas que les festivaliers lui balancent des gobelets.

Bon, allez, je vous laisse, la (timide) journée du vendredi va bientôt commencer. Au menu Keny Arkana, Soko, Cat Power, Massive Attack, Gossip, Calvin Harris. Un peu petit joueur : on devrait se rabattre sur notre litre de vodka-coca maquillé dans une bouteille Contrex.

1.7.08

Ratatat - Mirando

"Parti à la recherche d'une équipe de conseillers militaires américains dans la forêt équatorienne, un commando de mercenaires dirigé par Dutch Schaefer est attaqué par un ennemi invisible et indestructible." L'histoire du monde et du cycle des saisons est résumée dans ce pitch de Predator, film de guerre équatorial avec Arnold Schwarzenegger.

Les mecs de Ratatat se faisaient un peu chier entre deux pizzas lors d'une session d'enregistrement. Soudain, ils se matent le DVD de Predator. C'est alors qu'ils ont l'idée de remixer les images, de plaquer la vidéo sur une de leurs chansons et de balancer le tout sur YouTube.

Il y a quatre ans, ce genre d'entreprise désespérée aurait fini au fin fond d'un bac de VHS chez M6. Heureusement, il y a les blogs, heureusement, il y a la Superette pour soutenir le User generated content (UGC). Alors admirons ce travail d'amateur (qui a oublié de cliquer sur la rubrique «Aide» de Final Cut).



A noter pour les fans de statistiques qu'il y a 64 mecs qui meurent dans le film Predator, et que le clip de Ratatat n'insère que 41 mises à mort. Je ne sais pas si le mec qui a fait ce décompte se fout de notre gueule ou pas.

Cela étant dit, constatons que Ratatat joue toujours la même musique depuis 4 ou 5 ans, et que comme des cons, on trouve toujours ça aussi cool et frais.

25.6.08

Snoop Dogg - My Medicine

Vous savez ce que c'est, le bruit a couru que vous travaillez pour un blog de bonne fréquentation et vous voilà assailli de propositions de clips à poster. Mais savent-ils seulement que des centaines de clips sont passés sous vos yeux experts et las, et que votre don pour déceler la pépite sur le net n'a d'égal que celui du grand Brice pour bouter les clandestins hors de notre beau pays françois ?
Bref, vous n'en pouvez plus de tant de sollicitations, votre garde s'abaisse et vous vous laissez attendrir. Donc vous postez le dernier Snoop Dogg, un clip qui ne prétend pas à grand chose sinon à maintenir le rappeur à flot. Ou à en donner l'illusion, quitte à se tromper...


23.6.08

LCMDF - Bitch of the Bitches

Le Corps Mince de Françoise, c'est mon nouveau groupe préféré. Normal, y'a mince dans le nom. Dans leurs chansons, elles disent aussi bitch, game, cool et baby, bref, que des choses qui me parlent parce que moi aussi je suis la fille qui ne veut pas faire la fête et aussi parce qu'en vrai ça pourrait tout aussi bien être une mise en abyme de leur fascination pour Paris Hilton. Évidemment que tout le monde est fan de Paris Hilton, genre vous le saviez pas...


21.6.08

Those Dancing Days - Run, Run (= Volume le mag!)

Chez vous, de l'autre côté de l'écran la superette traîne un peu en ce moment, c'est parce que les réformes ne vont pas assez vite, on va accélérer le rythme ne vous inquiétez pas, et surtout mieux communiquer. La RGPS a un prix, vous le savez.

Vous savez aussi qu'il y a un nouveau magazine là en France qui s'appelle Volume. Il faut que j'en parle si je veux mon abonnement gratos. Je vais "copier-coller" le truc que j'ai fait au travail et qui est enregistré dans les brouillons de mon gmail, et on se retrouve après:
j'ai pas vu la vidéo, mais viera c'est un boulet, je suis sur qu'il a di

non c'est pas ça,
Là:

J'ai le choix :

- vous parler du futur périodique de Philippe Balé ("AziMute": DEBATS-Les travaux y'en a tout le temps, c'est nuisible, comment faire?/ QUE SONT-ILS DEVENUS?- Que sont devenues surtout les Plasticines! La semaine prochaine, que sont devenus les Tibétains./FORMATION- Comment bien choisir sa filière? LEA, ESPAGNOL, etc.= pièges à meufs / CUISINE-Cuisine tradi ou picard pour le premier soir?/ HISTOIRE-GEO-POLITIQUE- DE GAULLE a -t-il vraiment existé? ESSAI- Que peuvent bien penser Western Love et Charly Greene de la réforme constitutionnelle? RELIGION- Faut-il faire sa confirmation?),

-évoquer le nouveau mensuel porté par les Inrocks qui a vu le jour récemment, il s'appelle Volume.

Allez, va pour la second tiret.

Je n'ai pas encore eu la chance de feuilleter le premier numéro de Volume, mais d'ores et déjà je veux adresser mes sincères félicitations aux fondateurs de cette revue: Un magazine dont le nom commence par la lettre "V" c'est presque aussi heureux qu'un blog qui opterait pour le préfixe "super":

-V comme victoire: Les inrocks s'ennuient tellement de dominer la presse musicale, qu'il créent leur propre concurrence.

-V comme un col en V ou un décolleté: A la superette ce qui nous importe le plus c'est de découvrir un jour dans les colonnes de Volume, une rubrique consacrée à l'actualité clips de "seins de tailles moyennes". Bien entendu, cette hypothétique rubrique serait rédigée par un ancien de la superette.

-V comme deux doigts coupent fins: Nan rien.

-V comme vendeur / V comme volume de tirage: le record du volume de tirage dans la presse musicale est toujours détenu par "Salut les copains" (plus d'un million d'exemplaire dès le second numéro), ce sera dur de faire mieux. héhé.

-V comme Vice: Je n'ai pas encore eu la chance de feuilleter Vice, mais d'ores et déjà je veux adresser mes sincères félicitations aux fondateurs de cette revue: Un magazine dont le nom commence par un "V" c'est presque aussi heureux qu'...etc.


Oui si la superette était un camping municipal à Erquy, alors Those Dancing Days seraient les suédoises bonnes du coin des caravanes hollandaises. Et c'est bien pour cette raison qu'elles ont le droit de cité dans ce post, parce que le clip est un peu trop cinéma suédois à mon goût.
Je ne crois pas avoir jamais vu un film suédois mais avouez c'est comme ça un peu. Quelle tristesse, Daniel Eskils feignait d'être une figure de proue des réalisateurs made in superette, et en fait non, ou alors c'est son stagiaire qui fait les clips maintenant. A tout à l'heure.

20.6.08

Tiebreak - Evil Thoughts


Jean-Claude Van Damme, parce qu'il est à la fois mélancoliques et aware (signe distinctif d'un génie précoce, toujours suivi de calvitie chez l'homme) adorerait ce clip. Imaginez un instant qu'un jeune homme se penche à son oreille pour lui parler, au hasard, d'un clip qu'il vient de réaliser, qu'il en relate les prémisses et les aléas, que Jean-Claude découvre avant même de l'avoir vu l'histoire qui gît sous ses images, c'est inéluctable, son awareness palpite.

Eh bien pour moi c'est pareil. D'autant plus que Detect, qui réalise ici clip et morceau, sait éveiller une curiosité dévorante dès qu'il parle de ce qu'il fait, de ce qu'il aime : les films de Philippe Garrel, les années 70, les obsessions, etc.

14.6.08

BPA (ft. David Byrne & Dizzee Rascal) - Toe Jam

La vie moderne est usante. Il faut toujours justifier de son âge et appuyer sur "enter". Je crois que «Le Parisien» devrait réaliser un dossier là-dessus. Et interviewer le patron de Megarotic, ce YouPorn du pauvre qui exige systématiquement de rentrer sa date de naissance avant de mater des vidéos de culs pixellisées.

Heureusement, sur Megarotic, le compteur est bloqué à l'arrivée sur le 1er janvier 1980, ce qui permet d'avoir de facto 18 ans sans même renseigner sa date de naissance. Il n'empêche, c'est chiant. La vie moderne est pleine de désagréments.

Le nouveau clip de Fatboy Slim, planqué derrière le pseudo BPA, dénonce cette injustice.




La vidéo commence comme un porno 70's ou plutôt comme un clip de Dragonette. On se dit, cool, des seins et des poils pubiens, et puis finalement pas. Des barres noires, partout.

Un monde de barres noires, la triste réalité du web avant d'avoir cliqué sur "enter".

11.6.08

Thunderheist - Jerk it

salut superette,

nous avons finis un clip pour les rappers canadiennes thunderheist

c'est notre premiere music video.

http://www.vimeo.com/1124192

si vous l'aimez alors post it. desolé notre francais est epouvantable, meme si la maman de stefan est francaise et moi j'habitais en strasbourg il y a longtemps...

alors merci au revoir

noel & stefan (that go)



Alors le clip c'est l'histoire d'une fille qui vient d'avoir son bac et qui décroche une mission intérim chez addecco pour se payer son année de fac. Elle a rendez-vous à 3h du mat' sur le parking d'hyper u, où une voiture l'attend pour l'emmener elle et ses co-chargés de mission dans un poulailler industriel qui ressemble avec ses néons à la plus grande discothèque du monde.
Peut-être pas du monde, mais d'Europe au moins.
Jusqu'au petit matin, ce sont des centaines de dindes qu'ils vont ramasser. Parce qu'à l'aube, tout sera terminé, le soleil affole ces pauvres bêtes. Reste à panser les plaies.

Bravo pour ce clip!

10.6.08

Les Eurockéennes, vous y serez pas, nous si

L'été arrive et PPDA s'en va. Ainsi va la vie et le rythme des saisons. Tant pis on noiera nos peines dans les festivals d'été.

La Superette commence sa tournée cette année par les Eurockéennes avec un live-blogging en direct des prairies belfortines. Ca se passe du 4 au 6 juillet et comme toujours ça ne rigole pas : Girl Talk, Cat Power, Calvin Harris, CSS, Midnight Juggernauts, Santogold, Sébastien Tellier, N*E*R*D, Battles, MGMT, Gnarls Barkley, Yeasayer... Superette-All-Stars.

Pour se mettre en bouche, on ne balance pas un clip, ce serait trop facile, mais un moyen-métrage plutôt pas mal réussi. Le stagiaire des inrocks.com nous explique de quoi il retourne, dans une écriture relâchée qui reste fidèle au communiqué de presse : «Ex-bassiste de Katerine ou des French Cowboyset réalisateur de courts-métrages ou de clips (il a notamment participé au DVD live de ou à son film Peau de Cochon), Gaëtan Chataigner a été commissionné par le Festival des Eurockéennes de Belfort pour réaliser, à l'occasion de ses 20 ans, un moyen-métrage. 52 minutes magnifiques, racontant l'histoire d'un jeune couple traversant la France pour assister à l'événement, entrecoupé d'extraits de concerts historiques».

24.5.08

7.5.08

Jamie Lidell - Another Day

Chromeo - Fancy Footwork


Vu et entendu place des Vosges cet échange entre 2 filles, 17 ans environ:

-Je veux te voir dans un film pornographique, en action avec ta bite...
-A c'est quoi ça, c'est Yelle, non?
-ouais c'est Yelle, j'adore, c'est trop hédoniste.

1.5.08

Justice - Stress

Cela fait plusieurs mois que l'on entend parler de ce clip signé Romain Gavras pour Justice, "Stress". Le voilà en chair et en os, il retranscrit à l'image l'ambiance du titre. Volée de bois vert sur l'internet ou dithyrambes, c'est la passion.


D'un point de vue strictement esthétique, la réalisation est au poil, les plans sur les regards sont saisissants. Pour résumer, on a là typiquement une narration épique, avec son lot de surenchère qui sied au genre à merveille, Romain Gavras est un habitué du genre (Cf. Signatune).

30.4.08

Foals + Crystal Castles + Scarlett Johansson + Hole = Garçonnière

Quelques secondes auparavant, tout allait si vite. Jean-Baptiste, 19 ans, jeune adulte à boutons de barbe et à lunettes de graphiste, appareil photo en main, visite la superette et semble bien circonspect. En un click, le scroll se fige, les jpegs animées s'éteignent.

JB était tranquillement en train de télécharger le dernier remix de Mini-Housocute sur un mp3 blog de Los Angeles lorsqu'il suspend le transfert à la vue d' une request de notre part. Très vite grâce au chat de facebook une complicité s'installe entre lui et nous et il accepte que l'on se rencontre. Rendez-vous est pris dans sa garçonnière.

« Pierro est un ouf», nous explique Jean-Baptiste, dont la bande se compose de 4 garçons et deux filles. Sur son bureau, une canette de soda, un bol de riz et des coupures de presse relatant les manifestations lycéennes.
« Hélène ? c'est la copine de Pierre – Eva, une amie d'enfance ...L'autre soir en rentrant de soirée, on a trouvé un caddie sur le chemin, je vous passe les détails… » Une fin de nuit aux urgences et une gueule de bois le lendemain ? Impossible d'en savoir plus pour le moment, JB nous renvoie sans cesse à ses photos sur son myspace et sur son blog.

Aujourd'hui, les caddies sont derrière son écran, JB est donc invité à visiter la superette et c'est pour lui une première. Pour le convaincre nous lui indiquons que le dernier clip de Justice est en ligne. Seulement c'est une farce, à la manière de celles de Pierro-le-ouf sans doute. Que trouve-t-il en lieu et place des chouchous de la scène électro parisienne french touch ? Un clip des « ridicules » années 90 signé Hole, avec une chanteuse qui ressemble à s'y méprendre à Amandine de La Nouvelle Star. Cette vidéo poussiéreuse de l'âge d'une bouteille de vin de l'âge d'une vidéo poussiéreuse se déroule sur une estrade au milieu d'un bal de fin d'année à l'américaine: « C'est chan-mé les bals de fin d'année » reconnaît Jean-Baptiste du bout des lèvres.


Il poursuit sa navigation, tombe sur "Wow" de Kylie Minogue, il ajuste ses lunettes. De son point de vue "daftpunkocentriste" comme il dit, il y a quelques références qui « [le] font sourire » et elles ne lui ont pas échappées... "Bravo la vieille!" s'exclame-t-il.

Plus loin dans le même billet, il est question cette fois de Scarlett Johansson et de son clip raté si l'on en croit l'analyse de la superette, on peut lire à ce propos qu'enfin il est possible d'écouter du Tom Waits sans avoir à supporter la voix de Tom Waits et ça c'est plutôt cool. Jean-Baptiste s'en fout un peu de ces commentaires, mais il aime beaucoup Scarlett et rêverait de la « shooter » nous confie-t-il en réglant manuellement comme un orfèvre son bridge numérique.


Ensuite, entre deux envois de textos composés à la vitesse d'un virtuose du piano, il s'arrête un temps sur le clip de Crystal Castles ("Courtship Dating"), c'est un duo qu'il apprécie, louant leur attitude mystérieuse, il n'en reste pas moins « hyper déçu » que dans le clip on puisse distinguer leurs visages. JB les a vus en live à la Flèche d'or (ndlr:une salle de concert de la capitale) et cela avait une autre gueule que ce clip.


Enfin - et pour notre hôte c'est le pompon- il découvre le clip de Foals ("Red Socks Pugie"), « trop mal looké », voilà une groupe de rock qui cumule « tous les excès du genre à l'image de leur clip » nous détaille JB. Il confesse ne plus supporter ces groupes « autistes et pas hotest » et « hyper indigestes sur la longueur », il leur préfère sans conteste The Presets un groupe australien qui n'a rien à voir avec les Foals mais "dont on reparlera" assure-t-il, "je l'ai lu dans les inrocks".


Conclusion, le clip de « Stress » se fait attendre, la batterie de son i-phone est "down" et Jean-Baptiste a perdu son temps. Mais ça n'est pas grave, puisqu'en un click tout ira de nouveau si vite.

29.4.08

Mystery Jets - Two Doors Now

Avez-vous remarqué qu'on ne trouve plus aucune références aux années 80 nulle part ? Non ? C'est que vous êtes décidément peu observateur ou peu concerné, et que cette disparition vous touche approximativement autant que la possible non sélection de Robert Pirès à l'Euro.

C'est déplorable.

Cela dit, nous décidons de passer sous silence ce manque flagrant de conscience citoyenne dans la mesure où vous acceptez de rejoindre notre lobby pro
-années 80, les priorités de la Superette dépassant les clivages politiques, et ceci bien que tout le monde y soit social-démocrate. A cet effet, nous décidons de faire parvenir à tous nos lecteurs susceptibles de peser dans les débats législatifs un message codé dont les termes sont les suivants :


Les pétitionnaires voudront bien apposer nom et prénom dans le formulaire de commentaires prévu à cet effet. Merci à vous, vivat années80tus!

A part ça, Mystery Jets est un groupe attachant c’est une évidence. Ca se voit aux sourcils et aux épaules.

Animal Collective - Water Curses

Avez-vous remarqué qu'on ne trouve plus de kaléidoscope nulle part ? Non ? C'est que vous êtes décidément peu observateur ou peu concerné, et que cette disparition vous touche approximativement autant que la possible démission de Jacques Peyrat du conseil municipal de Nice.
C'est déplorable.
Cela dit, nous décidons de passer sous silence ce manque flagrant de conscience citoyenne dans la mesure où vous acceptez de rejoindre notre lobby pro-kaléidoscope, les priorités de la Superette dépassant les clivages politiques, et ceci bien que tout le monde y soit social-démocrate. A cet effet, nous décidons de faire parvenir à tous nos lecteurs susceptibles de peser dans les débats législatifs un message codé dont les termes sont les suivants :


Les pétitionnaires voudront bien apposer nom et prénom dans le formulaire de commentaires prévu à cet effet. Merci à vous, vivat kaleidoscopus!

28.4.08

Flairs - Better Than Prince

Et un post d'invité, un!...

Salut, je n'y connais rien mais j'ai bien remarqué que les clipeurs « Jonas et François » étaient des gens « à surveiller » - Justice, So Me, Kanye, Madonna, tout le tintouin, vous savez.

Je présente le clip de « Better than Prince » de Flairs, réalisé par « Jonas et François ». Cliquez au centre de l'image.


Que ce clip soit diffusé après celui de « 4 Minutes to Save the World » de Madonna, c'est comme découvrir Mickey la Souris après Pocahontas l'Indienne. Le point de départ d'un sacré imbroglio d'espace-temps. Mettons des loupes théoriques.

1. Pocahontas impose une limite à l'espace prétendument infini du Blanc tout en donnant une idée de l'infini véritable, celui du vent peinturluré. Madonna est dans le même schéma appliqué au temps : « Tick tock tick tock », dira-t-elle. Mais « Jonas et François » arrivent et le temps devient l'espace qui se mange tout seul comme dans l'Ecume des Jours.

2. C'est alors que Mickey la souris anthropomorphe intervient, flanqué de deux chiens. L'un d'eux, Dingo, est son ami, tandis que l'autre chien, Pluto, est son chien. Certes, le chien est le meilleur ami de l'homme mais on parle d'une souris. Disney crée un monde de possibilités bien plus ouf que les deux dimensions de la gentille squaw.

3. Eh bien pareil pour le clip de « Better than Prince ». « Jonas et François » font des clips apparemment OK pour les malentendants car les images illustrent les paroles. Dans le cas de Madonna, « il ne reste que quatre minutes » a suffi à bâtir un pitch et un procédé. Les paroles de Flairs étaient du pain béni pour les partisans de la facilité. Je fais ceci mieux que Prince. Je fais cela mieux que Prince. Je joue de la basse. Je suis un mec hyper-cool. Hop quatre images et c'était bouclé. Au lieu de cela, du dentifrice se répand d'une jambe de pantalon au n-ième moment où Flairs est censé mieux danser que Prince et soudain le sens prend son envol vers les contrées de Fantasia.

4. En creux, on voit la part de So Me dans les clips pour Justice et West, prolongée dans le catalogue DVNO : trips sur des visuels chanmés et des logos chanmax / exécution rigoureuse / pas là pour jouer au flipper de l'imaginaire.

Crame

17.4.08

Rim-K feat Sefyu - Parloir fantôme



Une nouvelle catégorie va surement se créer. Une sympatique révolution. Un tournant. Seul à l'emprunter. Je ne vais pas faire une recherche historique de la Superette, mais je tends à penser que le rap français n'a pas du être sur-représenté ici. Peut être un clip d'Omnikrom, TTC, Yelle. Certainement, certainement.

Mafia, G8, une rencontre au détour d'un parloir vide, d'haine à haute dose et d'eau fraîche, on parle toujours des mêmes choses d'façon. Princes de la cellule ville, la lettre, soldat avec matricule, porte-clefs à perpétuité, si si, leurs mamans sont des prostitués. Et je rêve de baiser l'infirmière. Ghostbusters et chasseurs comme Aelpéacha & MSJ.

Céline disait qu'une prison etait un endroit ô combien plus distingué qu'une foire. D'un côté, la souffrance, de l'autre la débauche. Un lieu propice. Ni barreaux, ni barrières, ni frontières.

16.4.08

Minitel Rose - Magic Powder VS Chemical Brothers - Let forever be

Quand on a peu de moyens, et qu'on veut réaliser un clip, il faut bien se résoudre à limiter les frais en général, et notamment les frais de figuration. Ainsi, multiplier l'image à l'infini, avec un exponentiel effets spéciaux, ça peut participer à remplir l'écran d'images.


Michel Gondry avait eu l'idée de feindre l'infini, avec moins d'effets spéciaux, plus de figurants, c'était sidérant.

Il a rempli ma tête d'images.


Mais bon, on ne va pas comparer hier et aujourd'hui, Chemical Brothers et Minitel Rose, Michel Gondry et Syrine Boulanouar & Pierre Edouard Joubert.

C'est seulement un clip qui m'a fait penser à un autre clip.

Bouroutchaga

15.4.08

Los Campesinos! - Death to Los Campesinos! VS Los Campesinos! - MyYear In Lists

C'est au sujet des listes-des tops-du temps qui passent, c'est à propos des groupes chorales de rock mixte qui jouent avec des instruments à vents.


ça va c'est bien.


En revanche en matière de clip, on assiste là clairement à un relâchement, l'année n'est pas terminée! On a pourtant tous les ingrédients pour réussir a minima un bon clip GRS, voire un clip gouter d'anniversaire ou fiançaille. Doit faire ses preuves en renouvelant le genre.

14.4.08

Free Blood - The Royal Family

Free Blood est un duo composé de John Pugh (ex-!!!) et Madeleine Davy (ex-???) (!). Côté actu, deux choses à leur actif:
-Ils viennent tout juste de sortir leur nouveau EP "Free Blood Pt 2";
-Ils sont sur la superette.

Dans leur top friends, ils ont placé MU en évidence, comme pour mieux se positionner au rayon "on est différent". Mais s'ils avaient opté pour un top friends faisant la part belle à des artistes comme... Air (au hasard) (qui fête les 10 ans de son premier album Moon Safari vendu à + de 2 millions d'exemplaires, nous vante la promo), ils se seraient davantage positionnés au rayon "on aime bien la musique française que les français n'aiment pas" (+M83 dans ce top hypothétique).


Le clip:
-Madeleine Davy longeant le mur d'une pièce papier peint évocateur (le palais royal) + 15 euros d'accessoires Bourbon + 20 euros d'accessoires en papier crépu + effets spéciaux gratos;
-John Pugh, tout seul et désespéré dans un paysage désertique, sans doute la campagne qui l'a vu grandir;
-bouquet final: ils dansent ensemble, Madeleine a changé de vêtement, ils sont très proches finalement. John pense présenter Madeleine à ses parents.