3.2.08

Shocking Pinks - Emily

Février s'annonce romantique. Février est un beau mois, celui de l'automne de l'hiver, l'automne à l'envers.


Shocking Pinks, néo-zélandais, labellisé DFA, se nomme aussi Nick Harte. Touche à tout, romantique, indie-cathédrale. La B.O de mon février du dimanche, peut-être.

J'aime assez ce clip. Passif. Il m'évoque une balade dominicale dans une galerie d'art contemporain, les mains dans le dos et la tête enfumée, mon regard se perd entre deux photos dans le sillage d'un jean slim. Si je suis à la maison c'est une galerie de photo flickr qui me raconte un épisode. Et si je suis à l'étranger je bois un café à Williamsburg. Quelque soit l'endroit, je me frotte les yeux, je ne suis pas réveillé et me force à veiller.

C'est le résultat de l'association de Ben Dickinson et de Ron Winter. Le premier nous fidellise avec des réalisations indées bien léchées, comme des synchros épurées. Le second est volontaire. On aime ça le volontariat à la superette. Entre animations (TV on The Radio - Wolf Like Me/ Spinto Band - Oh Mandy) et réalisations, ses productions sont étiquetées inventives, graphiques, exigeantes et typées.

5 commentaires:

Mathias. a dit…

C'est bien.

caissier a dit…

je suis content d'avoir pu placer de nouveau ce merveilleux clip de tv on the radio

After a dit…

C'ets vraiment la loose d'apprendre que la superette fermée est encore ouverte par facebook.

caissier a dit…

ah d'accord

Myshell a dit…

Tres New order/ Q Lazzarus.

Bien bien !