29.3.08

Dizzee Rascal - Where Da G's (Feat. Bun B)


Le rap méchant des Amériques et le clip, faut bien l'avouer, c'est rarement une réussite, par contre, en Angleterre, ça va mieux. Penchons nous rapidement sur l'exemple Dizzee Rascal. Une réalisation graphique couleur jaune chiasse avec Fix up, Look sharp pour ses débuts, un truc un peu mignon avec Dream parce qu'il faut bien penser aux filles parfois, et surfant sur le buzz de Besancenot très jalousé par Gordon Brown, Off to Work, une chronique sociale surement finement observée avec un chouette habit de facteur dedans.

Pour sa rencontre en toute simplicité avec une sommité du rap du Texas, est ce que le jeune Rascal allait convertir le vieux dur de Houston aux joies du clip enlevé ? Non. Le style de vie de clip de là bas, tu l'aimes ou tu le quittes. Ça serait quand même con de faire un aussi long voyage pour ça et se fourvoyer à convertir les gens aux us & coutumes européennes. Mais si on est observateur, il y a quand même 2 choses importantes à relever.

La première, on le savait déjà un peu, les rappeurs sont coquets. Regardez donc le Bun B arriver dans sa petite voiturette avec sa casquette et son petit sapin désodorisant au parfum à n'en pas douter sapin parfaitement accordé avec la couleur de sa carrosserie. Non, rien à dire, c'est quand même bien fait.

La deuxième, c'est un peu la rubrique necrologie avec l'absence de Pimp C du clip. Alors qu'il est présent sur l'album "Maths & English". Ce qui pourrait sembler être triste. Dans l'absolu, ouais mourir, c'est moche. Là, c'est bien, parce que je n'aimais pas son couplet sur le titre. Un grand mal pour un petit bien. Et puis les jeunes, prenez-en de la graine, ne buvez pas trop de sirop.

3 commentaires:

caissier a dit…

spik dans la superette c'est Wiltord au stade rennais et ce truc des filles je vais le traîner comme un boulet.

bon weekend la jeunesse

Spik a dit…

Toujours en être réduit à des considérations ethniques.

Quel malheur.

graffiti a dit…

un peu de rap bling bling shit & champagne & bitch ne peu que faire du bien à la superette