24.3.08

The Presets - This boys in love VS. Atmosphere - Shoulda Know

Depuis que Nadine Morano a été nommée secrétaire de l'Etat à la Famille, l'homosexualité et la Lorraine sont de retour dans la hype.

La Lorraine: cette belle région ravagée par l'alcool, le chômage et mes conneries de jeunesse, d'où est originaire Nadine Morano. L'homosexualité: cette belle sexualité que défend la nouvelle secrétaire d'Etat, favorable au mariage homosexuel et à l'adoption par des couples gays et lesbiens.

Toujours dans le sens du vent, la Superette vous propose aujourd'hui non pas deux clips lorrains (ce serait impossible, Charlélie Couture est mort, je crois), mais deux clips homosexuels.

On commence par le plus réussi des deux, This boys in love des Australiens The Presets.



Ce clip réhabilite le combat mythologique nu dans l'eau de pluie. Ce qui nous rappelle un vieux clip de The Knife, où se mêlaient aussi l'amour et la violence. D'ailleurs, chers lecteurs, dites moi ce que vous pensez de la vie, de l'adolescence, dites moi ce que vous pensez, j'aime aussi l'amour et la violence. Lâchez vos comms.

Quand vous aurez fini de lâcher vos comms, vous pourrez regarder le clip lesbien du jour, Shoulda Know des rappeurs d'Atmosphere.


Le clip est aussi oppressant que la chanson. Une règle qu'on apprend en première année de cours de clip. Pas de scène de sexe, que de la suggestion, de la frustration. Une leçon apprise lors du séminaire «Mes clips passent sur MTV».

9 commentaires:

Elise a dit…

Tes tags pervers nous manquaient.

Pierre a dit…

Rappelons cette phrase magique du décret (dont on a jamais su si il avait été consolidé) qui fonde la Superette:
"Une chanson des Presets, c'est comme un remix raté d'un bon morceau des Presets."
Oui madame.

caissier a dit…

oui c'est vrai, j'avais oublié ce projet de décret

Thbd a dit…

Content également que la lorraine soient dans la hype à nouveau. Ce n'était plus le cas depuis la mort de C. Jérome.

Je rêve d'un clip lesbien entre Nadine (qui fait l'homme naturellement) et Roselyne (et sa douceur angevine) dans la boue sur la butte du Mousson. Comme d'habitude, ça se passe au milieu, histoire de ne vexer ni messins, ni nancéens.

En noir et blanc sur fond de Bon Iver.

Anonyme a dit…

Bonjour vous m'avez l'air plutôt experts en clip et j'ai une question cruciale: 4 minutes de Madonna et J. Timberlake et Timbaland, il y a un clip de cette chanson? Sinon ça sort quand?

Crame a dit…

Oui, je me suis rappelé aussi du décret sur les remixes ratés des Presets. Je ne comprends pas le choix du créneau Depeche Mode / Fischerspooner, ça fait vraiment vendre des disques ?

Sinon, pour le clip lesbien, je crois qu'en général, un clip qui montre des lesbiennes qui se battent et qui finissent par s'emmerder au pieu sur une bande son de rap de mec ne sont pas des clips lesbiens mais des clips hétéros masculins. C'est comme de dire que le clip de The Age of Understatement est un clip russe.

Mathias. a dit…

Attention,vous avez touché un fan d'atmosphere LoLyLOL KiKOOOOOOOO.Il a toujours la crête?

Bref.je vois bien chamillionaire pété nadine morano dans un cabinet secret du ministère.

Nadine à t'elle une quiche lorraine entre les jambes ou est ce juste un de mes fantasmes adolescent qui resurgi?

Jules a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Jules a dit…

Méfiez-vous de Morano…
J’ai eu Nadine comme prof de communication « externe » dans ma jeunesse…
Et je peux vous assurer qu’elle n’avait rien d’une mère Térésa concernée par les handicapés, les gays, les lesbiennes ou n’importe quelle autre minorité… sauf si cette minorité a un max de thunes et une villa sur les bords de la Madine…
Pour gagner son premier siège électoral, elle faisait le tour des mouroirs de la région. « Ca va monsieur Fernand, on vous traite bien ici hein ! Et pour qui on va voter la semaine prochaine, monsieur Fernand ? Naaaaaa, Naaaaa, diiiiiii, diiiiii, Nadine Mo-ra-no ! Rappelez vous hein, Nadine Morano ! »
C’était un peu facile vu que ses interlocuteurs avaient autant de salive que les restes d’une momie et le débit d’un baxter de morphine…
La vidéo de cette tournée de campagne a même été retirée du net…
Ze Nadine Conspiracy
La gouaille de la connasse a juste fait une pose quand Président Sarkozy l’a désavouée et mise au banc de ses harpies pour cause d’ouvrage de gueule à tire-larigot.
Bref, Nadine c’est un poème vivant vantant la face cachée de la Lorraine, celle qu’on cache aux copains de la ville, celle qui rôde entre Houdemont et Bitche, celle qui fait de Le Pen le roi du monde, celle à laquelle on a échappé mais on pense quand même aux copains et aux parents, parce que, quand même c’est moche…
Bref, Nadine c’est tout ce que la Lorraine peut être parfois, en dessous des champs de colza, des patates rôties et de Miss Mirabelle.
Gardez-là à Paris, moi je préfère les Schnecks…