14.4.08

Big Mike - Playa Playa


Big Mike, pour la jeunesse subissant de plein fouet la propagande des Amériques, c'est juste un gros blanc qui fait chier en gueulant sur des morceaux que parfois on aimerait écouter sans son imposante présence. C'est aussi cette nouvelle race de disc-jockey qui ne mixe même pas ces cassettes qui sont en fait des disques lasers. New Orleans, pour la jeunesse, c'est la ville de Lil Wayne, même plus de Cash Money ni de No Limit, non, et pour tous les autres, c'est la ville de Katrina.

Ce Big Mike part donc avec tellement de handicaps pour les jeunes des années 00 qu'il serait presque fastidieux pour moi de parler de son parcours, de sa ville de naissance (que j'ai évoquée plus haut), de son premier groupe avec Mr-32, de sa participation et de sa rapide éviction des Geto Boys et de sa courte chevauchée solo. Mais j'ai quand même envie de citer Notorious B.I.G, un autre gros : "I'm not from Houston, but I Rap-a-Lot". Rap-a-Lot, son label.

L'image du pimp dans les vidéos de rap de maintenant, pfffffffff. De la grosse merde. Aussi peu raffiné que les filles qui s'y trémoussent. Comme dans "P.I.M.P" de 50 Cent, par exemple. Le remix avec Snoop, celui qui n'est pas censuré, où on voit des loches gonflées comme l'intérieur des narines de Tex des Z'amours. Là, c'est bien différent. On ne voit pas un string qui dépasse, pas un vêtement fluo, pas d'asiatiques ni de blanchettes pour plaire à tout ce monde de merde qui prône la mixité. C'etait en 1994. C'etait bien. C'etait mieux.

15 commentaires:

Anonyme a dit…

On comprend rien du tout a ses articles. C'est pas avec ça que vous allez de nouveau avoir une chronique dans Télérama.

Spik a dit…

Ah oui, ambiance MJC, je vois le genre. Bande de cons.

Spik a dit…

Je tiens à rattraper mon dérapage, par asiatique, j'entendais bien entendu niakoué.

Je m'excuse pour les personnes que j'ai choqué.

andrew ryan a dit…

Je pense que vous avez fait une grave erreur en recrutant Spik.

Debmaster a dit…

c'est qui la meuf en banniere ?
donne moi son msn

Debmaster a dit…

petite salope
ca m'excite les meufs en caddie

Spik a dit…

Mais va désaouler ailleurs toi.

Tu es toujours en colère, je vois.

Anonyme a dit…

oui bonjour je suis le vrai debmaster, spik c'est fini les conneries.

excuse moi d'etre tombé sous le charme de la bannière. Je suis fatigué, j'ai le spleen de la nuit tu vois, je vois la bannière avec la fille là, je me dis : "oh" et je suis dans le reve tu vois.

tu fais du mal a l'amour spik

excuse toi personnellement a mon msn

qui est : debmaster@hotmail.com

Spik a dit…

Tu fais du mal a ton foie toi.

Arrête.

Deb.

Je t'en prie.

Anonyme a dit…

je suis en robe de chambre


avec du coca, tranquille, pepere


qu'est ce que tu veux que qu'est ce que je bois quoi

ca va parfait

Anonyme a dit…

en 1994 j'étais en 6eme j'avais perm et musique

des rappers en descente de coke a dit…

En 1995 on pouvait se faire abattre en sortant d'un cinéma à Odeon.

Mathias. a dit…

La superette parle de clip?

Dans mon captcha il y avais bmp,c'est drôle non?

lashoz a dit…

Spick tes articles défoncent.... ou est-ce que je peux trouver ce morceau?

Continue c'est du bon, il faut éduquer tous ces jeunes fous...

lashoz a dit…

C'est bon j'ai ma réponse Big mike album "something serious"

putain il est trop frais ce son...