3.4.08

Hadouken! - Declaration of War

Pourquoi n'inviterions-nous les fidèles qu'une seule fois ? Pour Jean-Benoit, c'est l'heure à nouveau.

Le clip est sans conteste le meilleur indice de la tendance, beaucoup l’ignorent mais la Superette est peut-être la première base de donnés des séries modes de Jalouse. Certains artistes prennent d’ailleurs ce rôle très à cœur et s’efforcent de rester toujours à la pointe. Les membres d’Hadouken! sont à cet égard un peu fayots. S’ils frétillaient l'année dernière dans des visuels fluo, la crise des subprimes et la baisse du pouvoir d’achat semblent avoir calmé leurs ardeurs. Avec ce nouveau clip, ils ont même décidé d’expier leurs pires fautes de goût.



Après visionnage, on se dit qu’effectivement ils doivent en avoir gros sur la patatate… Projetés dans un univers que l’on qualifiera de «futuro-masochiste», les jeunes britanniques tentent bien maladroitement d’échapper à une faction de SM. Les forces de l’ordre, moulées dans des combinaisons en cuir très tendances pour l’hiver 08/09, restent manifestement insensibles aux harmonies un peu mièvres qui accompagnent la vidéo.

Vigueur juvénile ou insuffisances scénaristiques, reste que les coups de matraques ne parviennent à mater ces jeunes gens dont les activités séditieuses demeurent inexplicables. Le final, dont on sent qu’il DOIT être magistral, ne nous éclaire pas plus, malgré un impressionnant dispositif que nous ne dévoilerons pas pour ne pas gâcher votre plaisir, forcément intense.

Au final, on est un peu perplexe et on cherche une justification à tous ces efforts, un peu vains…

2 commentaires:

Crame a dit…

Ce clip est la démonstration que dans les films qui font peur, c'est la musique qui fait tout le boulot. Ou alors c'est ultra mal filmé.
Elise dédierait un post à toutes les émotions violentes qu'on a en regardant Orange Mécanique, Alien ou les Goonies. Là, rien, rien, rien.

Et la chanson est trop mauvaise, elle n'a ni queue ni tête et on dirait du rock américain mtv de base mais fait avec des pauv'synthés. La jeunesse ne mérite pas ça.

Au moins, en fluo, ils étaient moins fades.

caissier a dit…

je suis d'accord, tout pourri ce morceau,