1.7.08

Ratatat - Mirando

"Parti à la recherche d'une équipe de conseillers militaires américains dans la forêt équatorienne, un commando de mercenaires dirigé par Dutch Schaefer est attaqué par un ennemi invisible et indestructible." L'histoire du monde et du cycle des saisons est résumée dans ce pitch de Predator, film de guerre équatorial avec Arnold Schwarzenegger.

Les mecs de Ratatat se faisaient un peu chier entre deux pizzas lors d'une session d'enregistrement. Soudain, ils se matent le DVD de Predator. C'est alors qu'ils ont l'idée de remixer les images, de plaquer la vidéo sur une de leurs chansons et de balancer le tout sur YouTube.

Il y a quatre ans, ce genre d'entreprise désespérée aurait fini au fin fond d'un bac de VHS chez M6. Heureusement, il y a les blogs, heureusement, il y a la Superette pour soutenir le User generated content (UGC). Alors admirons ce travail d'amateur (qui a oublié de cliquer sur la rubrique «Aide» de Final Cut).



A noter pour les fans de statistiques qu'il y a 64 mecs qui meurent dans le film Predator, et que le clip de Ratatat n'insère que 41 mises à mort. Je ne sais pas si le mec qui a fait ce décompte se fout de notre gueule ou pas.

Cela étant dit, constatons que Ratatat joue toujours la même musique depuis 4 ou 5 ans, et que comme des cons, on trouve toujours ça aussi cool et frais.

5 commentaires:

Qui©he a dit…

haha

Coline a dit…

c'est trop cool

nico a dit…

Je dirais même trop sweet et trop fresh Ratatat...

Sans transition, à mon tour de quérir des morceaux de musique!
Si vous avez le temps de contribuer à ma 'Play it loose', ce serait chouette.
C'est là:
http://parallele48.canalblog.com/archives/2008/07/01/9779606.html#comments

Merci!
nico

dragibus a dit…

et puis ça a un petit côté raccord avec l'actualité de la libération de Betancourt
la foret, les militaires, le monstre invisible métaphore du communisme

Clara a dit…

faut ecouter les remixes de ratatat: c'est cool, frais et different...