31.1.08

The Micronauts - Reaction

Avant hier l'actualité c'était le rapport Attali, mais il est vite passé à la trappe, faute de seins.
Le même sort a été réservé à Jérôme Kerviel. En effet l'affaire est rocambolesque, seulement il faut bien avouer que tout cela manque cruellement de seins.

Aujourd'hui l'actualité c'est le clip "Reaction" de The Micronauts, il va occuper pour un bon moment le devant de la scène.



Rappelez-vous.

29.1.08

Maria Daniela y su sonido lasser - Chicle de menta


Bonjour, je m'appelle Balthazar. Je suis un mage.

Oui, un mage.

La place du mage à l'ère du post-industrialisme, à une époque où triomphent le plastique et les hologrammes, pose problème. Autrefois, vous en conviendrez, les mages pouvaient se contenter d'être d'excellents astrologues. Ils rêvassaient péniblement la tête dans les étoiles, saluaient la naissance du christ avec 10 jours de retard et personne ne venaient leur casser le cul. On les respectait autant qu'on les craignait, et le mot "mage" faisait souvent écho au mot "gratin". Mais aujourd'hui le mage est tenu (tenu!!) de ne pas se limiter à un seul champ d'action. En effet l'astrologie ne nourrit plus son homme, et moult mages en sont réduits à se spécialiser dans de nouveaux domaines, plus porteurs, pour séduire de nouveaux publics, plus gâtés (du fait de l'absence des parents). Le mage d'hier savait lire les astres, le mage d'aujourd'hui doit savoir lire les astres ET mijoter de bons petits plats en sauce (c'est un exemple, il pourrait tout aussi bien savoir gaver des oies).
Pour ma part, en UED j'ai pris géographie. Je ne suis donc pas qu'un astrologue, je suis aussi un géographe de talent. Et c'est à ce titre que la superette m'a contacté.

Un caissier avec des binocles et de gros boutons blancs sur les tempes est venu hier matin à mon cabinet me demander si on pouvait parler de "relief de cuesta" au sujet des paysages rencontrés dans ce clip de Maria Daniela y su sonido lasser. J'ai regardé. "Ce clip est zéro" je lui ai dit. "Du temps où je bossais en Galilée, jamais personne ne serait venu me casser le cul avec des conneries pareilles, tu en as conscience petit con?". Il était un peu gêné. "Et pour le relief de cuesta?" il a demandé. "J'ai pas assez d'éléments. Où tu vois des paysages dans ce foutu clip bordel? C'est juste des images de synthèse tu m'entends? De synthèse! Redescends sur terre bon dieu!".

Je ne veux pas le blâmer, c'est sans doute un bon petit gars, j'imagine qu'il a le Q.I. d'une mangouste a cause de l'absence des parents. Mais bon, qu'on vienne me chercher pour des trucs comme ça, moi, Balthazar, le Balthazar, merde c'est tuant quoi.

En tous les cas je découvre la superette, c'est sympa, j'aime bien les néons.

Sinon mon cabinet est ouvert du mardi au samedi.

28.1.08

CRS - Us Placers (Kanye West Pharrell Lupe Fiasco Thom Yorke)

L'intérêt principal des J.O de Barcelona'92, hormis les exploits de Carl Lewis, ce fut de voir évoluer au sein de la même équipe "Sir" Charles Barkley, Larry "Legend" Bird, Clyde "The Glyde" Drexler, Patrick "The Beast" Ewing, Earvin "Magic" Johnson, Michael "Air" Jordan, Christian Laettner, Karl "The Mailman" Malone, Chris Mullin, Scottie "Da Pip" Pippen, David "The Admiral" Robinson et John Stockton.

Extrait de la mixtape Can't Tell Me Nothing de Kanye West.


Mais j'ai préféré Albervilles.

26.1.08

MGMT - Time To Pretend

On me ment depuis la naissance en me gavant de salades. Voici une compilation d'exemples édifiant:

Au basket j'étais nul et l'entraineur compatissait "ça va venir René, ça va venir". C'est jamais venu. Tromperie.

A la catéchèse on m'a bien pris pour un nigaud, Antoinette l'animatrice ne se lassait pas de répèter qu'il fallait aimer son prochain quel qu'il soit. Hélène était ma promise, mais elle me fit comprendre que je ne serais jamais son prochain. Mystification.

Un paquet de livres m'a plaisanté. J'y avais lu par exemple comment tomber malade en une nuit pour sècher le contrôle de math: dormir avec des pelures d'orange entre les doigts de pieds. Foutaise.

Les manuels m'ont tourné en bourrique. En géographie, pour illustrer le chapitre sur la Scandinavie, Lovisa une blonde à pommettes roses me faisait les yeux doux et bleus, sur papier glacé. Je gardais son image dans un coin de ma mémoire en faisant le serment que je la rejoindrais elle ou ses soeurs ou ses cousines ou ses copines, un jour. Aujourd'hui tous les midi je passe devant l'ambassade de Suède pour aller déjeuner. Je croise donc des Suédoises mais je n'ai absolument jamais rien vu de comparable avec ma Lovisa du manuel de Géo. IMPOSTURE.


Mais avec ce clip de MGMT, je tiens enfin ma revanche sur Antoinette, Hélène, les livres, mon entraîneur et les Suédoises. Ce clip c'est l'antonyme du mot mensonge. Ce clip c'est une collusion entre internet, les éléments, la faune et la flore, tous mes fantasmes et la tectonique des plaques. En 2008 je vais surveiller de très près le réalisateur Ray Tintori.

Marie-Flore - Empty Walls (+ ITW réalisateur)

En 2008 la superette a pris la résolution d'entretenir de meilleurs rapports avec les grossistes et les petits artisans. Aujourd'hui, nous vous présentons Gautier, réalisateur du premier clip de Marie-Flore. Nous lui avons posé quelques questions auxquelles il a eu la gentillesse de répondre. Dans le jargon on appelle ça une interview.

Tu évolues d'habitude comme assistant réalisateur, cette fois tu as franchis le pas. Raconte-nous comment cela s'est passé?
J'ai connu Marie Flore sur Myspace, j'adorais un de ses morceaux (Unusual spoon). Je lui ai alors proposé de faire un clip mais c'était un peu prématuré pour elle. Quelques mois plus tard, après avoir écouté "empty walls", je l'ai relancée et la période coïncidant avec la production de son Vinyl, on est tombé d'accord.
N'ayant pas de maison de disques, je lui ai proposé un scénario réalisable avec le budget estimatif de 0 euros... et elle m'a fait confiance! Un pote nous a prêté son appart', Virginie (Pichot) ma fidèle Chef Op ainsi qu'une amie maquilleuse nous ont suivis.
Ensuite, j'ai monté le clip moi-même et Marie Flore a validé quasiment dès le 1er montage.

Tu as intégré une TV dans ton clip c'est un grand classique, tout un symbole, cependant puisqu'on regarde davantage de clips sur un ordinateur, ne crois tu pas que ce dernier à plus sa place que cette TV devenue obsolète?
Je tenais à cet effet avec la TV, c'est un truc que je voulais faire depuis longtemps. Sinon, plus généralement, j'aime pas trop le hi-tech à l'image, il y a un côté trop inscrit dans une époque, trop daté, ça peut mal vieillir... une télé par contre, c'est plus ou moins atemporel. Pour la petite télé, elle se trouvait sur le décor et Marie Flore et Virginie ne m'ont pas laissé le choix: "oh, elle est trop mignonne..." Pas de grande symbolique dans tout ça!


La superette manque t elle de clips tristes?
Le monde manque de clips tristes! Personnellement, j’aime que les images évoquent une certaine nostalgie.

Ma petite soeur voudrait devenir réalisatrice de clip. Elle est en seconde, et hésite entre la filière scientifique et la filière économique et sociale. Que lui conseiller? Je voudrais le meilleur pour elle.
Je pense que la meilleure solution pour commencer, c'est d'être très bon pote avec un artiste ou un groupe et s'il est connu et que le morceau est bon, c’est encore mieux…
en tous cas, être assistant réalisateur n’est pas forcément la meilleure voie…

Quels sont tes clips favoris ces derniers temps et en général?
Spontanément, je pense au clip de Mike Mills pour Air « All I need », j’ai réalisé qu’un clip pouvait dévier de sa fonction initiale et être un petit objet cinématographique à part entière. Bien sûr, il y en a eu d’autres avant, mais celui-ci – et cela est lié aussi à la musique - m’a vraiment marqué.
Un de mes clips préférés ces dernières années, c'est "Black & white town" de The Doves, réalisé par Lynne Ramsay, qui vient du long-métrage.
L’année dernière, comme beaucoup de monde, j’ai bloqué sur « What a girl to do » de Bat for lashes (réal : Dougal Wilson), un des meilleurs clips de ces dernieres années.
Sinon, j’aime beaucoup le travail de Kinga Burza (mention speciale pour « Homecoming » The teenagers) qui justement a souvent cette petite touche de nostalgie qui me parle.
Globalement, je préfère de vraies images, une dimension photographique, je suis pas très sensible à l’animation et au graphisme mais je sais apprécier les trouvailles et les prouesses techniques comme par exemple le clip d’Andreas Nilsson pour Jenny Wilson « Let my shoes lead me forward » ou encore Patrick Daughters pour Feist et Liars…

Hercules and Love Affair - Blind

Hier la superette a reçu un courrier de la proprio:

"Voudriez vous être assez gentils, si vous avez des projets de changement, de m'en faire part assez rapidemment. Je ne garde cet entrepôt en tant que propriétaire que parce que j'aimais votre bonheur. Ensuite je vendrai."

Notre bonheur n'a rien à voir la dedans. La vieille est cynique. Elle se dit sans doute que si elle vend aujourd'hui elle en tirera un bien meilleur prix que dans plusieurs mois ou années. Un calcul assez juste.

En effet je pense que la vieille est flippée en raison de la crise financière qui risque d'avoir un impact sur le cours de l'immobilier (qui devrait conséquemment voir sa courbe baisser (crise du crédit= banque moins disposée à prêter argent=moins d'acheteurs=demande moins déséquilibrée face à l'offre=baisse des prix)). En de telles circonstances, il faut faire preuve de "sang froid" (sic). Si tout le monde se comporte ainsi, la baisse des prix va s'amplifier.


Conclusion on va devoir se trouver un nouvel entrepôt. Ah la vieille peau. Moi je trouve ça moche comme les derniers clips de Thurston Moore et Underworld. Soit tout le contraire d'un clip de Saam Faramand, qui réalise un clip pour Hercules and Love Affair qui n'a rien en commun avec le cynisme de la vieille. Peut-être un petit quelque chose du cynisme d'Antisthène? Allez savoir.

Cut Copy - Lights & Music

Hier au travail un homme et une femme tout de vert vêtu ont fait irruption dans mon bureau. Alors j'ai cru qu'il s'agissait d'espions en guerre économique, parce que la loge ne m'avait pas prévenu de leur arrivée. La suite m'a conforté dans mes soupçons quand il se sont présentés comme suit: "Bonjour nous venons pour le recensement des plantes vertes dans les bureaux".


Je les ai laissés faire leur travail, j'ai bien pris le soin de ne pas vérouiller mon poste de travail, pour leur faciliter la tâche. Et j'ai profité de cette occasion pour descendre me griller une clope. J'ai pensé à la superette, j'ai réfléchi aux clips que je pouvais poster. j'hésitais entre deux: celui de Crystal Castles ou celui de Cut Copy. Le premier étant tellement nul, je n'ai plus hésité bien longtemps.

Toutefois Krozm, réalisateur attitré des clips "Modular" nous a habitué à mieux. En règle générale, il y a plusieurs niveaux de lecture dans ses vidéos. Ici non. Néanmoins le titre est indicatif: "Lights & Music". Finalement j'hésite encore.

Feist - I Feel It All

Bonjour je m'appelle René, je suis maintenant un caissier de la superette, j'en suis très fier.

Au crépuscule de sa vie, alors qu'il se confiait parcimonieusement à un journaliste passionné, François Mitterrand avait prononcé cette phrase à propos des "friends":

"Après 30 ans, on se fait plus beaucoup de vrais amis".


A priori il ne parlait pas des friend requests. A moins qu'il eût des infos confidentielles sur l'avènement inéluctable des sites communautaires. Si tel fût le cas, il était loin de s'imaginer que les friend requests sonneraient un jour le glas de la limite des 30 ans (on peut en recevoir à n'importe quel âge) et que dans le même temps nous aurions notre lot de faux amis sur facebook bien avant 30 ans.

Feist c'est de la musique de trentenaire. Mais on a le droit d'aimer même si on est sous la barre des 30. "I Feel It All" est mon titre favori du dernier album. Pour ce clip, on retrouve une nouvelle fois à la baguette, le très inspiré Patrick Daughters, qui avait déjà admirablement bien réalisé "1,2,3,4" et "My Moon My Man". Il s'agit cette fois d'une formidable démonstration de pyrotechnie.

21.1.08

Robots in Disguise - We're in the Music Biz

Ce clip est dédié au faux éléphant du Jardin des Plantes. Et à tous ceux qui sont parvenus à me faire croire vers 5h du matin qu'il était vrai.


Parfois je regarde autour de moi et je vois bien que le temps passe. Rien qu'à la Superette, on dénombre un propriétaire foncier amateur de cigares, un cadre-journaliste, et quelques partisans de la gauche caviar qui se reconnaîtront. On chuchote même que certains ne vont plus aux soirées Fluokids, autant dire que la trentaine guette.

En vertu de quoi, la Superette se dote dès aujourd'hui d'une équipe de spécialistes du vieillissement prématuré et de la calvitie tapie dans l'ombre. Pour contrer cette malédiction endémique, le clip peut se révéler un précieux atout. Celui-ci par exemple possède des vertus anti-oxydantes reconnues au titre des éléments suivants :
- des Anglaises. Comme vous ne l'ignorez pas, les Anglaises ont toujours 15 ans et une addiction au maquillage des plus juvéniles. Crédibilité jeune : 4/5
- du noir. Or le noir, c'est le nouveau fluo. Sans commentaire. Crédibilité jeune : 5/5
- un réalisateur geek qui nous explique que le clip est dérivé d'un jeu vidéo japonais des 90ies. Nerd+référence vintage, c'est imparable. Crédibilité jeune : 7/5.

Précision pour un visionnage sécurisé : le morceau est quasi-inaudible, à moins que vous ne soyez membre du fan-club de Lost Penguin.

20.1.08

Les Savy Fav - What Would Wolves Do

Au nez et à la barbe de la crise financière internationale, vous avez décidé de libérer la croissance hier en faisant les soldes. Je salue cette excellente initiative complètement insouciante et nihiliste.

Moi-même je réfléchis en ce moment à des solutions pratiques, à mettre en oeuvre de suite et tambours battants pour libérer la croissance des bons clips. Parce que j'en vois des mauvais clips, et tous les jours. Certains terminent dans les rayons de la superette? Que voulez-vous on ne peut pas tout contrôler, on est déjà bien occupé par les centaines d'obligations administratives qui nous écrasent au quotidien, en conséquence le produit devient le "plus produit".

Après tout, le dimanche c'est famille, je serais surement plus heureux avec mon neveu au jardin des Tuileries, je lirais un policier pendant que le petit mettrait sa pirogue à flot au milieu des canards, rêvassant.
Alors que la crise internationale financière nous menace.

Ok revenons à nos soldes, LIBRE SERVICE:


Il était une fois dans l'espace un loup et un ours qui atterrissent sur une planète inconnue. Ils décident donc de l'explorer, et découvrent très vite que celle-ci est habitée par des créatures extraordinaires, le genre de créature qui ne laisse pas indifférent (en plus elles cueillent des fruits, on dirait le sud, ou bien l'Olympe).

Nos deux héros décident de tenter une timide approche amicale. Les créatures sont hyper réceptives, et louent cette bravoure de l'ours et du loup qui ont fait le premier pas finalement. Puisqu'ils ont l'air sympas, elles décident de les inviter dans leur grotte pour les présenter à leurs collocataires. La soirée ne peut que se dérouler sous les meilleurs auspices: de la musique, pleins de créatures féminines assez intéressantes, et des coktails relativement fous.

Très vite, tout le monde s'ennivre et a très chaud. Les gens sont maintenant tous en slip american apparel, ça va faire de superbes photos. Ensuite ça dégénère.

Ce clip animé, Les Savy Fav le doivent à Ryan Quincy, échappé de South Park.

18.1.08

Lightspeed Champion - Tell me what it's worth

Cette vidéo est dédiée aux chameaux de Gustave.


Londres est une ville formidable. Les vieilles personnes y tombent comme des mouches dans un métro sans aération et les anglais ont un sens de l'humour à couper au couteau dès qu'il s'agit d'aménagements pour handicapées, toujours dans le métro, cocasse coïncidence. Ils ont aussi pour eux de posséder un terroir propice à l'épanouissement de réalisateurs hors-pair. En l'occurrence, Saam Farahmand. Vous en avez entendu parler, et pour cause. Cet homme est dans la ligne de mire des caméras de surveillance de la Superette depuis quelques temps déjà.

Un peu comme Lightspeed Champion alias "Dev de Test Icicles". Bien que l'individu se soit signalé depuis plus d'un an dans toutes les soirées possibles et imaginables et dans maints projets musicaux, son EP vient à peine de sortir, tout comme son dernier clip. Clip réalisé par Saam donc, et qui a pour protagonistes quelques rues de Londres, un troupeau de jeunes gens chamarrés et fringants comme vous n'en aviez plus vus depuis Blow Up, et à l'évidence quelques bonnes idées dont la subversion des panneaux publicitaires de Piccadilly à la façon d'un écran de stade. Il est d'ailleurs beaucoup question de panneaux ici, distillant messages ad hoc et petits clins d'oeil au gré du vagabondage de Dev. C'est très joli, et Caissier dirait aussi que c'est du bon travail, bien fignolé, bref une livraison comme on aimerait en avoir plus souvent.

13.1.08

Metronomy - Radio Ladio vs Nelson - Seasons vs Shane Shu - The Way She Talks To Me

Je ne sais pas ce que réserve cette année 2008 à l'Autriche. A Vienne, on ne rêve que d'une chose: rééditer le miracle de Cordoba 30 ans après la victoire historique sur le grand frère du nord-ouest. Adam Brutedepôm avait dit un jour à ses disciples "si tu as soif de mordre, mors la vie comme une pomme"; c'est de ce précepte que devront s'inspirer les joueurs de Josef Hickersberger s'ils veulent l'emporter.


Un précepte qu'a repris à son compte, le trio londonnien de Metronomy. N'écoutant que leur coeur de robot, ils n'ont que faire des voix qui s'élèvent dans la boîte à lettre de la superette pour réclamer des clips tristes. Jonathan Millet de So Many Pictures me confiait récemment dans une missive collector que la superette en manquait cruellement:
"un clip est supposé apposer picturalement la mélancolie latente de certaines mélodies...D'imaginiser une tristesse prégante se dégageant de tel morceau...A mort le clip "lol", vive le clip "damned"...".
Pour apposer picturalement ses propos latents, il m'envoyait la vidéo ci-dessous, Nelson - Seasons:


Jonathan Millet réalisait là un hold-up à l'Autrichienne, un vrai miracle de Cordoba: un clip de post rock venait de s'inviter dans les rayons de la superette, au nez et à la barbe multicolores de Metronomy. Je n'étais pas au bout de mes surprises. C'est l'essence même du Hold up, l'effet de surprise. Mais dans ce cas, il faut un renard des surfaces. Point de Rudy Voller dans les rayons, mais un Yoann Lemoine. Définitivement ça sonne super "relève du renard des surfaces" Yoann Lemoine. Il avait déjà bien planté au stade Catherine Ferroyer Blanchard, il récidivait là en plein dimanche après midi avec une grosse patate sous la barre contre Shane Shu. Fêtant son but, complètement hilare, il enlevait son maillot et dédicassait son oeuvre à Wanda productions.


En bon arbitre légaliste et à cheval sur les règles j'étais obligé de lui mettre un carton jaune. Oui parce que je n'aime pas vraiment le morceau. Cela dit je connais d'autres arbitres qui auraient été encore plus sévères que moi.

12.1.08

Xiu Xiu - I do what want, when I want

A la Superette, on aime bien les grands débats idéologiques. Ceux qui divisent violemment, ceux qui te font larguer ta meuf ou jeter ton MacBook par la fenêtre. PAR PRINCIPE.

Aujourd'hui, le petit monde du clip cheap est violemment divisé entre les partisans du dernier clip des Naive New Beaters (voir post de Caissier) et les partisans du dernier clip de Xiu Xiu (voir clip ci-dessous). C'est une rupture esthétique à l'échelle du siècle.



Ecoutons les arguments des deux bords.

D'un côté, les fans du clip des Naive New Beaters défendent une esthétique du cheap dite Guerrisol, du nom de cette friperie glaucque de Barbès. Pour eux, un mec qui semble voler comme Superman, c'est nécessairement cool et lol. Pour ces fanatiques du Guerrisol, tout vêtement ou effet spécial pouvant coûter plus de 10 euros est évidemment proscrit. Je n'arrive pas à trouver de mot pour décrire cette nouvelle tendance. Attendons le Larousse 2009 et l'apparition du mot "technobeauf" pour y voir plus clair.

De l'autre côté, les fans du clip de Xiu Xiu défendent une esthétique du cheap dite Palais de Tokyo, du nom de ce musée d'art contemporain de Paris. Pour eux, des images de jeunes jouant à Jackass filmées à la caméra amateur, c'est nécessairement cool et arty. Pour ces fanatiques du Palais de Tokyo, le second degré est évidemment proscrit, seul compte l'élévation vers un mode de pensée supérieur où les jpeg de fruits cohabitent avec des scènes de violence urbaine.

Personnellement, vous l'aurez compris, je me classe plutôt dans la catégorie des fans du clip de Xiu Xiu. Comme dirait Caissier à propos des Naive New Beaters : bravo, vous avez signé le meilleur clip qu'il m'ait été donné de voir depuis 2007.

Alphabeat - Fascination

Ah mes chéries quelle folle ambiance.


Le clip de "Pieces of the People We Love" de The Rapture reste pour moi un excellent souvenir. D'abord il est beau, ensuite il a ouvert un débat aujourd'hui complètement caduque sur les leggings. Je pense que je m'interrogeais aussi sur l'association gilet/homme (j'y reviens, moi-même à l'occasion je ne suis pas contre un petit gilet).

Donc j'avais bien aimé ce clip de The Rapture, il était d'ailleurs dans mon top 50 des clips de 2007. Le morceau était des plus agréables, et en développant mon bon vieux sens critique j'avais pu observer à quel point j'aime voir des filles danser. C'est ma passion je crois. A ce sujet, autorisez-moi un inhabituel aparté, n'avez-vous pas remarqué ces changements d'odeurs sur la piste de danse depuis l'interdiction de fumer dans les bars? ça sent le métro un peu, non? Je n'arrive pas à savoir si c'est une bonne chose ou pas.

Je désespère de terminer ce post.
Allez on conclut. Je préfère parler de The Rapture parce que Alphabeat est un groupe danois hummm le mot est sur mes lèvres alors je le dis: douteux. Ben Dickinson les clipe un peu comme dans sa vidéo de The Rapture. Donc là le débat ce serait éventuellement culottes courtes bretelles je sais pas, on est samedi midi au revoir.

9.1.08

Naïve New Beaters - Live Good

Bravo aux Léo Le Bug et Clément Gallet, vous signez là pour Naïve New Beaters le meilleur clip qu'il m'ait été donné de voir depuis l'année 2007.


C'est décidé vous m'avez convaincu, je n'ai absolument plus aucune raison valable d'hésiter, je dois me lancer, ne pas avoir peur et assumer mes choix: il me faut un écran plat pour l'Euro 2008. En attendant je dois partir au travail pour gagner beaucoup d'argent et m'offrir cette incroyable TV. C'est tellement beau la vie.

Merci à Patrice également.

8.1.08

Le brouillon de KS de novembre: Sally Shapiro - Jackie Jackie (Spend the winter with me)

La superette ne se lassera jamais de parler de deux choses essentielles dans la vie:
-les clips
-la superette

On pourrait ajouter un troisième tiret, et ça ferait 3 choses:
-fluokids (quand vincent poste).

Donc on a dit: la superette adore parler de la superette. Elle évoque son anniversaire, sa fermeture, sa réouverture, ses meilleurs posts. Elle raconte ses vacances, ses histoires de pokes, ses aventures de contre-pokes, ses amours d'hiver. Enfin il est un domaine où la superette excelle comme un tableau avec plein de macros en liens vers des graphiques et des camemberts dynamiques lorsqu'elle parle de la superette: le domaine ressource humaine, à savoir les caissiers.

Il faut bien avouer que ce blog est composé d'individualités hors du commun. Il y a tout d'abord Caissier le mondain, personnage difficile à croiser dans les nuits parisiennes tant il parcourt le monde et ses mondanités. Nous avons ensuite Elise, femme délicieuse qui entre deux soutenances de thèse à la Sorbonne, grandes lunettes vissées sur le bout de son nez, la main dans les cheveux jouant avec ses frisettes, poste sur la superette. On ne présente plus Gonzo, jeune cycliste époustouflant en course pour le record du nombre de photos de soirées uploadées sur un profil facebook. Certains connaissent également très bien Redhotcar et Vincent qui débattent le soir sur gmail des questions de morale et d'éthique, avec en bas de page un onglet youporn en embuscade.

Reste l'homme insaisissable, celui qui en 2008 n'a pas internet, celui qui tel un singe, saute de liane en liane pour gouter les meilleurs fruits des meilleurs arbres de la vie.

Alors à tous ses fans je dédie cette œuvre inachevée que KS a abandonné dans les limbes de la superette un soir de novembre où dehors il faisait si froid. C'est à ce jour le dernier souffle de KS dans les rayons de la superette.
Allez, salut l'artiste
:


Alors oui, la superette est fermée mais elle bouge encore. Comme Merlene Ottey.
Tiens parlons en de Merlene Ottey, on a beaucoup trop tendance à raconter un peu tout et n'importe quoi à son sujet. Bien. Alors voilà: elle est née en 1960. 1960 c'est les 30 glorieuses mais c'est avant tout l'année d'entrée en vigueur du nouveau franc (qui était un peu comme l'ancien, sauf qu'il était divisé par 100). Du coup, Merlene Ottey n'a pas du tout la culture de l'ancien franc, et quand Patrick Roy annonçait que la cagnotte du Juste Prix atteignait 42000 balles, elle ne restait pas comme deux ronds de flan, l'oeil rond et le morceau de quiche à mi-chemin entre l'assiette et la bouche, à balbutier "Punaise, quatre millions deux cent milles..."."


Pour aider KS à terminer ce post, dégroupez son village.

7.1.08

2008, mon amour

2008 vient de rentrer dans le salon, sympathique année qui se remue entre la cuisine et le canapé. Un petit déhanché nonchalant, du Mojo cuvé année paire qui nous rappelle que "Get It On Tonite" de Montell Jordan était le morceau de 2000, année comportant également un 29 février, les choses sont bien faites me glisse doucement Caissier à l'oreille.




Ca c'était l'apéro, un russe noir avant la grande chute. Cette année est danger, cette année lèche le futur. Comme Usher violé par Rich Harrison à 7 reprises sur son prochain album. "Dat Girl Right There", futur meilleur clip du monde, meilleur morceau de l'année, meilleur morceau pour plonger un rappeur français dans l'angoisse. On va vite oublier le fluo et tous ces trucs de ringards, 2008 ou le retour des classic shit.

2008 encore et la sortie du clip Stress, déjà élu meilleur clip 2025 par les enfants de caissier de retour du futur, ou y'a plus de pétrole mais où les filles sont chaudes. Cette année sera aussi celle du threesome, Vincent en témoignera dans un prochain post (vers novembre ou décembre…).

2008, abolition de l'anti-folk, de la tecktonik, des références sur son enfance du genre "ça c'est chocapic", "pour tous ceux qui ont connu le Rio", "représente mes 'sos qui donnaient des bisous aux filles à la récré" ou la chanson française incarné dans des post ados de 2006. Ici, c'est Fast & Furious, direction les urgences sans pinpon.

Cette année promis :

Caissier pokera autre chose que ses caissiers
Vincent changera son relationship status
Elise trouvera son rythme
KS changera son minitel pour un modem 14.4
J'arrêterai un peu de râler

Fêtons la fin de Myspace, c'est pas encore la folie les clips sur FB, alors un post à nu.

5.1.08

Britney Spears - Piece Of Me

J'ai un cousin qui était nul à l'école. Un jour il a quitté la France pour rejoindre les USA et maintenant il est paparazzi. J'ai un beau frère cardinal, une cousine qui vend des huîtres place de de la gare, et une grand-mère à moitié raciste.


Bon, le nouvel album de Britney Spears c'est son In Utero à elle. "Piece of Me" son "Rape Me". D'ailleurs elle ne s'y est pas trompée, puisque figure imposée il y a, elle a pioché dans le director labellisé rock'n'roll à la Eddy Murphy, un des metteurs en images des illustres Bon Jovi, Metallica, Van Halen, Megadeth. Je parle bien entendu du fameux Wayne Isham, dont je ne savais rien avant aujourd'hui.

Ah oui il a clipé Aaliyah aussi, pleins d'autres encore qui n'ont rien à voir avec le rock, donc ma théorie est foireuse. C'est pas grave. Genre le mec il a réalisé environ 200 clips en 25 ans. C'est impressionnant, je pense que ça me bouleverse. Un professionnel comme on en fait plus.

Girls Aloud - Call The Shots VS Space Cowboy - Running Away

A la suite de cette sirupeuse vague d'auto-congratulation saupoudrée par les soins de Vincent à l'occasion des tops 2007 de la superette, on s'était promis de se mettre au régime. Seulement hasard du calendrier, je suis obligé de faire une pause entre deux slim fast et d'annoncer haut et fort l'air de rien en toute discrétion que vous avez là sous vos yeux ébahis, rien de moins que le 601ème post de la superette. Et mon 300ème. Allez vite un fouet + un footing.


Les Girl Aloud, pour leur régime de l'Avant, avaient opté pour les veillées nocturnes pas vraiment Pascale, mais plus dans une sorte de délire tout feux tout flammes, drapeaux et étendards au vent et discrétion en berne comme la superette: miroir mon beau miroir dis-moi qui est la plus belle. Oui alors qu'est-ce que c'est que ce clip, où veulent-elles en venir à la fin. Je me pose la question. J'ai mon samedi je ne bougerai pas avant d'avoir trouvé la réponse.


A part ça, j'ai fait le tour de la réserve, et j'ai regardé des clips minables. Merci la superette, j'adore passer des weekend avec toi. Finalement je vais ressortir notre vieux pote Space Cowboy qui attend depuis 8 mois qu'on lui offre une vitrine pour son clip wii wii wii.

Black Lips - Veni Vidi Vici

C'est le morceau cool de l'album des Black Lips. Quand j'étais petit il y avait toujours un ou deux morceaux cool dans les album rock gros calibre. C'était pour les fumeurs de SPLIFFFFS.
Tu picolais pendant tout l'album, reproduisant au détail près la muraille de chine ou le plus beau des châteaux forts avec les bouteilles vides. Tes épaules, tes bras et tes jambes n'était plus qu'un immense gros bleu, tu venais de danser avec des garçons boutonneux.


MAIS,
quand arrivait le morceau au ralenti, quand la rumeur des premières notes se devinait, l'oreille sur les rails comme un braqueur de train, au loin, tout doucement, flexion pouce index sur le bouton volume, léger demi cercle, alors, alors?

Alors la scène se figeait, Temps mort de zack morris, une nouvelle organisation sociale prenait le relais, chacun à sa place dans une union fraternelle improbable. Le long des murs on hissait de grandes tentures à la gloire de nos frères les Jamaïcains, des slogans désinvoltes en faveur du désengagement de l'Etat-providence s'inscrivaient sur les tees comme dans un clip de Justice. On pouvait même voir ça et là des posters appelant à sauver les rhinocéros, signés "tout l'univers".

Bref on sortait le salon de jardin et la chaise longue, on dispersait sur la table quelques tranches de saucisson sec pour la fringale à venir et on fumait un gros SPLIFFFFS en écoutant le morceau cool. C'était un vrai triomphe comme on en faisait dans le temps.

Sinon c'est un clip.

3.1.08

Jey-Jey dans son garage vs. Axwell found Lecktra & Twins

Bon, les bilans de fin d'année, c'est sympa mais revenons aux affaires courantes.

La tecktonik, vous connaissez ? C'est une danse cool qui se danse avec les bras et qui empêche quiconque a plus de 16 ans d'entrer dans le MacDo de Châtelet. Je voulais faire ici un petit versus pour honorer la mémoire de KS tristement disparu dans un crash de connexion web.

Commencons ce battle par la vidéo séminale du mouvement, Jey-Jey dans son garage.


Malgré son terrifiant mauvais goût, cette vidéo est au moins aussi importante que le Manifeste du surréalisme d'André Breton, à ceci près que ce dernier n'a jamais été publié sur Dailymotion. Jey-Jey jette les bases d'une esthétique nouvelle : le garage familial devient une figure imposée de la techtonik, excluant d'emblée les barres HLM du mouvement. Dans une France tout juste sarkoïsée, le message est clair : la France des classes moyennes voit son pouvoir d'achat baisser mais sait bouger ses bras et bien régler sa webcam.

Tant qu'un mouvement culturel reste circonscrit à son milieu d'origine, ça ne suscite pas vraiment d'interrogations. Mais tout bascula en mai le jour où Tekilatex se rendit au Metropolis de Rungis. Hianta de Fluokids, aussi présente, en revenait ébahie. En une soirée, les lignes avaient bougées, le Metropolis venait de faire un baiser de la mort au Paris Paris. Quelques mois plus tard, ça donnait ça.



On est très loin de l'esthétique de Jey-Jey. Lecktra, starlette du milieu tecktonik, se filme avec ses copines sur l'arche de la Défense dans une mise en scène très soignée qui est devenu un des highlights de Dailymotion. J'ai commencé à m'inquiéter quand je me suis dit "putain, elles sont bonnes". La jonction entre la tecktonik et Fluokids était faite.

Les deux personnages centraux de cette alliance contre-nature sont Tekilatex et Lecktra. Le rappeur de TTC virant fluo-pute, lorgnant sur Lio et Leslie, ne pouvait finalement qu'être attiré par ce grand débalage d'hormones féminines adolescentes. Quant à Lecktra, même si elle est une prêtresse de la tecktonik, véritable skyblog star, elle ne vient pas de Marne-la-Vallée mais de Neuilly-sur-Seine, ce qui change tout. Fluokids est un mouvement pour gosses de riches (comme le rock chevelu du début des années 2000). D'où la tentation de Lecktra.

Sur son skyblog, Lecktra consacre un post à sa rencontre avec Tekilatex et les Fluokids. Elle est littéralement sous le charme, les paillettes et les leggings des soirées parisiennes remplaçant avantageusement le garage de son pote Jey-Jey. Dans son top friends MySpace, Fluokids rafle les premières places. Comme une vraie star, elle lâchera plus tard un commentaire sur Fluokids suite au leak du duo de Tekilatex et Leslie : "mon pti teki écoute pas les pauvres cons qui ne savent pas de quoi ils parlent surtout les anonymes bande de laches qui parlent pour rien dire !continu de faire ce que tu fais!faut qu'on se voit avec fred rapidemment ça fait longtemps". Au-delà de la remarque judicieuse sur ces salopards d'anonymes - véritables brebis gâleuses de l'Internet - Lecktra avalise le dernier titre de Tekilatex. Musicalement, la jonction est vraiment faite.

Ce constat fait, il convient de se poser les bonnes questions : Fluokids a t-il préparé le terrain à la tecktonik ? Fluokids ne serait-il pas au fond un complot des banlieues résidentielles pour corrompre les quartiers riches ? Les historiens jugeront.

Tout ce qu'on peut dire aujourd'hui, c'est que Fluokids a incontestablement préparé le terrain idéologique pour la tecktonik.
  1. Sur le plan de l'iconographie, Fluokids a toujours hésité entre le côté très branché à la Lastnightparty et un versant plus emo. Or la tecktonik emprunte beaucoup au mouvement emo, notamment ses fameuses Vans.
  2. Sur Fluokids, les filles en photo, qu'elles soient branchées ou emo, sont toujours très teen. Cette esthétisation d'une adolescence frivole a préparé les esprits à un mouvement dans lequel une fille de 16 ans comme Lecktra peut devenir une superstar.
  3. Musicalement, si Fluokids a toujours défendu la bloghouse (Surkin, Bobmo and co), ils ont toujours eu un penchant pour la house suédoise (Axwell, Steve Angello and friends), genre très apprécié des fans de tecktonik.
  4. Les Fluokids viennent d'Orléans, de Tours ou de Sarreguemines. Bref, pas du XVIème. Pharrell qui monte Fluokids dans sa chambre orléanaise avant d'aller faire une série de DJ sets à Los Angeles, c'est au fond l'histoire de Jey-Jey, qui parti du garage de ses parents devient le nouveau Véronique et Davina avec son DVD "apprends à danser avec moi".
C'est promis, jamais la Superette ne balancera des vidéos tecktonik de Caissier sur Dailymotion. Nous, on a juste préparé le terrain idéologique à la Macarena.