31.8.08

Fin de stock

KS, mon amour. KS, la vie. KS, ton nom résonne dans la douceur de cette fin d'été comme l'odeur de la crèpe saucisse enroulé. Pour ceux qui l'auraient oublié, KS (meilleur espoir masculin, depuis 259 posts), le plus grand reporter de sa ville sur la RDR. La bas, les gens parlent de lui comme celui "qui y était en 99" ; autant dire une légende. Au café des sports, si vous passez (à côté de la Poste, pratique), demandez l'indie, un long drink à sa ténacité. La mixture est un secret de Marcel, ce bon vieux tenancier. Merci à lui.

La Superette aimerait également mettre le doigt (ou plus) sur le pied gauche d'Elise, un monument pour fétichiste (visible sur son facebook, pour ses amis coquins). Un pied d'un érotisme trouble, qui nous réconcilierait avec Devendra, qu'on croyait être juste un hippie mais qui est egalement poilu.
Elise aime donc le poil, ce qui l'éloigne tous les jours un peu plus de Vincent, qui lui aime le bonbon rose de Stoya (qui est au porno ce qu'est la glace pillé dans le Black Russian).
Malheuresement cette dernière semblerait plus ouverte à poster sur tube8.com qu'ici. Caissier dit qu'une camera HD n'est pas à l'ordre du jour, on a juste "du lub et du talent". Mon cul, à part se filmer entrain de remixer l'actualité pour bolos de daylimotion, on va pas aller loin. Petite superette, tes ambitions sont bien modestes.

Que deviens tu Superette ? Qu'as tu fais de tes vacances ? As tu vu ta famille à la Baule ? Aimes tu le nouveau Madonna ? Nous te faisons tous de gros bisous, en espérant te voir en grande forme. Big Kiss.

Les jours d'août passent et se ressemblent, les posts se font rare comme les commerçants et les idées germent. Les invités aiment toucher le pied d'élise. De source sur, 5 orteils sur le gauche, autant de petits pays à (re)concquérir. Cette semaine, la Superette proclame Elise : notre Géorgie.

26.8.08

Devendra Banhart - Carmensita


Aucun n'osera l'avouer, mais chaque mâle a éprouvé un jour le désir d'être Devendra Banhart. C'est bien simple, Devendra fait tout ce que les hommes veulent faire sans jamais y parvenir/ l'oser/ sauver leur couple. Soit dans le désordre : se laisser pousser la moustache puis la barbe/sortir avec Natalie Portman/assumer son côté gay et se faire écrire un rôle sur-mesure dans une comédie bollywoodienne. Tout cela pourrait être franchement pathétique. Et pourtant, avec ce clip doré sur tranche, le Ravi Shankar californien nous convertirait presque au pagne, à la macarena et au sexe tantrique. Certes le morceau ne restera pas dans les annales, mais il est de très bonne compagnie pour la lecture des sous-titres, délicieusement BombayTV.

17.8.08

Service après vente: le bilan de la route du rock 2008 + The Notwist - Boneless


Mes vacances à Saint-Malo.


Avant-hier, vers 18h00, je m'évertuais tranquillement à pulvériser le concept même d'hygiène corporelle au camping de la route du rock, l'aisselle suante et la dent jaune, quand au détour d'un long blanc Baltahzar s'est piqué de me lancer sur la houleuse question du bilan de la rdr pour la superette. Tu comptes raconter quoi? m'a-t-il ainsi demandé. Une fois encaissé le choc olfactif que provoqua chez moi son haleine chargée, je commençai par lui répondre qu'il aurait tout aussi bien fait de ne pas mettre autant d'ail et d'oignon dans sa salade de pâtes, puis entamai avec lui une conversation de fond que l'on pourrait résumer de la sorte: les bilans de festival, c'est souvent nul. En gros. Donc autant faire court.


Pour ce soir je me contenterai donc de signaler que malgré des concerts globalement peu emballants la rdr est sauvée (16000 festivaliers sur les 3 jours, soit 2000 de plus que le seuil de solvabilité) et reviendra l'année prochaine. Tout est bien qui finit bien.


Oh et puis allez tiens, puisqu'on est un video-blog et qu'on aime pas spécialement lire ici ou là que ça parle beaucoup pour pas beaucoup de clips à la superette, voici une excellente vidéo des non moins excellents Notwist, groupe responsable de mon meilleur concert de ces trois jours.

16.8.08

Natalie Portman's Shaved Head - Sophisticated Side Ponytail

J'étais parti en vacances, là je suis revenu, je vais regarder des clips et j'ai des trucs à faire. et je repars lundi. C'était galère sur la route, j'avais prêté le GPS.



tiens superette

nous avons faites un autre clip et il est né sur l'internet aujord'hui!

quicktime: http://www.that-go.net/ponytail/
vimeo: http://www.vimeo.com/1507417

si vous l'aimez alors donnez nous un autre gros shout out sur votre super blog

bisouxxx :)

noel & stefan


L'eau était froide, mais je me suis baigné, il suffit de rentrer dedans directement. (sauf juste après manger bien entendu).

13.8.08

Offre spéciale: Why?

Lundi matin, en salle de pause, autour d'un gobelet de poudre de calcaire diluée dans de l'eau chaude (numéro 25, "macchiato") et au terme d'un long débat avec moi-même, j'ai voté pour que Why? soit l'artiste mis à l'honneur dans l'allée centrale aménagée pour la route du rock.


Donc vous allez en bouffer jusqu'à ce que passion s'en suive.



"Song of the sad assassin"


"Rubber Traits"


"Afterschool America"


"Gemini (Birthday Song)"


Et si ces clips puis le concert de samedi (20h35) ne vous suffisent pas, rassurez-vous: le groupe revient en France en octobre/novembre pour une douzaine de dates, dont une le 6 novembre au centre culturel de Massy. Ouais, le centre culturel de Massy ouais. Sachant que la veille ils n'ont pas de concert de prévu, en insistant bien on peut imaginer que vous pourrez les faire venir jouer chez vous sans trop de problèmes.


D'ailleurs vous ne le regretteriez pas. Récemment, au festival des 3 Eléphants, Why? est quand même parvenu à donner un excellent concert (le meilleur du week-end, à l'aise), et ce SANS JOUER LE MOINDRE MORCEAU DU SANDDOLARS EP. Chapeau.


A ma connaissance, Yoni Wolf n'a jamais composé de morceau faible. Toutes ses compositions sont construites autour de suffisamment d'évidence et de contre-pieds pour maintenir un parfait équilibre entre classique instantané et digressions expérimentales. Et alors en fait ce midi je me suis dit tout ça en faisant du vélo vous voyez, et ce truc du classique instantané machin a très vite commencé à m'obséder, je me suis demandé 1)comment j'en venais à inventer des phrases aussi vides de sens 2)ce que je voulais dire, et puis soudain, juste avant la déchetterie, j'ai pensé à Radiohead , ah ouais tiens Radiohead ça fait longtemps que j'ai pas pensé à vous les gars, je me demande bien ce que vous faites là maintenant, tandis que je me fais doublé par un ptit con en BMX, et alors je me suis raclé la gorge et j'ai commencé à dire "Why? sonne un peu comme un Radiohead époque Kid A / Amnesiac qui aurait écouté De La Soul plutôt qu'Autechre".
Le tout d'une voix qui n'était pas la mienne.
Un peu comme dans l'exorciste.
Un peu les boules, genre.

Cela dit j'ai assez vite repris le contrôle, je me suis mis en danseuse et j'ai chanté Spaceman, de Babylon Zoo, jusqu'à chez moi (soit 4 kilomètres de Spaceman)(en danseuse). Arrivé à la maison j'en ai conclu que "Why? n'avait pas grand chose à voir avec Babylon Zoo" avec ma vraie voix et ça allait beaucoup mieux. Et la France a gagné en lutte gréco-romaine, quel beau début d'après-midi.

Par contre après je me suis cassé le cul à m'habiller correctement pour visiter un appartement, j'ai mis vingt minutes à choisir ma chemise, VINGT PUTAIN DE MINUTES, et tout ça pour qu'au final je me retrouve avec une agent immobilier moche maquillée comme une voiture volée, ET QUI AVAIT DU ROUGE A LEVRES SUR LES DENTS. Non mais franchement quel scandale.


Why?, vite.

12.8.08

Catalogue: Tindersticks - Dying Slowly + No Age - Eraser + Poni Hoax - Antibodies

Deux jours avant le début de la Route du Rock, la Superette vous propose un catalogue promotionnel de ses coups de coeur pour cette édition, afin de signaler quelques clips d'artistes placés en évidence en têtes de gondole à grands coups de caractères gras.


Un catalogue promotionnel est en effet plus que jamais d'actualité: c'est bientôt la rentrée scolaire, l'occasion pour les mecs de la répro de tenter des typos sympas et des couvertures exotiques à base d'imitation de feuille seyes 21*29.7 grands carreaux. Et puis il faut à tout prix qu'on vous le vende ce festival, parce que "La Route du Rock est en danger".


Et ouais.


Cela dit, autant l'avouer, on s'en doutait: jusque là l'heure était plutôt à l'optimisme, la guerre en Géorgie nous passait complètement au dessus du crâne et François Floret, directeur de la rdr, apparaissait simple et funky dans une superbe interview chez les rennais de Nerds Can Dance. Mais en vrai on y croyait pas. La Route du Rock est en danger tous les ans. TOUS LES ANS. J'y vais depuis 99 et pas une seule année la rumeur de sa disparition ou pire de sa délocalisation n'a épargné des festivaliers transis d'effroi et de mauvais vin. C'est la plus belle running private-joke du festival, ça va de pair avec le scandale de la bière coupée à la flotte et la houleuse question du camping dans les douves. Le reste de l'année cette rumeur doit vivre à Saint-Lô. Alors voilà, on a passé le mois de juillet complètement glabres et insouciants, à rêver d'une médaille française en haltérophilie, mais maintenant les mecs c'est la guerre et cet article de Ouest France illustré d'une photo de François Floret tenant des tulipes en plastoc (et dont la mine un peu déconfite n'est pas sans rappeler Morrissey période Kill Uncle) nous remet un peu les pieds sur terre, genre youhou les gars arrêtez les conneries, cette fois ci c'est la dernière, LA DERNIERE, on a tellement rogné le budget qu'on a même plus de quoi s'acheter des vraies tulipes et on va faire moins de 14000 festivaliers et on ne rentrera pas dans nos frais et ce sera la fin du monde. Par contre pour la médaille en haltérophilie c'est bon.


Alors autant je n'ai jamais bougé un poil de cul pour sauver les pandas, autant là un catalogue s'impose.


Le jeudi la journée commence avec "Foot is not dead", où on espère revoir M. Crédit Patates, notre chouchou de l'an dernier. D'un point de vue sportif cette année peu de suspense, une des équipes s'appelle "Someone still love you Stéphane Guivarch", avec un nom pareil je vois mal qui pourrait la battre. Cela étant dit le tournoi a lieu à 13h, c'est tôt, d'autant que The Dodos jouent dès 16h au palais.



Le soir au fort des groupes pas mal, pas un d'ailleurs qui ne sorte vraiment du lot si ce n'est peut être les Tindersticks, son quintet à cordes et sa section de cuivre, qui raviront les mous du genou dont je fais partie. En plus c'est une bonne occasion de poster le clip de Dying Slowly, à un moment j'ai cru que je ne parviendrais jamais à le caser en rayon. Trop les boules. En revanche on se méfiera de Foals et des poses de son leader, une vraie belle tête à claques (avec une mèche). A part ça on risque d'entendre des "David Bowie!!!" (qui ont depuis longtemps remplacé les "Rock'n'roll! François!") lors de tous les concerts. Ne cherchez pas à comprendre, c'est une coutume locale, celle là elle va de pair avec le pélerinage chez Captain' Saucisse, qui cherche chaque année des ptits cons qui veulent l'enculer.



Le lendemain on fera la gueule parce qu'il fait pas beau. ou alors il fait un peu beau "mais pas aussi beau qu'en 2001". Et puis "le camping 3 jours c'était mieux quand c'était dans les douves". Si vraiment on a passé une nuit de merde, on grognera aussi contre les horaires de passage des groupes, parce que No Age joue à l'heure de l'apéro et que ça oblige à faire des choix cruels, et de toute façon c'est toujours pareil, les horaires c'est n'importe quoi, "l'année dernière fallait mettre Turzi en ouverture, pas juste avant Sonic Youth". "ET Y A ENCORE LA QUEUE AUX CHIOTTES ET ÇA PUE". On tentera quand même de se consoler en jouant à deviner quel groupe annulera à la dernière minute. Bon courage. Cette année en effet, pas de candidats évidents à l'annulation du calibre de Primal Scream ou des Television Personalities. Sigur Ros, annulé en 2002 (remplacé par Suède) (sombre année 2002) (genre Murat en tête d'affiche), et les Tindersticks, plus ou moins annoncés en 2004, ont déjà grillé leur joker. Micah P. Hinson n'est actuellement pas en dépression. Le plus sûr est donc de remiser sur une panne de courant aux Etats-Unis comme en 2003. Buck 65 a réservé une chambre d'hôtel à Cancale, au cas où.



Sur le catalogue également une photo de Christophe Brault, caution scientifique dont la conférence sur les musiques électroniques est désormais bien rodée. Au fort, l'affiche du dernier soir laisse un peu dubitatif: le public rennais, dont font d'ailleurs partie les programmateurs de la rdr, a déjà croisé cette année French Cowboys et les Ting Tings aux Trans, Menomena et Poni Hoax à l'Ubu, et Girls in Hawai à l'Aire Libre. Midnight Juggernauts était récemment à l'affiche des 3 Elephants, à Laval. J'imagine donc que ces groupes ont déjà pas mal tourné en France, c'est un peu surprenant quand on sait que la rdr programme généralement des artistes rarement vus ailleurs. On se réjouit cependant de retrouver Poni Hoax, meilleur groupe français actuel. Et on maudit d'avance Girls in Hawai (déjà présents en 2004), que je soupçonne de drainer toute une milice de lourds qui vont encore se plaindre que les festivaliers de la route du rock ont pas du tout l'esprit festival. On commence à bien les connaître, ils nous avaient dèjà pourri le concert d'Avalanches en 2001. JE SUIS SÛR QU'ILS VONT ENCORE RECLAMER MUSE. Je les toiserai avec mépris, en gigotant dans tous les sens (je hocherai la tâte de haut en bas) et en applaudissant du bout des doigts.


Demain un catalogue spécial pour Why?, puis départ pour Saint Malo, où je serai par ailleurs accompagné de l'ami Balthazar, qui se fendra lui aussi d'un compte rendu des évènements qu'il écrira peut être en sanskrit pour faire son intéressant. Balthazar a l'alcool terriblement mauvais, l'année dernière il est revenu de la rdr avec 3 côtes cassées, j'ai vraiment hâte de le lire.

6.8.08

La route du rock is not dead

Depuis l'été dernier, je suis intérimaire chez Abera, établissements spécialistes en abattage, découpage et élaboration de viande de porc (depuis 1928). Ce que j'y fais n'a pas grand chose à voir avec ce que j'avais coutume de faire à la superette, et j'avoue qu'au début j'ai eu un peu de mal à m'y faire. Les première semaines j'ai bien proposé à mon patron d'ouvrir une unité de découpe de clips, mais il a refusé: lui ce qui l'intéresse vraiment ce sont les saucisses. Alors j'ai vite laissé tomber, et je me suis laissé gagner par le trip. Et aujourd'hui on peut dire que je suis quelqu'un de vraiment viande.




Tout a commencé au début de l'été, quand j'ai croisé Caissier au buffet des thermes de la Bourboule. Il était en train de choisir une crème aux œufs, je n'en étais qu'aux entrées. "Le patron, toujours un temps d'avance..." pensais-je. Et c'est tout ce que j'eus le temps de penser ce jour là: je venais à peine de saisir le dernier ramequin de crudités (les friands à la viande n'avaient pas l'air fameux) lorsque je sentis un violent coup de louche en mauvais inox s'abattre sur ma nuque.

A mon réveil je me trouvais ligoté à la tête de gondole du rayon biscuits de la superette. Instinctivement, j'entrepris de défaire mes liens avec un pépito, avant d'abandonner et de me résoudre à me goinfrer de gaufrettes. Quand je relevai la tête, le patron se tenait devant moi, caressant ses épais favoris tout en minaudant. "Décidément, les gaufrettes auront toujours été ta kriptonyte" me lança-t-il alors que je peinais à ouvrir mon cinquième paquet, mes doigts trop boudinés pour saisir le fil en plastique rouge de l'ouverture facile. Puis il y eut un blanc. "Ah ah ah!" éclata-t-il d'un rire sardonique, pour meubler.


Et donc bref, la Route du Rock, j'y arrive.


Quelques jours plus tard (bonjour l'ellipse), alors qu'affamé je m'étais résolu à entamer les paquets de biscuits de reims, le patron m'autorisa à lui poser une question. Une seule. "Et rien sur ma vie privée" précisa-t-il, tandis que je m'apprêtais à lui demander où il avait appris à minauder de la sorte (le patron minaude comme une vedette).
"Où est Anne-So?". "Bordel" ajoutais-je, pour donner plus de vigueur à ma question.
"Elle est partie chasser le dahut aux eurockéennes de Belfort".
Silence.
"Ah ah ah!".


Le puzzle s'éclaircissait: le patron devait être en cure à la Bourboule car il avait certainement contracté une alergie à l'air marin qui l'empêchait d'être présent cette année à la route du rock. Incapable de couvrir l'évènement pour la superette, il ne pouvait non plus compter sur Anne-So, qui charmée par la "dolce vita" belfortaise avait du rameuter tous les autres employés du magasin, dont je connaissais par ailleurs le désir de se rapprocher de Mulhouse, la mecque du video-clip. Désemparé, le patron (comme il m'était cruel d'imaginer le patron désemparé) avait sans nul doute cherché à recruter une vedette de la blogosphère pour faire le boulot, mais tous avaient du refuser sa proposition en minaudant. C'est alors qu'il s'était rabattu sur moi, et avait échafaudé tout ce plan à base de friand à la viande pour me cueillir par surprise et me forcer à chroniquer la rdr.


"La route du rock c'est dans moins de 10 jours mecton. Alors affute tes feutres et dessine moi un beau comte-rendu compris?" Oui patron, compris. "Et prends donc une douche, tu pues les abats".


Pour la troisième année consécutive la Superette, véritable Merlene Ottey des video-blog, sera donc présente à Saint-Malo du 14 au 16 août. Si vous voulez la rencontrer, vous la trouverez en train de jouer les arrivistes à la plage. Ou au palais. Ou au Fort de Saint-Père. Gourgandine, elle se délectera d'une programmation réunissant notamment The Breeders, Cold War Kids, Tindersticks, The Notwist, Sigur Ros, Poni Hoax...




Et puisque ce post parle pas mal de nourriture, dégustons donc ce "Rotten Hell" par Menomena (en ouverture au fort le samedi 16) pour nous mettre en appétit.

4.8.08

The Chemical Brothers - Midnight Madness


Bien plus drôle, fourbe et coquin que des Yamakasi: un clip pour le nouveau vieux single des Chemical Brothers

M83 - Kim & Jessie


Kim & Jessie ont leur monde secret, le patin à roulette. Il constitue pour elles un loisir, un moyen de déplacement et une activité sportive.

Lorsqu'elles patinent toute les deux en salle, elles sont très heureuses, et rien ne peut troubler leur félicité. Pas même l'intrusion d'étrangères, même si c'est gênant au départ.

Finalement rien de tel qu'une bonne ballade en speed roller pour rejoindre la rampe. Là-bas, des français d'un autre temps en débardeur blanc et avec des queues de cheval les attendent pour les séduire.